vendredi 29 juillet 2016

Photo du jour

Et le Brésil c'est aussi les paysages et les plages :-)
Et voici l'une des plages les plus connues : Copacabana by night
Une petite visite du Brésil ....
De Coco Tessie-cops

jeudi 28 juillet 2016

A LA PLACE DU CŒUR - Saison 1 de Arnaud Cathrine

Sort le 1er Septembre 2016
Résumé : Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »… Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal « Charlie Hebdo » et font onze victimes… À la place du cœur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’œuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l’amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s’écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

Mon avis : Ils sont 4 garçons et une seule fille âgés d’environ 17 ans. Ils ont la particularité d’être un groupe plutôt hétéroclite, aisé ou pauvre, français sans origine marquée à juive ou arabe. Ils aiment faire la fête, boire, fumer des cigarettes ou des joints en écoutant du rap, un peu comme tous les jeunes de leur âge.
Caumes est l’un d’entre eux.
Il fête ses 17 ans et reçoit le cadeau qu’il n’espérait plus : un baiser d’Esther. Alors que nait leur idylle, les voilà tourmentés entre les hormones et les infos terribles qui bousculeront la vie des français : les attentats de Charlie Hebdo.
Dès lors, chacun d’eux se retrouvera confrontés à l’incompréhension, la peur, le devoir mais aussi la haine.
Ils n’ont que 17 ans, à l’aube de l’âge adulte où tout leur semble être possible mais rien de telle que la barbarie humaine pour leur remettre les pieds sur terre et les faire entrer au cœur d’une bataille vicieuse et incompréhensible.
Ensemble, ils devront se serrer les coudes et continuer d’avancer, de vivre, de croire que tout n’est pas perdu.
***
Avant de continuer avec mon analyse, j'aimerais remercier chaleureusement Glenn de la Collection R pour m'avoir permise de lire ce livre en avant première et même si je ne savais pas avant de me plonger dans ce récit si j'allais pouvoir l'apprécier à sa juste valeur ou si le traumatisme de cette journée allait biaiser mon jugement, je peux vous dire, toutefois, qu'en le fermant, les sentiments qui m’ont animée, étaient tout sauf de la déception.

En nous immergeant au cœur de la vie de Caumes au moment où celle de tous les français basculent vers l'escalade de l'horreur, je ne peux que penser que l'auteur a pris un gros risque.
Il aurait pu sombrer dans la facilité, en détournant les attentats à son profit pour en faire une histoire un peu plus vendeuse ou encore en nous donnant la vision d'un homme et non pas d'un jeune de 17 ans.

Mais rien de tout cela n’est arrivé. Quand il décrit le quotidien de Caumes, j'ai eu l'impression d'ouvrir une porte sur le passé et de revoir cette journée totalement hallucinante mais cette fois à travers les yeux de cet ado, qui ne comprend pas vraiment ce qui se passe, ni les enjeux.

Rien n’est surjoué ou enjolivé, bien au contraire.
L'auteur a, à mes yeux, très bien su retranscrire la complexité du personnage d'un jeune arrivé aux portes de la vie d'adulte.
Caumes est l'exemple type du pré-adulte : il commence à s’affirmer, pensant que sa parole est reine et qu’il pourra changer le monde alors que dans la vie réelle, les adultes le snobent royalement.
Puis d’un autre côté, il est géré par ses hormones et ne pense quasiment qu'à cela. Même quand les attentats surviennent, il est tiraillé entre son devoir patriotique et les émotions qui le disputent quand il voit Esther.

En tant qu'amoureuse, cette dernière à une place très importante dans le livre. De confession juive, elle est au centre des attentats quand l'épicerie casher est attaquée. Esther est un personnage attachant qui sait ce qu’elle veut et n’hésite pas à l’obtenir. Militante et farouchement campée sur ses positions, elle reste quand même ouverte d’esprit et admirable dans ses actions.

Un autre personnage est lui aussi, au cœur de l’intrigue ; le meilleur ami de Caumes : Hakim.
Maghrébin, il apporte une autre facette aux attentats, celle de la montée en puissance du racisme. Timide à l’extrême, il est vraiment en retrait par rapport aux autres pourtant, il a été pour moi, la figure la plus importante du bouquin.

D’autres personnages restent importants : Sébastien ou Swann, le frère de Caumes, Théo, le fils du Maire, Kevin, le sceptique, Ballard, le pro Frontiste ou encore Mme Barsacq, la prof de philo, qui apporte un regard plus adulte et plus approfondi des attentats. Chacun d’entre eux apportera un regard différent sur la barbarie qui frappe la France.

En bref, un livre très réussi où l’auteur garde la tête froide en relatant avec une écriture très réaliste, la vie d’un ado tombant pour la première fois amoureux, bousculée par la barbarie humaine. Un livre qui, comme après les événements, me laisse avec une boule au ventre et une envie de savoir ce nous réserve la seconde saison.

Mes extraits :
« J’aimerais pourtant savoir pourquoi au juste nous sommes dans ce monde ? » Ca m’a fait tellement de bien le jour où j’ai lu ça : LA question que tu n’oses formuler devant personne tellement ça paraît ridicule ; mais c’est pourtant vrai : qu’est-ce qu’on fout sur Terre, bordel ? J’ai souvent été tenté de répondre : rien, rien, on ne sert absolument à rien. Il m’arrive encore de le penser. Une fois, j’ai sondé mon frère (je n’avais pas encore « rencontré » Melchior) et il m’a répondu très naturellement :
On ne sert à rien du tout, Caumes, mais puisqu’on est là, autant faire au mieux.
- Ca veut dire quoi « au mieux » ?
- C’est se faire une belle vie. Avoir un peu d’argent pour vivre. Et surtout : jouir !
Je n’oublierais jamais comment Swann a dit ça, ses yeux brillaient. »
*** ***
« Que nous apprend l’histoire ? (…) Pour moi cette question pose un problème encore plus important : c’est bien joli d’essayer de comprendre ce que nous apprend l’histoire. Mais on peut aussi poser le problème à l’envers : parfois l’histoire ne nous apprend rien.
Par exemple, si on met bout à bout toutes les guerres qu’il y a eu dans le monde et tous les accords de paix qui ont été signés, on aboutit au constat que l’histoire ne nous apprend rien puisque ça recommence tout le temps.
On connait la phrase (qui est de je ne sais plus qui) : « plus jamais ça » Mais il arrive que les hommes ne retiennent pas la leçon. Surtout quand il s’agit de buter son prochain. C’est pareil avec le terrorisme (dont Mme Navarre refuse de nous parler). Alors voilà, parfois, l’histoire ne nous apprend rien et tout est à refaire. »
*** ***
« Esther a la même expression que lorsque je l’ai quittée en peignoir sur son lit tout à l’heure : le regard vide, incrédule. Il faut dire qu’en quelques jours, l’inimaginable a fait irruption dans nos vies. On est sans cesse contraints de se demander si c’est un cauchemar, si on a bien entendu, bien vu ; tout ça pour en arriver chaque fois au même constat : impossible de prendre la mesure des choses. Des gens ont été tués ? Xxx va peut-être mourir ? J’abdique et j’avoue que je ne comprends pas ce que cela veut dire. Pas la peine de se forcer : je ne peux pas comprendre pour le moment. Après ? On verra. Mais pour le moment : je ne comprends plus ni le français, ni les images, ni rien à cette histoire de morts, cette histoire de mort. »

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 252 pages
Editeur : R-jeunes adultes
Collection : R

Photo du jour

Alors le Brésil ce n'est pas que des mannequins !
C'est aussi le carnaval !!

Vous l'entendez la musique ?? Braasssssil !!!

Allez maintenant un peu de culture ;-)
- Capitale : Brasilia est la capitale du Brésil
- Monnaie : Le réal est utilisé au Brésil
- Fête : Jour de l'Indépendance du Brésil, 7 Septembre (1822)
- Décalage horaire : Lorsqu'il est midi en France, il est 7 h au Brésil en été (8h en hiver).
- Langue officielle : Le portugais est la langue officielle du Brésil
- Villes principales : Sao Paulo, Rio de Janeiro, Belo Horizonte, Salvador, Fortaleza, Nova Iguaçu, Recife, Curitiba, Porto Alegre, Belém
- Religion : Au Brésil, la majorité de la population est catholique

De Coco Tessie-cops

mercredi 27 juillet 2016

SORTIES LIVRES AOUT 2016


FANTASTIQUE - YOUNG ADULT - SF
Le 01/08/2016

 
Une nuance de Vampire, Tome 5 : Un éclat de soleil de Bella Forrest

Résumé : Depuis sa brève rencontre avec Emilia sur l’Ombre, les pensées et les rêves de Derek sont hantés par la mystérieuse brunette de son passé. Rongé par la culpabilité, il peine à comprendre son attirance pour la sombre et ravissante étrangère.
Lorsqu’Emilia réapparaît soudain sur l’île, Derek est à la fois terrifié et intrigué. Mais cette fois, il est déterminé à démasquer cette femme avec Sofia.
Si seulement Derek et Sofia savaient qu’Emilia était un mystère qui devrait rester caché…




Le 17/08/2016

Couverture de Coeurs mécaniquesCoeurs articifiels de Laura Lam

Résumé : Élevées à l'écart du monde dans une secte rétrograde, les soeurs siamoises Taema et Tila rêvent d'une vie libre. À seize ans, elles fuient à San Francisco, où elles sont séparées et dotées chacune d'un coeur artificiel. Dix ans plus tard, Tila est arrêtée pour meurtre. Elle est soupçonnée de frayer avec le Ratel, puissante organisation criminelle impliquée dans le trafic d'une drogue permettant d'assouvir les désirs les plus sombres... dans les rêves. Taema se voit offrir la possibilité de se faire passer pour sa soeur pour l'innocenter...






Peri Reed, Tome 1 : Temps à Tuer de Kim Harrison

Résumé : Detroit 2030 : doublée par la personne qu'elle aimait et trahie par l'organisation gouvernementale secrète qui l'a entraînée à utiliser son corps comme une arme, Peri Reed est une renégate en fuite. Ne jamais pardonner ni oublier a toujours été le credo de Peri. Mais son travail le rend particulièrement difficile à appliquer au quotidien. En effet, elle est un drafter, car elle possède un pouvoir inestimable qui lui permet de modifier le temps, mais la condamne aussi à oublier à la fois l‘ancienne histoire qu’elle a modifiée et celle qu'elle a réécrite. Et lorsque Peri découvre son nom sur une liste d'agents corrompus, elle comprend qu’elle a été manipulée par l’agence. Elle rejoint alors un vétéran mystérieux dans une course mortelle pour reconstituer la vérité sur sa dernière mission, incapable de faire confiance... même à elle-même !


Le 18/08/2016
Couverture de A study in Charlotte
 

Les aventures de Charlotte Holmes

Résumé : Holmes et Watson reprennent du service… trois générations plus tard ! 







Le 29/08/16
Une nuance de vampire 6: La porte de la nuit par [Forrest, Bella]Une nuance de Vampire, Tome 6 : La porte de la nuit de Bella Forrest

Résumé : Rebienvenue sur l'Ombre...
Derek et Sofia profitent enfin d'un répit bien mérité. Durant leur séjour à l'hôtel, endroit où l'on mange bien et l'on jouit de la mer et du beau temps, Sofia est ravie de voir Derek se réadapter au monde humain.
On dirait presque un jeune couple normal, mais un monstre aux yeux rouges tapi dans l'ombre scrute leurs moindres mouvements, attendant le signal d'attaque...
  



NEW ADULT
Le 24/08/2016

Couverture de Connections Tome 2 : Torn 
Torn de Kim Barr (Connected #2)

Résumé : Dahlia et River vivent le parfait amour. Mais lorsqu'une personne venue du passé de River refait surface et révèle des secrets inavouables, Dahlia est ébranlée. De peur de perdre celle-ci, River fait tout pour lui montrer qu'ils peuvent surmonter ensemble la tourmente. 







Le 26/08/16

Couverture de Come back to me
 
Come back to me de Mila Gray

Résumé : Lors de sa permission, Kit ne pense qu'à une chose : Jessa, la sœur de son meilleur ami, à laquelle il a juré de ne pas toucher. Succombant à la tentation, ils vivent une liaison intense, le temps d'une permission. Quand le marine part au combat, Jessa compte les jours jusqu'à son retour, mais une terrible épreuve les attend.






ROMANCE - ADULTE
Le 17/08/2016

Big Boy de Helena Hunting

Résumé : Après sept ans d'une relation qui vient de se terminer, Lily LeBlanc décide de faire une exception et de chercher un coup d'un soir. Elle pense à Randy, le meilleur ami et coéquipier de hockey du compagnon d'une de ses amies. Ils commencent une relation fondée sur le sexe occasionnel jusqu'à ce que les sentiments apparaissent et bouleversent tout.


Le 24/08/2016

Couverture de Indécent, Tome 3: EblouissantIndécent, Tome 3: Eblouissant de Colleen Hoover

Résumé : L'amour de Layken et Will a su surmonter les épreuves les plus difficiles et les jeunes amants, désormais mariés, commencent à se sentir en sécurité dans leur union. Mais bien que Layken savoure leur nouvelle vie à deux, elle souhaite tout savoir sur son mari, même si Will lui fait comprendre qu'il préférerait garder les souvenirs douloureux de son passé. Mais il ne peut résister aux désirs de sa femme et commence donc à lui raconter son côté de l'histoire, révélant pour la première fois ses sentiments et ses pensées les plus intimes, relatant à la fois les bons et les mauvais moments, et partageant quelques choquantes confessions datant du temps où ils se sont rencontrés.



Le 26/08/2016

Presque trop parfaite de Patricia Montdore

Couverture de Presque trop parfaiteRésumé : Arabella Townsen est riche, volage, libre… et elle compte bien le rester, même si cela choque la bonne société londonienne en ce début de XX° siècle. Lassée de la voir refuser les demandes en mariage des meilleurs partis de la ville, sa mère lui pose un ultimatum : dans un mois, jour pour jour, Arabella devra annoncer ses fiançailles. Si elle y parvient, elle remportera le célèbre collier de diamants et d’émeraudes familial, qu’Anabella rêve de posséder. Si elle échoue, il reviendra à Cassandra, sa fade et pieuse jeune sœur. Bien déterminée à ne pas laisser échapper le trophée, Arabella a déjà une stratégie des plus fantasques pour trouver un mari…
De son côté, Jason Windmere se complait dans sa vie de libertin. Jusqu’au jour ou son richissime oncle menace de le déshériter s’il ne prend pas rapidement une épouse. Entre se marier ou perdre Cloverley, le domaine familial auquel il tient plus que tout, le choix est difficile… mais rapide. Il désignera sa future femme lors d’un bal donné par les Townsen, et il a une idée précise pour pimenter la soirée ! Ce n’est qu’un jeu de plus pour Arabella et Jason. Un jeu auquel se retrouve mêlée malgré elle Frances, la nouvelle femme de chambre d’Arabella. Suite à la mort de sa mère, cette jeune femme aussi belle qu’intelligente a dû entrer au service des Townsen pour subvenir à ses besoins. Le soir du bal, elle accepte de rendre service à Arabella…

Jeu Set Match, Tome 2 : Regina de Battista Tarantini

Couverture de Jeu Set Match, Tome 2 : ReginaRésumé : Quatre semaines ont passé depuis ce jour où Ella et Sevi ont succombé à la passion qui les dévorait à Monaco. Le joueur a remporté tous ses tournois à Barcelone puis à Madrid, et la publication de l’article de la journaliste est imminente. Les retrouvailles tant attendues, à Rome, s’annoncent enflammées ! Mais paparazzi et tabloïds en ont décidé autrement, contre toute attente, c’est la surmédiatisation qui remplace les étreintes, et la liaison d’Ella et Sevi éclate au grand jour. Propulsée malgré elle sous le feu des projecteurs, livrée en pâture aux journalistes qui la harcèlent et inventent les rumeurs les plus folles, Ella se sent cernée. Sevi n’est pas mieux servi, et ce harcèlement le fragilise alors qu’il est à un tournant de sa carrière. Sevi devra se battre pour garder Ella, pour qu’elle accepte de rester dans son monde malgré ses ombres, et ne se tourne pas vers les hommes qui, à l’instar de Luka Tessier, lui offriraient bien plus de stabilité et de paix que lui. Ce match-là est loin d’être gagné d’avance…


Couverture de Reapers Motorcycle Club, Tome 3 : Corrupteur 
Reapers Motorcycle Club, Tome 3 : Corrupteur de Joanna Wylde

Résumé : Membre des Devil’s Jacks, Liam souhaite plus que tout évincer les Reapers. Lorsqu’il rencontre Em, la fille du président des Reapers, Liam veut faire d’une pierre deux coups : la séduire afin de venger son club tout en profitant de ce corps de rêve qui l’obsède tant. Seule et vulnérable, Em se sent revivre lorsqu’elle rencontre Liam, fort et irrésistible, qui est le premier à la considérer comme une femme sexy. Persuadée d’avoir trouvé l’homme de sa vie, elle ne se doute pas que Liam cherche à détruire les Reapers. Choisira-t-il de sacrifier ses sentiments naissants pour son club ?



Le 28/08/2016


Couverture de Addicted To YouAddicted to you de Amheliie & Maryrhage

Résumé : Bienvenue à l’Université d’Arizona.
Cette année la fac accueille, le Tournois des Fraternités & Sororités pour élire les leaders qui « règneront » durant deux ans sur le campus. Tout le monde participe à cet événement secret et attendu qui se mêle à la Greek Life, la vie étudiante.
Seth Shelton est un membre important de Sigma Alpha Psi, très populaire, et respecté, c’est un basketteur talentueux en voie de devenir un pro, mais sa réputation plus que sulfureuse avec ses vices lui jouent parfois des tours. Alors que son avenir va se décider au cours de cette année, de nombreux imprévus lui tombent dessus, et Seth va devoir faire des choix.

Memphis Hopkins vient d’entrée chez les Crows, la sororité ou tous les Gothiques vivent en communauté. En première année de médecine, elle est plutôt discrète, et mystérieuse. Son passé a forgé la personne qu’elle est aujourd’hui et son amour pour le noir. Un peu perdue dans son monde, son arrivée à la fac va l’amener à faire une rencontre inattendue, qui risque d’éveiller en elle ses pires craintes. Et cette personne n’est autre que Seth Shelton.
Alors que rien ne les prédestiné à se rencontrer, la passion va s’inviter dans leur vie et risque de tout remettre en question.



SUSPENSE

Le 26/08/2016

KGI, Tome 8 : Haute Tension de Maya Banks

Résumé : Kelly Group International (KGI) : groupe d’intervention familial spécialisé dans les missions militaires à haut risque.
Donovan Kelly s’est toujours battu pour défendre la justice. Au fil des missions, il a été le témoin des séquelles physiques et psychologiques subies par les siens, ainsi que des vies innocentes fauchées. Mais il ne s’attendait pas à ce que sa nouvelle mission se déroule chez lui, ni qu’elle prendrait un tour aussi personnel...
Lorsqu’une belle inconnue s’installe dans cette ville isolée qu’est Kentucky Lake, Donovan se doute qu’elle fuit un sombre passé. Il va devoir faire appel à tous les moyens dont il dispose s’il veut sauver cette femme qui pourrait changer sa vie.

BIT LIT - URBAN FANTASY
Le 26/08/16

Couverture de Dragonfury, Tome 4 : Furie de désirDragonfury, Tome 4 : Furie de désir de Coreene Callahan

Résumé : Torturé, réduit en esclavage enfant, Wick est le plus sauvage des Nightfury, refusant de se lier à qui que ce soit. Il accepte pourtant de sauver J.J. Solares, humaine injustement emprisonnée, et de la ramener à sa famille. Hospitalisée après avoir été agressée par un garde, J.J. a perdu tout espoir. Mais la rencontre avec Wick fera tout basculer : J.J. est persuadée qu'elle a rêvé son sauveur, tandis que Wick est ébranlé par l'attirance qu'il ressent envers elle. Chacun tente de se remettre des violences subies, mais la guerre entre dragons qui fait rage autour d'eux les forcera à choisir entre leur peur ou leur amour…




LA LOI DE MURPHY, de David McCallum

Sorti le 15 juin 2016

4ème de couverture : Acteur de seconde zone, Harry Murphy attend depuis des années que sa carrière au cinéma décolle. Il a déjà fait une apparition dans un film avec Tom Cruise, mais pas dans la même scène que la star. Alors, quand il a la possibilité de devenir un héros dans la vraie vie, Murphy n'hésite pas une seconde. Il a appris par hasard qu'une bande de malfrats projette un assassinat et il décide de sauver la future victime. C'est à partir de là que tout part en vrille. Avec une valise pleine de billets qu'il n'est pas censé posséder et des mafieux à ses trousses, Murphy va pouvoir vérifier la justesse de la loi qui porte son nom : l'emmerdement est forcément toujours maximal ! L'apprenti héros n'aura pas trop de sa bonne mine et de ses talents d'acteur pour réussir à se sortir des embrouilles les plus compliquées...

Mon avis : Les Frères Bruschetti ont décidé qu’il était temps de se mettre au vert et d’arrêter leur business illégal mais pour se faire, il va d’abord leur falloir régler trois petites choses : le réseau colombien, leurs comptes et les planques et 2 témoins gênants qui faut refroidir. Tout devait se faire finger in the nose mais ils étaient loin de penser que le mec qui les a interrompus pour pisser serait celui qui mettrait à mal leur plan.

S’il y a bien une chose à laquelle Murphy ne s’attendait pas en pissant contre un mur, c’est bien d’entrer au cœur d’une histoire de meurtre ou du moins de tentative. Bon ok, il aurait très bien pu tracer sa route ou encore appeler la police mais apparemment il pensait que sauver la vie du colonel allait être plus simple qu’il ne le pensait.
Il part alors à Londres, sauve la vie du bon vieux Colonel qui pour le remercier lui file une mallette avec 1 million en petites coupures. Alors qu’il pense pouvoir s’en tirer facilement, la police lui met la main dessus.

De fils en aiguille, il se retrouve embarquer au cœur d’un plan où sa vie est loin d’être sauve.
Qui des mafieux ou de la police réussira à tirer son épingle du jeu ? Le jeu en vaut il vraiment la chandelle ? Quand on sait que la loi qui porte son nom est plus que pessimiste, Murphy a vraiment des soucis à se faire.

***
Attirée de premier abord par l’auteur qui est l’un de mes acteurs chouchous dans NCIS alias Ducky, j’étais aussi très alléchée par le genre qu’il proposait : le polar. C’est donc avec beaucoup de gratitude que je tiens à remercier Camille de LP conseil et les éditions City pou m’avoir permise de lire ce très bon livre.

Très vite, je me suis complètement laissée prendre au jeu de l’histoire, très bien écrite et où les multiples protagonistes nous apportent chacun un point de vu très important pour le roman.
Donc point de personnages principaux ici, même si Murphy apporte une dimension plus héroïque à ses dépends.

Murphy est un acteur de seconde zone. Il a déjà tourné quelques films, partagé l’affiche avec des acteurs importants, comme Tom Cruise même s’il ne les a pas côtoyé plus que ça ; mais c’est surtout dans les publicités et les livres audio qu’il semble se développer le plus. Quand il se décide à sauver le colonel, il semble agir plus sur un coup de tête que par réel héroïsme, pourtant il ne manque pas de cette qualité, ni de générosité. Un peu naïf, il fait parti de ces personnes qui sont toujours prêtes à aider leur prochain. Le suivre n’a vraiment pas été désagréable et il m’a même faite sourire un bon nombre de fois.

A ses côtés, nous découvrons d’autre personnages, tels que les frères Bruschetti.
Issus d’une famille mafieuse, Enzo, Sal et Max ne sont pourtant jamais vraiment entrés dans des réseaux qui pourraient les piéger ou les tuer pour prendre leur place. Je dirai qu’ils sont plus une petite organisation très lucrative où l’illégalité est loin de leur faire peur tant qu’elle rapporte.
Tout le long du roman, nous découvrons la facette des « méchants » et leur manière de gérer l’imprévu que représente Murphy.
Je ne sais pas si je suis bizarre mais j’ai carrément succombé à leur charme italien malgré ce côté refroidissement sur commande. La maladie de Max et sa volonté de se sortir de là en faisant un minimum de dommage collatéral ou encore Sal avec sa femme et ses enfants me les ont rendus plus humains.

D’autres personnages interviennent aussi, Carter le conseiller financier tenu par les couilles par les frères Bruschetti ou encore Lizzie, la flic anglaise qui veut coincer les mafieux avec Murphy et se retrouve à New York avec lui. Tous très développés, ils ont une importance dans le récit et surtout nous aide à comprendre l’environnement de cette histoire à multiples rebondissements.

En bref, un polar qui tient la route et nous tient en haleine jusqu’au fin mot de l’histoire.

Mes extraits :
« -Tu as raison, dit-il. Mon petit tango avec la mort est la principale raison de ces changements. Souviens-toi de ce que le toubib a dit : il faut que je réduise le stress dans ma vie. TU parles d’une putain de blague !
Il se retourne sur le seuil.
- Ce matin, en me réveillant, tout était planifié. Comme dans du beurre. J’avais pensé à une solution parfaite. Mais il a fallu que chaque connard que je rencontre ensuite me casse les couilles. Un peu par-ci, un peu par-là. Même Sal. Mais ça va. Je suis un grand garçon, je vais me démerder. Donc lâche-moi avec ça. Dès que je serai revenu, tu seras la première informée.
Il revint vers elle et déposa un baiser sur son front.
- Enfin…, si je reviens. »
*** ***
« - On aimerait que tu joues un rôle, Harry, dit-elle sur le ton de la confidence. Ça devrait être dans tes cordes. Un mec terrifié qui aurait fait une grosse bêtise.
Elle lui demandait d’interpréter un personnage ! S’il s’apprêtait à négocier un contrat, il valait peut-être mieux qu’il appelle son agent.
- Celui à qui cet argent appartient à été informé de ton existence, poursuivit-elle. Par Villiers. Il leur a sans doute dit que tu travaillais dans le showbiz ; donc, ils doivent t’imaginer comme un couillon.
- Assez couillon pour faire une croix sur plus d’un million de dollars ?
- Oui.
Drôle de marché. »

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 398 pages
Éditeur : City Editions

Photo du jour

On termine cette visite touristique du Brésil avec mon chouchou ...
 Marlon Teixeira ♥♥
Source

De Coco Tessie-cops

mardi 26 juillet 2016

SEDUCED IN THE DARK de CJ Roberts

Sortie le 8 Juin 2016


Attention ! Des scènes de sexe très explicites

4ème de couverture : "Je sais que l'on m'observe. Il y a toujours quelqu'un. Quelqu'un qui essaie de me faire manger. C'est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m'est égal. Elle ne m'intéresse pas. Rien ni personne ne m'intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu'un qui m'observe. Toujours. Je veux partir d'ici, Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer."

Risque de spolier si vous n'avez pas lu le tome 1

Mon avis : Dans ce second tome, nous allons jongler entre présent et passé, entre les points de vus d'Olivia, de Caleb et de Reed. 
Lorsque nous retrouvons Livvie, la jeune fille n'est plus entre les mains de Caleb. Pour une raison que nous ne connaissons pas encore, nous la retrouvons à l'hôpital, amochée et retenue prisonnière par 2 agents du FBI. L'agent Reed et l'agent Sloan sont au courant qu'Olivia a été enlevé il y a 4 mois mais elle va devoir leur expliquer son rôle dans un meurtre commis près de la frontière Mexicaine. Et plus important encore, aider les agents du FBI à lever le voile sur ce trafic de traite des blanches. Mais Livvie n'est pas au mieux de sa forme. Plus inquiétant encore, elle est moralement très fragile. Qui ne le serait pas après 4 mois de captivité, à subir on ne sait quels sévices. Mais détrompez-vous ! C'est l'absence de Caleb qui plonge notre amie dans cette détresse morale. Car oui, tout porte à croire que Caleb est mort et qu'elle ne supporte pas cette idée. L'agent Reed, au cour des interrogatoires, ne va avoir de cesse d'expliquer à Livvie qu'elle souffre, en fait, du syndrome de Stockholm. Et Livvie de lui expliquer qu'elle aime vraiment Caleb et que cela n'a rien à voir avec un traumatisme. A force d'interrogatoires, nous allons pouvoir comprendre ce qui est arrivée depuis la fin du premier tome. Nous allons surtout sombrer dans un univers encore plus dérangeant et nous apercevoir de l'évolution...ou pas... des sentiments entre la prisonnière et son geôlier. C'est ainsi que Reed va saisir l'univers horrible dans lequel Olivia a vécu pendant ces mois. Un monde où la torture morale et physique, la soumission, le viol et le meurtre sont monnaies courantes. En réalité, l'agent Reed ne "découvre" pas cet univers puisqu'il est, hélas, habitué à travailler sur des affaires du même genre. Plus étrange encore, de réaliser que ce genre de chose émoustille fortement notre homme. 

S'il y a une chose que Livvie a apprit au contact de Caleb c'est comment arriver à ses fins, en manipulant les hommes, afin d'obtenir ce qu'elle veut. Sauf que le bogoss n'est pas tombé de la dernière pluie et qu'il voit la demoiselle arriver avec ses gros sabots ! lol

Les jours passent et la miss est toujours aussi malheureuse sans son Caleb. Raconter ses mois de détention vont la replonger dans ses souvenirs. Cela va lui permettre d'analyser sa relation avec Caleb et, surtout, d'assembler, grâce aux informations échangées avec l'agent du FBI, les pièces du puzzle de leur relation...particulière. Car oui, il faut bien admettre qu'il se passe quelque chose entre ces deux-là; mais admettez que la situation est plutôt bizarre. D'un côté un geôlier beau comme un dieu, violent et qui n'a jamais connu l'Amour et de l'autre côté une belle jeune fille vierge, douce, effrayée et qui n'a jamais connu l'Amour. De toute façon, il ne faut pas rêver ! Caleb doit garder à l'esprit que Livvie est la pièce maîtresse pour le piège que Rafiq et lui tendent à leur ennemi de toujours, Vladek Rostrovich. Il doit donc l'acheminer vers le Pakistan comme prévu, après avoir fait de la demoiselle une esclave docile. Olivia ne connaît pas leur destination actuelle mais elle réalise, en arrivant dans cette magnifique hacienda mexicaine dont le propriétaire est un certain Felipe, que malgré tous les bons moments passés avec son bogoss, ce dernier n'envisage pas de changer ses plans...même pour elle. Mais certains événements, certaines informations vont venir remettre tout en question.

Qu'est-il arrivée à nos 2 amis ?
Caleb est-il mort comme le pense Livvie ?
Caleb va-t-il mener son plan jusqu'au bout ?
Qu'ont-ils découvert durant leur séjour ?
Peut-on envisager une histoire d'amour dans ce contexte ?
Livvie va-t-elle retrouver une existence normale ? 

Que dire après la lecture de ce deuxième volet si ce n'est qu'il est encore plus perturbant que le premier. Beaucoup plus sombre, beaucoup plus dur mais aussi plus "romantique". Encore une fois, il ne vous laissera pas indifférent mais il n'est toujours pas à mettre entre toutes les mains ! Certes, le texte est parfois violent, choquant, mais jamais vulgaire. Contrairement au premier tome, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire...je pense que les flash back y sont pour quelque chose... mais on passe outre ce fait rapidement et on comprend leurs utilités.
J'ai aimé le premier tome tout comme j'ai aimé ce second tome. Une histoire dure, originale, intéressante et une fin comme je les aime.     

**Merci à Sarah et aux Editions Pygmalion pour cette lecture**  

Mes extraits :
Il lui avait dit qu'il n'était pas le Prince Charmant; ce qu'il n'avait pas dit, c'est qu'il brûlait de pouvoir l'être. Dans un passé lointain, il avait sans doute été...normal. Avant son enlèvement, les coups, les viols, la mort, il aurait pu devenir un autre homme. C'était la première fois que lui venait cette pensée, les chemins qu'il avait pris et ceux qu'il aurait pu prendre. Il avait vécu jusqu'ici dans le présent immédiat, dépourvu de l'angoisse d'aspirer à un autre avenir. Mais tout avait changé. Il avait désormais envie d'être le genre d'homme capable d'offrir à Livvie tout ce qu'elle avait toujours voulu. Le genre d'homme qu'elle pourrait...
Mais tu n'es pas cet homme, n'est-ce pas ?
*******
- J'étais sûre que vous diriez ça. C'est logique, j'imagine. C'est juste...Je crois que personne ne verra jamais les choses avec mes yeux, Reed. Personne ne comprendra jamais. Si cette histoire devient publique, tout le monde me prendra pour une folle. On dira que je suis jeune et que je ne sais pas ce que je raconte. Que je suis une victime et que tout ce que je ressens n'est que le résultat du traumatisme que j'ai subi. Et je crois que c'est le plus douloureux.
Parce que tout ça, je l'ai vécu. J'ai vu et connu plus de choses en un seul été que la plupart des gens dans toute une vie, mais au final ? Je ne suis qu'une pauvre fille que personne ne comprendra jamais. je ne serai plus jamais la même.

Chronique tome 1 ICI

Chronique de Lna Tessie-cops
                                                              Broché : 500 pages
Editions : Pygmalion
Collection : Romans




Photo du jour

Voilà un brésilien que l'on connait !!!
Il s'agit de Francisco Lachowski (il faisait lui aussi parti des votes pour le Hardin idéal !)
Source

De Coco Tessie-cops

lundi 25 juillet 2016

UN MERCI DE TROP de Carene Ponte

Sorti le 09 Juin 2016

4ème de couverture : S'il fallait décrire Juliette en un seul mot, " transparente " serait sans nul doute le bon.
Depuis qu'elle est toute petite, Juliette a toujours fait ce que l'on attendait d'elle. Pour ne pas déplaire, pour ne pas décevoir. Mettant de côté ses rêves et celle qu'elle est vraiment. Résultat, à trente ans, elle mène une vie sans relief, ennuyeuse au possible. Une vie où choisir entre lasagnes et sushis est un événement.
Pourtant, elle se sent de plus en plus à l'étroit dans cette vie, dans cette peau.Elle a envie de crier qu'elle n'est pas cette fille sans personnalité. Elle a envie d'aborder son voisin pour lui dire qu'il lui plaît.
Et, par-dessus tout, elle a envie d'enfin réaliser son rêve, celui de devenir écrivain.Il n'est jamais trop tard pour devenir soi. C'est ce que va découvrir Juliette au détour d'un merci, un merci de trop. Même si elle est alors loin d'imaginer ce qui va en découler (une démission, une histoire d'amour et... une surprise) !

Mon avis : Je me suis lancée dans cette lecture parce que j’étais intriguée par le résumé et la couverture. Ça promettait d’être léger et frais, et bien « Un merci de trop » tient toutes ses promesses !
Alors la romance ne révolutionne pas le genre, mais ce roman à toutes les qualités pour une lecture de vacance. C’est agréable et rapide à lire, c’est sans prise de tête et c’est drôle alors que certains sujets sont pour le moins sérieux, mais Juliette nous entraine dans ses aventures avec simplicité et bonne humeur. Que demander de plus pour nous changer les idées ?
La plume de l’auteure est fluide, simple et pleine d’humour ce qui fait que ce livre se lit d’une traite. J’ai aussi adoré les notes de Juliette en bas de page. Par contre je regrette juste qu’il n’y ai pas eu plus de pages afin d’approfondir les autres personnages.
Juliette est la narratrice principale de ce roman, mais nous avons aussi le plaisir d’avoir à quelques reprises le point de vue de Luc.

Juliette, trente ans, est assistante de gestion et célibataire. Toute sa vie elle a suivi les chemins que sa mère lui désignait en oubliant qui elle était et surtout qui elle voulait être. Elle ne pensait qu’à satisfaire sa mère en étant la fille parfaite.
Mais voilà qu’un jour, elle en a marre d’être transparente et d’avoir une vie ennuyeuse. Il est peut-être temps pour elle de laisser son double maléfique prendre le dessus. Et son premier acte de rébellion est de démissionner après avoir dit à sa chef tout le bien qu’elle pensait d’elle. Oh joie !

Et voilà Juliette va pouvoir démarrer sa nouvelle vie et réaliser son rêve d’enfant, celui de devenir écrivain. Peut-être même qu’elle pourrait dire bonjour à son voisin si beau et si sexy ?! Mais sa première approche ne va pas exactement se passer pour le mieux … pour le coup elle regretterai presque l’ancienne Juliette ! lol

Entre l’écriture, pas si facile, de son roman. Luc, son voisin so sexy et la nouvelle qui va de changer sa vie, Juliette ne sait plus où donner de la tête. Elle qui ne voulait plus d'une vie plate, la voilà servie !

 
Réalisera-t-elle son rêve d’enfant ?
Parviendra-t-elle à ne plus s’afficher devant son voisin ?
A-t-elle pris les bonnes décisions ?

Au niveau des personnages, nous avons donc les parents de Juliette qui ont eu une grande influence sur sa vie … enfin surtout sa mère qui est très attachée au quand dira-t-on ! Et puis il y a Nina, la meilleure amie de Juliette, qui dit ce qu’elle pense et sur qui elle peut toujours compter et elle en aura grandement besoin.

Pour ce qui est de Juliette, je la qualifierai de jeune femme « transparente, inodore et sans saveur », en gros celle qu’on ne remarque pas car elle se cache sous des vêtements noires, ne dit jamais un mot plus haut que l’autre si tentait qu’elle en dise. On a tous un peu de Juliette en nous, car qui n’a jamais renoncé à quelque chose pour le plaisir d’un tiers ? Qui n'a jamais essayé de se faire toute petite pour ne pas se faire remarquer ? C'est un personnage qu'on voit vraiment s’émanciper, grandir et s’affirmer. D’ailleurs quand elle dit ce qu’elle pense, elle n’a plus de filtre et c’est du bonheur en barre. Ce qui en fait une jeune femme attachante et drôle.

Alors que Luc, plus connu sous le nom de Sexy Boy est le mec sur lequel on se retourne forcément tellement il est sexy. Mais c’est aussi un homme surprenant avec du caractère, des convictions et beaucoup d’humour.

En résumé, "Un merci de trop" est le roman qu’il nous faut pour cette période estivale. C’est drôle, léger, frais et sans prise de tête, une vraie bonne comédie romantique !


**Merci à Camille et à Michel Lafon pour cette lecture**

Mes extraits :
- Ce qui est bien avec toi Juliette, c'est que tu es sans surprise. Je sais que quoi qu'il se passe tu resteras lisse. Comme toujours.
- ...
- C'est important d'avoir dans une équipe une personne qui n'est pas dévorée d'ambitions. Qui ne ressent pas le besoin d'évoluer. Qui se satisfait de son petit train-train. Je crois que je t'admire un peu pour ça. Au moins tu n'es pas stressée, toi. Je t'envierais presque.
Et sur ces paroles blessantes, elle éclate de rire. Un rire haut perché. Comme ses chaussures. Un peu trop fort aussi. Et un peu faux.
- Euh ... Merci ...
Elle me dit qu'elle est contente que nous soyons sur la même longueur d'onde puis me congédie.
*** ***
Tiens, Sexy Boy sort de chez lui. Ce n'est pas possible d'être aussi beau ... Décidement, deux fois dans la même journée, ce ne peut pas être un hasard. Ce coup-ci, je fonce !
Je fais quelques pas, puis les murs se mettent à vaciller, une voix me parvient comme étouffée, et tout devient noir.    

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 283 pages
Éditeur : Michel Lafon