vendredi 24 juin 2016

LES GARDIENS DE LUMIERE - Tome 3 : L'Envol de Déborah J. Marrazzu

Sorti le 30 Mai 2016

4ème de couverture : Dans l’obscurité la plus profonde, il existera toujours une lumière scintillante.
Je suis un Léviathan et le Protecteur de Lanna, une Luxos. J’ai transgressé les règles du Sanctuaire pour être avec elle. Je pensais que nous serions ensemble pour l’éternité. Mais, j’avais tort. À l’aube de la destruction du monde, ma quête ne s’achèvera que lorsque je l’aurai retrouvée. Pour réussir, je vais devoir affronter la guerre qui se prépare. Je la sauverai, même si pour cela, je dois laisser le monde brûler. L’issue de cet affrontement déterminera notre avenir à tous.
« À l’origine, l’âme naît pour deux êtres. Une seule et unique âme. C’est ce qu’on appelle des âmes sœurs. »

Mon avis : « L’envol » signe la fin des aventures de Lanna, Aidan et Jellal. Et ayant apprécié les deux précédents tomes, il était tout naturel que je continue cette aventure d’autant plus que « L’appel » nous laissait sur un cliffangher horrible !!
Alors qu’en est-il ?
Et bien ce tome clôture bien cette trilogie qui nous immerge dans un univers de magie et de fantastique. On se laisse emporter par la plume de l’auteure, ses personnages et son univers.
Pour ce dernier volet, le narrateur est Aidan, ce qui nous parait logique quand on voit comment se termine le tome 2. Ce changement, même s’il nous permet enfin de le comprendre, nous permet aussi de redécouvrir les personnages car Aidan est loin d’avoir les mêmes opinions que Lanna et puis on découvre plus à fond les peuples qui protègent les humains. Mais j’avoue qu’il m’a tout de même manqué le point de vu de Lanna. J’aurais aimé savoir comment elle vivait cette situation, si elle voulait la changer, ou encore comment elle voyait l’avenir.
Je vous rassure cela n’enlève rien à l’histoire, nous baignons toujours dans un monde d’action, de suspense, de révélations, de compréhensions, de douleur mais aussi d’amour et d’amitié..

On reprend directement là où s'est arrêté le tome 2. Nous retrouvons donc Aidan au moment où il retrouve Lanna. Mais les retrouvailles ne se passent pas tout à fait comme prévu.

Aidan ne veut plus faire comme s’il ne ressentait rien pour Lanna. Vivre sans elle ou loin d’elle, lui est devenu impossible. Alors oui en tant que protecteur il était déjà prêt à donner sa vie pour elle, mais le fait de l’aimer et de l’avoir à ses côtés le pousse à des sacrifices encore plus grands. Le lien qu’ils partagent est fort et rare. On va pouvoir le constater car la guerre entre le bien et le mal est devenue inévitable.

Mais au-delà de l’amour, Aidan, Jellal, Alarik et Alyssa, la directrice du sanctuaire doivent se préparer au combat et s’ils veulent avoir une chance de gagner, ils vont devoir s’allier aux obédiens, ce qui ne plait absolument pas à Aidan ! Et oui, Lanna c’est prise d’amitié et semble être plus en confiance avec Alcide qu’avec lui … Ah la jalousie.

Mais ils vont devoirs mettre leurs sentiments de côté s’ils veulent vaincre Cahal. Pour mettre toutes les chances de leur côté, Adan et Jellal vont devoir mettre leur vie dans la balance mais l’union fait la force. Les Veilleurs, les ensorceleurs, le Léviathan et la Luxos se préparent au combat de leur vie. Mais qui dit guerre, dit perte …

Aidan parviendra-t-il à sauver Lanna ?
Ont-ils suffisamment de puissance pour espérer battre le mal ?
Que leur apprendra les évènements qu’ils vont vivre ?

Pour ce qui est des personnages, on retrouve les anciens, et de nouveaux font leur apparition. Mais ici on les découvre du point de vue de Aidan, alors forcément notre perception change !
* Aidan laisse enfin parler son cœur et assume ce qu’il ressent ce qui ne l’empêche pas de souffrir de la situation. Ses rapports avec la gent masculine sont compliqués à partir du moment où ils s’approchent trop de Lanna, et on aime le Aidan jaloux  Ce qu’il partage avec Jellal est particulier et ici ça va prendre une autre tournure. Il va devoir prendre des décisions risquées pour sa vie.
* Jellal tient une place plus importante dans ce final. Il assume son nouveau rôle et sait se poser en meneur même si certains de ses silences sont parfois lourds. Son humour et sa joie de vivre ne sont plus aussi prononcés … est-ce comme ça que Aidan le perçoit ou est-ce tout simplement du à sa position dans cette guerre ? En tout cas le moment qu’il va partager avec Aidan est des plus intenses et des plus prenants.
* Lana vu par Aidan est différente … bon elle reste têtue mais ici elle est plus posée, plus calme et plus à l’écoute, même si ça ne l’empêche d’agir en solo afin de protéger tous ses amis. Mais ici aussi on peut se poser la question de savoir si c’est dû à la vision d’Aidan ou si c’est dû à ce qu’elle a subi dans le tome 2 !

En résumé, un final qui clôt parfaitement cette trilogie qui aura su me tenir en haleine tout du long et qui m’aura fait voyager dans un univers où se mêle fantastique, aventure, douleur, amitié et romance.
Et je peux dire qu’avec le final, j’ai été gâté … une fin comme je les aime.
Une trilogie sympa, rapide à lire, qui nous fait passer un bon moment et qui nous dépayse !
 

**Merci à Déborah J. Marrazzu pour cet lecture**

Mes extraits :
J’étais tellement focalisé sur Lanna que je ne l’avais même pas senti avant qu’il ne se manifeste. Le garçon devait avoisiner mon âge, c’est-à-dire les dix-neuf ans. Grand. Bien bâti. Complètement humain. Mais c’était quoi ce bordel à la fin ? Qui c’était lui ? Qu’est-ce que Lanna faisait avec ce type ? Et, surtout, pourquoi cet humain semblait connaître sa vraie nature ?
Il se posta à ses côtés avec un naturel déconcertant. Lanna relâcha tous les muscles de son corps et lui sourit. Sérieusement ? L’humain lui rendit son sourire avant d’entourer ses épaules de son bras.
Cette fois, c’est sûr, je vais lui démolir sa belle gueule.
******
Son corps se détendit. Je la plaquai doucement contre le mur. Je respirai son odeur. Je m’enivrai d’elle.
- J’ai foi en nous, susurrai-je dans le creux de son oreille.
Dans un geste d’une extrême lenteur, j’apposai mes lèvres contre les siennes. Je ne respirais plus. Je venais de goûter au paradis et à l’enfer. L’alliance de l’ombre et de la lumière. Lanna me rendit mon baiser. Un millier d’éclats lumineux transperçait mon esprit. Tout tournait autour de nous. J’eus l’impression de tomber dans un trou noir. La moindre fraction de mon être semblait être aspiré dans le néant. Le désir qui m’animait redoubla de vigueur quand je fus soudain aveuglé par une lumière intense. Un clochette retentit et je ne vis plus rien.
******
La puissance qui se dégageait de Lanna était impressionnante. Lumineuse. Resplendissante. Je ne me souvenais pas l’avoir déjà vue ainsi. Elle semblait parfaitement à sa place. Une combattante. Une guerrière. Moi qui voulais à tout prix la protéger, peut-être qu’en réalité je ne faisais que la brider. Je fis une roulade et me retrouvai devant une créature filiforme d’environ deux mètre de haut. Elle ressemblait à un amas de chair carbonisée entourée d’ombres noires. Une odeur putride s’en dégageait. Je plissai le nez. Comment ces créatures avaient pu se retrouver ici ?
[…]
- Ce sont des cauchemars. Littéralement, lui expliquai-je rapidement en la rejoignant.
- Je ne comprends pas. Pourquoi ça ne lui a rien fait ?
- Ils se nourrissent de tout. Ces choses sont à l’origine de tous les mauvais rêves et de nombreuses sensations négatives . On ne peut pas les tuer de cette façon.
- Mais alors comment on les tue ?
- C’est impossible !

Chronique de L'éveil et de L'appel

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché : 232 pages
Éditeur : Kitsunegari Éditions

Pour commander la version papier : www.kitsunegari-editions.com

Photos du jour

Pour finir cette semaine, voyons qui occupe la place n°12 avec 20% des votes ?!
Il s'agit de d'un irlandais de 35 ans .... Colin O'Donoghue!
 Après cette première semaine, êtes-vous satisfaites de vos choix mesdames ?

De Coco Tessie-cops

jeudi 23 juin 2016

LOVING DALLAS, Neon Dreams #2, de Caisey Quinn

Sorti le 25 mai 2016
**risque de spoilers**

Couverture de Neon Dreams, Tome 2 : Loving Dallas4ème de couverture : « Loyauté, amitié et amours contrariées dans l’univers sulfureux de la musique »
Certains liens sont faits pour être éternels
Pour certains, Dallas Lark est le prochain grand nom de la scène musicale, pour d’autres, il est juste un guitariste incroyablement sexy et follement talentueux. Pour moi, il sera toujours « Lui ». Celui qui m’a fait découvrir l’amour avant de briser mon cœur en un million d’éclats. Alors, quand il rejoint la tournée sur laquelle je travaille, mon cœur et mon esprit se lancent dans une lutte acharnée. Faut-il y voir une seconde chance de bonheur ou juste un cruel tour du destin ?
Je le saurai bien assez tôt. Car, malgré ma peur, je sais déjà que je vais foncer tête baissée.
Inutile de nier l’évidence : je suis à lui. Je n’ai jamais cessé de l’être. »

Mon avis : Dallas Lark n’a jamais réussi à pardonner à Robyn de l’avoir quittée quelques années plus tôt quand Gavin, sa sœur et lui ont formé leur groupe « Leaving Amarillo ». Elle était sensée être son tout et pourtant du jour au lendemain, elle les a laissé tomber. Aujourd’hui, « Leaving Amarillo » s’est séparé, Gavin à cause de sa liberté conditionnel et Dixie parce qu’elle voulait pouvoir faire son deuil tranquillement ; mais Dallas, lui a la chance de pouvoir enfin réaliser son rêve : devenir une grande star de la chanson. C’est donc solo qu’il va participer à la tournée et faire la première partie de Jase Wade, la star de la country. Toutefois, rien n’avait pu le préparer à ce que Robyn puisse être de la partie, en tant que superviseur du sponsor.
Les souvenirs remontent, l’attraction reste forte mais le passé encombre encore trop leurs pensées… Pourront-ils le surmonter ?
***
Le premier tome sur Dixie et Gavin m’avait énormément plu et étant donné la fin, je peux vous dire que j’étais carrément impatiente de lire la suite.

Le style de l’auteur est toujours aussi fluide et agréable à lire. Elle nous embarque dans le monde de ses personnages avec une facilité plutôt impressionnante. Toujours racontée à la première personne, du point de vue des deux personnages principaux, Casey Quinn nous permet d’être, non seulement, dans leurs têtes mais aussi de pouvoir nous mettre à leur place. Aurions-nous fait ces choix-là, plutôt que celui-ci ?

L’histoire de Dallas et Robyn, comme celle du précédent tome, ne se démarque pas forcément par son originalité et pourtant une fois avec eux, je tournais les pages pour toujours en savoir un peu plus.

Dallas est loin d’être le mec blasé du premier tome, ni trop protecteur comme on a pu le ressentir à travers les yeux de Dixie. Il apparaît plus comme un mec normal, un chouya introverti quand il s’agit de dire ce qu’il ressent, aimant envers sa sœur. En fait, Dallas est plutôt la personne qui vous fera toujours passer avant lui quitte à s’effacer, ce qu’à très bien compris Dixie quand elle l’a poussé à partir pour vivre son rêve, ou encore Robyn quand elle a décidé de le quitter quelques années plus tôt.

Robyn, quant à elle, sait ce qu’elle veut et bosse très dur pour l’obtenir. Aussi l’arrivée de son ex, ne l’enchante pas plus que ça, surtout qu’elle a toujours des sentiments pour lui et que lui, lui en veut à mort et que leur attraction peut lui coûter et sa place à elle, et sa place à lui, ce qui les met dans une situation plutôt délicate.

J’ai aimé découvrir ces deux personnages qui se complètent assez bien même si comme je l’ai dit plus haut, il n’y a rien d’original dans le scénario. J’ai aimé aussi retrouver un peu Dixie et Gavin et y’a pas à chier, j’ai trop hâte de lire le troisième tome, pour enfin obtenir les réponses à mes questions.

En bref, une très bonne histoire avec laquelle j’ai passé un bon moment même si elle manque un peu d’originalité pour en faire un coup de cœur.

Mes extraits :
« Dallas est complètement immobile et dans ses yeux les questions semblent défiler à la vitesse de la lumière. Il n’a pas la moindre idée de ce que je fiche ici, c’est évident. Sa mâchoire se crispe, comme s’il était en train de faire un cauchemar.
Tu étais prête, Robyn. Tu savais que tu allais le voir alors que Dallas, lui, n’en avait pas la moindre idée. Alors prépare-toi à ce qu’il se comporte comme un abruti dans cinq… quatre… trois…
– Robyn ? Qu’est-ce que tu fous ici ?
On ne peut pas dire qu’il ait l’air très content de me voir. Comme c’est étonnant.
– Bonjour, Dallas. Je suis ravie de te voir, moi aussi. Si tu pouvais aller te placer à côté de Jase pour qu’on puisse prendre quelques photos de vous deux avec…
Il regarde autour de lui comme s’il s’attendait à voir débarquer une équipe de caméra cachée.
– C’est une blague ? demande-t-il d’une voix assez basse pour que les autres ne l’entendent pas.
Il n’est toujours pas à sa place et tout le monde nous regarde, alors je prends une grande respiration et je tente d’afficher l’expression la plus professionnelle qui soit.
– J’ai bien peur que non. Je travaille ici. Comme toi.
******
« – Je t’ai demandé si tu voulais qu’on dîne ensemble après le concert. Tu sais, partager un repas, avoir une conversation… Comme ça, on pourrait se mettre d’accord sur la meilleure façon de gérer la situation.
Je fronce les sourcils parce que je ne suis pas sûre de comprendre. Il se tient devant moi et il est en train de m’inviter à dîner, alors que, deux mois plus tôt, il m’aurait expédiée à l’autre bout du pays s’il l’avait pu. Je me suis battue pendant des mois pour chasser ce mec de ma mémoire, et voilà qu’il me fait un retour en fanfare.
Je consulte mes organes pour m’aider à prendre une décision.
Tête : « Avec plaisir. Super idée, ce dîner. Ça te fera du bien de faire la paix. Ça te permettra enfin de tourner la page ! »
Cœur : « Cours ! Barre-toi, je t’ai dit ! Qu’est-ce que tu fais encore là ? Allez, couuuuuurs ! »
– Ça serait sympa, mais le concert va sûrement se terminer tard et…
– Je pensais à des pancakes.
Le salaud. Il utilise son arme secrète. »

Chronique Tome 1

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 432 pages
Éditeur : Éditions Harlequin
Collection : &H

Photos du jour

Aujourd'hui nous atteignons la place n°13, et avec 19% des voix, vous l'avez attribuée à ....
Kit Harington - 29 ans, né à Londres, Royaume-Uni.

De Coco Tessie-cops

mercredi 22 juin 2016

MADAME X de Jasinda Wilder

Sorti le 16 Juin 2016

4ème de couverture : Je suis Madame X.
Je suis la meilleure dans mon domaine.
Engagée pour métamorphoser les fils incultes et superficiels de riches et puissants hommes d'affaires, Madame X est à la pointe du raffinement et de la culture. Elle les éduque et leur apprend à avoir confiance en eux, à s'exprimer correctement et à savoir se comporter dans le beau monde. C'est un professeur sévère et exigeant.
Mais derrière ce vernis sophistiqué, Madame X est une femme à la dérive, piégée par un sombre passé dont elle a tout oublié et par la protection d'un homme séduisant qui prétend posséder son corps... et son âme. Madame X le craint et le désire violemment à la fois.
Et même si les murs de son penthouse dans lequel elle surplombe Manhattan la rassurent, elle rêve aussi d'évasion. Mais elle ne connaît rien ni personne. Jusqu'au jour où cet autre homme apparaît...

Mon avis : Après du New Adult avec sa trilogie « Te succomber », nous découvrons Jasinda Wilder dans un tout autre genre, celui de la Dark Romance. Alors autant vous prévenir cette lecture va bousculer vos habitudes au risque de ne pas plaire. Mais justement, ne voulait-on pas du changement ?
Ce roman est pour le moins déconcertant et je ne m’y m’attendais pas. Alors même si au départ certains points m’ont dérangés, au final, je me suis laissée entrainer dans la vie et le quotidien de Madame X avec plaisir.

L’un des points qui m’a déstabilisé, tout du moins au début, c’est la narration car si Madame X est l’unique narratrice, c’est la façon dont elle nous parle de ses clients qui est particulière car elle emploie le tutoiement mais lorsqu’elle s’adresse à eux, elle passe au vouvoiement. Cette façon de s'exprimer et de penser nous la fait paraître froide et distante. Pourtant au fil des pages on se rend compte que X est bien au-delà de ça.


Le deuxième point déstabilisant, pour moi en tout cas, est le rapport qu’entretiennent X et Caleb. J’ai eu le sentiment que X se complaisait dans cette existence et qu’elle ne cherchait pas mieux. Mais en même temps je comprends cette jeune femme qui ne peut compter que sur cet homme qui, même si il lui a sauvé la vie, l’effraie et l’attire en même temps. J’avoue aussi que c’est ma première lecture de ce genre, ce qui explique sûrement cette impression.


Le titre peut également nous troubler car il nous laisse imaginer un livre purement érotique mais loin de là. L’histoire va bien au-delà de ça, en tout cas, quand Madame X est avec ses clients.



La plume de Jasinda Wilder est entrainante, profonde et forte. L'intrigue est là et elle nous tient en haleine tout du long. On se pose des questions, on trouve des réponses et on se pose de nouvelles questions. Les personnages quels qu'ils soient sont troublant, intense, profond et captivant.

Son nom ? Madame X.

Son âge ? Vingt-six ans ... enfin peut-être.
Sa profession ? Apprendre à de futurs riches héritiers à se comporter correctement en société, en leur enseignant les bonnes manières, comment se tenir mais aussi comment s’exprimer correctement.

Madame X est aperçue par ses clients comme une femme professionnelle, froide, dure et dominante, car pour parvenir au résultat attendu, elle n'a aucune limite. Si elle doit les briser pour y parvenir, soit ! Elle n’hésite pas à leur dire ce qu’elle pense, ce qu’ils lui font ressentir et à les faire tomber de leur pied d’estale.
Mais tout ce qui se passe dans cet appartement doit y rester, d’ailleurs chaque client signe un contrat de confidentialité qui sert également à protéger X de tout dérapage.

X a un rythme de vie réglé au millimètre près. Tous les jours elle répète les même gestes et dans le même ordre. En même temps, elle n’a pas très envie de mettre en colère son « bienfaiteur », Caleb qui en plus de lui fournir des vêtements et un toit, lui fournit également son travail. Alors oui Caleb lui fait peur mais elle ne peut empêcher son corps d’aimer et de réclamer ce qu’il lui fait une fois les clients partis, jusqu’au jour où l’un de ses clients va chercher à la connaître et lui faire prendre conscience que peut-être elle veut plus et qu’elle est plus que ça !

Je ne vais pas vous en dévoiler plus car l’histoire et les personnages méritent d’être découvert au fil des pages. Parce que c’est tout à fait ça, on nous présente Madame X comme une femme inaccessible, sans cœur et sans émotions qui passe son temps à « dresser » des fils à papa, mais non, la personnalité de X est plus profonde. Elle a une vraie histoire, de vraie cassure qui explique ce qu’elle est aujourd’hui. Mais au travers des chapitres, nous allons découvrir une nouvelle X qui aspire à autre chose mais qui malgré tout ne peut se défaire de Caleb. 


L’apparition de Jonathan, va casser le rythme de Caleb et de X. Des secrets vont être dévoilés et vont fissurer la tour d’ivoire de notre chère Madame X. Car derrière le masque de cette femme froide et distante se cache une personne perdue, hantée par ses cauchemars qui pour elle ne veulent rien dire. Comment exister quand vous n'avez pas de vie, pas d'identité, pas de passé ? On va voir voir X grandir, s'affirmer, prendre le dessus tout en prenant conscience qu’il y a autre chose qui l’attend à l’extérieur et que Caleb n’est peut-être pas la réponse à tout ses maux.

Car même si Caleb subvient à tous ses besoins, il n'en reste pas moins un homme sombre, difficile à cerner. Il a beau ressembler à un Dieu, il est taciturne, colérique et autoritaire.

En résumé, une lecture envoutante et captivante avec un univers sombre et complexe. Ce premier tome répond déjà à quelques interrogations mais nous nageons toujours en eau trouble. Certains faits nous laissent à penser que Caleb cacher encore beaucoup de chose à X.
Je lirais donc la suite avec beaucoup de plaisir mais il va falloir être patient car la VO sortira seulement en fin d'année.


**Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour cette lecture**

Mes extraits :
Physiquement, je suis tellement ébranlée que je tremble. Physiquement, des répliques me secouent encore et le moindre contact me fait frissonner. Physiquement, oui, cela m'a plu. Je ne peux pas empêcher que cela me plaise.
Pourtant ... il y a un endroit en moi, un puits plus profond qu'aucun autre, où les vérités auxquelles je n'ose même pas penser vivent cachées, enterrées pour toujours. C'est là, tout au fond, là où ces vérités résident, qu'une part de moi rêve ... d’absolution, de liberté, de pouvoir faire un geste sans que personne ne le sache, de prononcer un mot sans la moindre arrière-pensée.
Mais je ne peux pas laisser tout ça remonter à la surface. 
******
C'est le genre de chose que je fais. Me laver de toute émotion. Tourner le dos au miroir de mon dressing, tourner le dos à la tentation d'examiner les cicatrices sur mon ventre, mes bras, mon épaule, à la racine de mes cheveux sur le côté gauche de mon crâne, à mi-chemin entre le dessus de mon oreille et le haut de ma tête. Les cicatrices n'existent pas. Ni les souvenirs d'un passé perdu. Ni les faiblesses, ni les cauchemars, ni le besoin de réconfort.


Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 332 pages
Éditeur : Michel Lafon
Langue : Français

Photos du jour !

Allez découvrons qui est le dernier mâle à occuper la place n°15 ... 
Il s'agit de Hugh Jackman, 47 ans, né à Sydney, Australie.


De Coco Tessie-cops

mardi 21 juin 2016

ÉVÉNEMENT : Chasse aux Trésors Hugo New Romance !

Pour rappel, Landon arrive le 07 Juillet dans vos librairies ! Et pour l’occasion, Hugo Roman organise un événement auquel ils sont ravis de vous convier 😊

Le dimanche 03 Juillet, une grande chasse au trésor se mettra en place dans les rues de Paris pour débusquer Landon. Les premières gagnantes auront la chance de remporter un exemplaire du roman en avant-première mondiale ! Et pour les plus rapides, des goodies seront également à gagner 😉

Que celles qui ne pourront pas y être se rassurent, vous pourrez suivre cette aventure sur les réseaux sociaux autour du hashtag #LookingForLandon ! Vous pouvez d’ores et déjà rejoindre la page Facebook dédiée à l’événement :  https://www.facebook.com/events/1309923322355214/

De Coco Tessie-cops 

LES MICHTONNEUSES de Rose Emilien

Sorti le 16 Juin 2016

Quatrième de couverture : « Heaven Alighieri est trop belle pour être pauvre. Un principe comme un autre auquel croit dur comme fer cette jeune michetonneuse. Pour subvenir à ses besoins, elle écume les soirées branchées de la capitale avec ses inséparables copines : Anissa la pulpeuse, Stéphanie la blonde fashion addict, et Maya l'intello qui carbure à la poudre. Armées de leur plastique de rêve et d'un culot à toute épreuve, prêtes à toutes les folies pour un sac Chanel, une paire de Louboutin ou une robe Azzeddine Alaîa, nos quatre bombes sexuelles rivalisent d'ingéniosité pour épingler le gros poisson : champions de foot, artistes, hommes d'affaires ... tout mâle est bon à prendre pourvu qu'il ait une carte Infinite Black, meilleur aphrodisiaque pour ces courtisanes des temps modernes. Insouciante mais bien déterminée à se faire une place au soleil, Heaven ne lésine pas sur les stratagèmes pour accrocher ses conquêtes. Mi-Nana, mi-Zahia, son existence est rythmée par des déjeuners avec des hommes mariés, des séances de sport pour garder la ligne et des virées shopping rue Saint-Honoré. Mais le jour où Heavy décide de séduire N. , le rappeur à la mode, sa vie de champagne et de stilletos sur fond de rap-dancehall prend un nouveau tour.. »

Mon avis : Tout d’abord, j'aimerais remercier Camille LP Conseil, Coco, Don Quichotte éditions, et Rose Emilien pour ce service presse.

Quand nous avons eu cette demande, la couverture et le résumé m'avait rappelée l'univers de Bora Bora Bitches. Je m'attendais à rire ou retrouver un univers léger et décontracté.

Malheureusement pour moi, cela n'a pas fonctionné. Non pas que le livre soit mauvais, simplement il n'était pas fait pour moi.

Pourtant, il y avait un contexte et une histoire originale qui auraient vraiment pu m’accrocher et me permettre de souffler entre toutes ces lectures New Adultes, mais le langage choisi par le personnage principal m’a totalement rebutée.

Nous faisons donc connaissance avec Heaven Alighieri qui est une jeune femme de 24 ans. Stripteaseuse à ses heures perdues, elle possède un train de vie qui est aussi élevé qu'un chef d'entreprise. Seulement mademoiselle n'a pas l'argent pour posséder toutes les marques et bijoux qu'une femme aussi belle qu'elle doit posséder. Alors, elle michtonne, ce qui veut dire en gros qu'elle sort avec des hommes très riches et se fait entretenir.
Nous allons ainsi vivre ses péripéties et sa vie accompagnée de ses amies qui sont quasiment toutes comme elle. Steph qui n'est attirée que par les footballeurs pro, Anissa qui tombe toujours amoureuse et Mila qui est dépendante de la drogue.

Comme je le disais donc, je n'ai pas adhéré au livre. L'héroïne, unique narratrice, est très vulgaire et emploie un langage très familier pour ne pas dire "racaille". En ce qui concerne mes lectures, on va dire que je suis plutôt de la vieille école et lire du Wesh Wesh ne m'attire vraiment pas même si les gros mots ne me dérangent pas, tant qu'ils sont utilisés avec parcimonie. Du coup, cela m’a complètement freinée et je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire de l’héroïne.

D’ailleurs, non pas que je sois vieille, mais il y a un paquet d’expressions employées qui m’étaient totalement inconnues et aucune explication pour m’aider à les comprendre. Sans oublier le manque de traduction.

Maintenant en ce qui concerne l'histoire, outre son originalité, j'ai eu l'impression de lire le journal intime d'une personne sans qu'il y ait vraiment d'histoire de fond. Quand j'ai terminé le livre, j'essayais encore de comprendre le but de la lecture : devais-je compatir avec les choix et les états d'âmes d'une peste égocentrique ? Ou alors juste nous faire découvrir ce monde ?

Parce que si la réponse est la première, c’est totalement raté. Heaven est juste détestable, égoïste, arriviste, imbue de sa personne, matérialiste, narcissique et superficielle. Tout ce que je n'aime pas chez un personnage. Elle est belle et elle le sait, elle joue dessus et se permet de rabaisser les autres. Son malaise par rapport à l’absence de son père aurait pu m’attendrir mais ce n’est pas assez approfondit pour être très intéressant. Heaven est bien trop intéressée par l’argent et son prochain pigeon pour nous permettre de la percer à jour. Fort heureusement, son amitié indéfectible envers Anissa lui a redonné quelques points mais au lieu d'être en dessous de zéro, Heaven a atteint le zéro pointé. Le monde dans lequel elle évolue ne m’a pas attiré et encore moins ses façons d’agir.

Par contre, si le but était de nous dépeindre le monde d’Heaven comme il est, alors c’est très réussi. On découvre vraiment cette femme prête à tout pour être en haut de l’échelle sociale quitte à devoir ouvrir les cuisses pour atteindre son but.

Du côté des amies d’Heaven, Anissa est donc sa meilleure amie. Sensée et avide de vivre, elle est de très bons conseils même si Heaven est bornée et obtuse. Son personnage est plutôt intéressant à suivre et son histoire touchante, je pense qu’elle est vraiment le point fort du livre car elle révèle l’héroïne sous une autre facette. Bien qu’elle aime le confort, Anissa n’est pas comme Heaven et je pense sincèrement que si j’avais découvert le monde du michtonnage à travers ses yeux, cela m’aurait peut être un peu plus intéressée.

Nous découvrons aussi Stéphanie qui ne veut que des footballeurs. Tout aussi superficielle qu'Heaven, je ne l'ai pas aimée non plus.

Des personnages secondaires marquent aussi le livre comme Jo et Timal, les amis d'Heaven qui sont toujours là pour elle. Mais encore une fois, la façon d'agir d'Heaven nous empêche d'apprécier vraiment leurs moments.
Il y a aussi N. le rappeur qu'elle veut "pécho" que pour son fric mais qui la ballade. C'est le connard de base qui ne respecte rien ni personne. En fait, personne ne respecte personne sauf Jo et Rita, la femme de ménage d'Heaven.

En bref, un livre vraiment pas fait pour moi, qui plairait sûrement à un public plus jeune qui comprendrait les expressions et surtout qui ne s'offusquerait pas du langage « banlieusard ». Je resterais quand même sur une note positive en remerciant quand même l’auteur pour m’avoir immergée dans le monde de ces filles prêtes à tout pour obtenir un confort de vie sans rien faire ; car je ne connaissais pas du tout ce genre de pratique et c’est toujours instructif.

Extraits :
« Ma dignité et moi, nous sommes effondrées sur un siège, et j’ai somnolé en espérant que la nuit passe vite. Pas le genre baltringue, j’étais à deux larmes de la crise d’angoisse au moindre bruit suspect. Je ne pouvais croire que ce genre d’infortune m’arrive à moi. Je méritais une vie confortable, faite de luxe et de beauté. »
******
« Je vais jamais pouvoir trouver 1600€ en si peu de temps, je dis, désespérée.
- Mais y a un truc que je ne comprends pas, tu sais bien que t’as un loyer à payer le 5 de chaque mois, qu’est ce que t’as foutu en février ?
- Mais, meuf, c’est à cause de vous ! Vous me trainez en week-end à Monaco et à Barcelone dans le même mois, je claque 3000 euros et voilà, maintenant, je suis dans la mouise ! Puis j’ai pas de père chef d’entreprise pour rattraper le coup, moi ! J’ai pas de père tout court, tu me diras. »
Stef sourit
« T’étais pas obligée de retourner les magasins de Monaco non plus ! Faut apprendre à épargner un peu Heaven… Appelle un pigeon, lance Stef avec décontraction.
- J’y ai pensé, figure-toi, mais va quémander 1600 euros comme ça, sans passer la pommade !
- Ben, fais preuve de générosité, jeune lorette… C’est donnant-donnant ».

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 360 pages
Éditeur: Don Quichotte éditions
Collection: FICTION

Photos du jour !

On continue avec la 15ème place, et cette fois nous y trouvons Ryan Reynolds - 39 ans, né à Vancouver, Canada  !

De Coco Tessie-cops

lundi 20 juin 2016

UNE NUANCE DE VAMPIRE, Tome 1, de Bella Forrest

Sortie le 25 mars 2016

Résumé: Le soir de son dix-septième anniversaire, Sofia Claremont est engloutie dans un cauchemar duquel elle n'arrive pas à se réveiller. Lors d'une paisible promenade nocturne sur la plage, elle tombe face à face avec une dangereuse créature blafarde, assoiffée de bien plus que son sang.
Sofia est prise en otage et emmenée à l'Ombre, une île d'où les rayons du soleil ont été bannis à jamais. Une île n'apparaissant sur aucune carte, régie par le clan de vampires le plus puissant de la Terre. Elle se réveille là, captive, esclave enchaînée.
La vie de Sofia prend un tournant exaltant et terrifiant lorsqu'elle est choisie parmi des centaines de jeunes filles pour aller vivre avec Derek Novak, le sombre prince royal, dans son harem juché au sommet des arbres.
Malgré sa soif obsessive de pouvoir et du sang de Sofia, celle-ci comprend vite que l'endroit le plus sûr de l'île est dans ses quartiers, et qu'elle doit tout faire pour le conquérir si elle veut survivre une nuit de plus.
Réussira-t-elle ? Ou bien est-elle destinée au même sort que celui subi par toutes les autres jeunes filles tombées aux mains des Novak ?

Mon avis: Voilà ce qui m'a donné envie découvrir ce roman:

LA SÉRIE BESTSELLER DONT TOUT LE MONDE PARLE...
Enfin en français !
Plus de 3 millions d'exemplaires vendus.

« UN MÉLANGE ENTRE AVATAR ET TWILIGHT »

Ça donne envie, n'est ce pas?
Après avoir vu ces titres très accrocheurs, j'ai bien sûr été très curieuse de la découvrir à mon tour, tout en étant très sceptique face à autant de compliments!
Et j'avoue que je reste un peu perplexe après avoir fini ce T1... C'est un bon avant-goût qui donne envie de connaître la suite, car l'univers est vraiment construit et très original! Il ne ressemble à rien de ce que j'ai déjà lu. 
Par contre, j'ai du mal à comprendre la phrase " mélange entre Avatar et Twilight". Bon Twilight, ok, il y a la romance entre une ado et un vampire. Mais Avatar??? Si vous avez une explication, partagez-la avec moi alors!

Bon maintenant parlons un peu de l'histoire: c'est celle de Sofia, une ado qui vit dans une famille d'accueil, les Hudson. Ses parents l'ont tous les deux abandonnée dans des circonstances un peu bizarres, qui ont perturbé la jeune fille. Il lui arrive souvent de faire des crises d'angoisse, notamment lorsqu'elle est entourée par la foule. Elle est également ultrasensible aux bruits. Ses crises d'angoisse sont majorées lorsqu'elle se met à penser à sa mère. Mais heureusement, il y a une personne qui arrive à la calmer dans ces moments-là, c'est Ben, le fils de la famille Hudson, qui est aussi son meilleur ami.
Lors de leurs vacances d'été à Cancun, Sofia a d'ailleurs l'intention de lui avouer son amour. Elle n'en peut plus de le voir sortir avec plein de filles, elle est sûre que c'est elle qui est la bonne pour lui et qu'il partagera ses sentiments!
Mais un soir, lors d'une promenade seule sur la plage, Sofia se fait enlever par un homme bizarre, qui lui fait très peur.
Elle se retrouve alors dans un endroit inconnu, effrayant, avec d'autres jeunes filles elles aussi enlevées, et entourées par des... vampires!  Lucas, celui qui l'a enlevée sur la plage, est de loin le plus dangereux. On sent que lui, c'est le prototype même du vampire sanguinaire pour qui les humains ne sont que de la nourriture.
Mais ensuite, Sofia fait une rencontre qui va bouleverser son existence et son regard sur ces créatures terrifiantes: Derek, le Prince des vampires en personne, le vampire le plus puissant de la Terre, qui se réveille après un sommeil de 400 ans, encore plus fort qu'avant!!! 
On le réveille car son peuple et la forteresse qu'il a créée, l'Ombre, sont en danger!
Sofia ne comprend pas l'attitude de ce vampire si impressionnant, son attirance pour elle, et encore moins quand il fait d'elle son esclave personnelle, sa favorite!
Sofia découvre l'univers sombre des vampires, mais Derek, lui, découvre les nouvelles technologies! Il doit rattraper 4 siècles d'évolution, et ce n'est pas rien! C'est donc Sofia qui va pouvoir lui apprendre à se servir d'un téléphone, par exemple. Elle va donc passer du temps avec lui, apprendre à le connaître. Elle n'est pas non plus insensible à son charme, même si elle refuse de se l'admettre. Elle s'habitue peu à peu à ce nouveau mode de vie, à ne plus voir la lumière du jour, à obéir aux ordres de son maître, même si le danger, en l'occurence son frère Lucas, n'est jamais loin lorsque Derek tourne le dos...

J'ai bien aimé l'univers original que l'on ne fait pourtant que survoler dans ce T1, il semble plein de promesses pour la suite, mais il est trop court pour se faire une réelle opinion, pour avoir le temps de vraiment rentrer dedans, tout en étant très curieux de connaître la suite. Ce qui le rend évidemment frustrant, notamment à la fin.
J'ai aimé avoir les points de vue des deux personnages principaux, Sofia et Derek, on s'attache à chacun d'eux, mais là encore, je trouve que le personnage de Derek est trop survolé, il est très tourmenté, semble le seul vampire doué d'une conscience, ce qui fait de lui du coup un vampire "trop gentil", même s'il peut parfois être sans pitié. Mais Sofia fait ressortir en lui une humanité perdue depuis plus de 500 ans...
J'ai classé ce livre dans la catégorie Bit-lit pour l'histoire de vampires, bien évidemment, mais aussi en Young adult car c'est une histoire plutôt jeunesse, avec une histoire d'amour, ou plutôt un début d'histoire d'amour, mais sans aucune "nuance" d'érotisme, loin de là!

Mes extraits:
Lucas a sorti un objet de sa poche et me l'a lancé. Je l'ai attrapé, puis je l'ai observé attentivement. On aurait dit une sorte d'ardoise métallique. Je ne savais pas du tout à quoi ça pouvait servir.
- Qu'est-ce que c'est.
- Un cellulaire. Pour appeler ou texter des gens. C'est un outil de communication. Je suis sûr que ta jolie adolescente pourra t'apprendre à t'en servir. N'est-ce pas, Sofia?
Il lui a caressé la joue du dos de la main. Elle a tressailli, ce qui, bien entendu, a amusé Lucas. Bouillant de rage, je me suis agrippé à la table.
- J'aimerais mieux que tu ne la touches pas. Je déteste qu'on touche à ce qui m'appartient. Je crois que j'ai été très clair à ce sujet, ce matin.
Ma voix a pris un ton tranchant - que mon frère connaissait bien. Son sourire narquois s'est effacé, et l'ambiance est devenue très tendue.
- Et si je continue à prendre des libertés avec elle, tu feras quoi, Derek? Tu te retournerais vraiment contre ton frère pour cette fille?
Je savais qu'il essayait de tester ma loyauté mais ce jeu se jouait à deux. J'osais croire que nous étions toujours des gentlemen, après tout.
- Fais-le par courtoisie, Lucas. Je ne sais pas pourquoi, mais elle m'attire. Considère-la comme un cadeau que tu me fais.
Il s'est éloigné de Sofia. (...)
- Et tu as l'intention d'en faire quoi, de ce cadeau?
À en juger par la façon dont Sofia me regardait, elle aussi voulait connaître la réponse à cette question.
- Je ne sais pas encore.
*****
Sofia a esquissé un sourire timide en m'apercevant. J'étais si soulagé de la voir que j'ai eu envie de la prendre dans mes bras et de l'embrasser, mais je me suis fait violence, je ne voulais pas l'effrayer. Je l'ai donc laissée prendre les devants. Elle ne se doutait probablement pas de l'effet qu'elle m'a fait en s'approchant et en prenant ma main, de ce que j'ai ressenti quand nos doigts se sont entrelacés et quand elle a posé sa bouche contre le dos de ma main pour y planter un délicat baiser.
*****
Il s'est arrêté, m'a pris les mains et m'a attirée vers lui. J'ai senti qu'il pesait soigneusement ses mots lorsqu'il m'a dit: 
- Je pense que tu devrais dormir dans ma chambre à partir de maintenant.
J'ai été prise de court. Je l'ai regardé attentivement, essayant de lire ses pensées. Puis un sourire s'est dessiné sur mes lèvres.
- Tu ne pense pas qu'on va un trop vite?
Je me moquais gentiment de sa proposition, car en vérité, je n'étais pas très enthousiaste à la perspective de partager une chambre - et encore moins un lit - avec un vampire assoiffé de sang.

Chronique de Nini Tessie-cops
Poche: 280 pages
Éditeur: CreateSpace Independent Publishing Platform

Photos du jour !

Je ne sais pas vous, mais moi j'ai hâte de voir en image le résultat du classement DNPB des 15 plus beaux et plus sexy mâles.

D'après vos propositions (ici) voici votre classement !!!

 Ils sont 3 à occuper la place n°15 avec 18% des votes, on va donc commencer par 
...
...
Chris Evans - 35 ans, né à Boston, Massachusetts, États-Unis.
De Coco Tessie-cops


samedi 18 juin 2016

Extrait du jour !

Qui n'a pas reconnu le grand, le merveilleux, le beau Christian Grey !!!
Et oui, il fallait trouver CINQUANTE NUANCES PLUS CLAIRES, Tome 3 de EL James(chronique ici)
Couverture de Cinquante nuances plus claires 

 J'espère que cette semaine vous a plu !!!
Bon week-end et à lundi avec nos BG :-)

De Coco Tessie-cops

vendredi 17 juin 2016

ROYAL SAGA, Saison 2 : Captive-Moi de Geneva Lee

Sorti le 09 Juin 2016

Présentation de l'éditeur : "Je lui ai donné mon corps et il a pris mon âme."
Alexander a le monde à ses pieds et j’étais à genoux devant lui, jusqu’à ce que nos secrets déchirent notre couple. Je devrais garder mes distances. Je devrais partir en courant. Mais je suis accro… à sa présence, au plaisir qu’il me procure, mais aussi à la douleur. Il m’avait prévenue, je connaissais son côté sombre, son passé. Mais moi aussi, j’ai ma part d’ombre. Ensemble, nous vaincrons nos démons… si avant, nous ne nous détruisons pas.
Clara Bishop a le cœur brisé de sa séparation avec Alexander, le Prince de Cambridge. Elle se réfugie dans le travail sans pouvoir l’oublier, mais il lui est impossible de vivre pleinement sans lui. Quant elle découvre qu’Alexander cherche à la retrouver, elle se décide à accepter une relation avec lui, quelle qu’elle soit, car elle ne peut vivre sans lui. Mais accepter de vivre avec Alexander, c’est accepter de lutter contre ses démons, accepter sa domination, ses secrets, à moins que…
Dévorés par leur brûlante passion érotique, chavirés par les sentiments qu’ils n’osent s’avouer, pourchassés par les paparazzi et leur sombre passé, empêchés par la famille royale, Clara et Alexander vont-ils pouvoir surmonter tous ces obstacles ? Heureusement il y a l’amitié de Belle, la meilleure amie de Clara et le charisme d’Edward, le jeune frère d’Alexander pour aider Clara dans son entreprise : faire admettre à Alexander qu’elle est son équilibre et que rien n’est plus important que leur couple, même ses obligations familiales. Les doutes et la culpabilité d’Alexander seront-ils terrassés par l’amour et la ténacité de Clara ?

Mon avis : J’étais ressortie de ma lecture du tome 1 plutôt mitigée, mais je me suis tout de même jetée sur cette lecture avec avidité car j’en attendais beaucoup notamment au niveau de Clara. Alors résultat ?
Et bien toujours pas de grande révolution dans le genre, mais la plume de Geneva Lee a ce petit quelque chose qui rend tout ça addictif. Finalement on ne peut pas s’empêcher de lire cette histoire et ce même si elle garde des similitudes avec FSOG, c’est tout de même moins dérangeant et ça passe plus facilement, cette fois en tout cas je n’ai pas levé les yeux au ciel !
C’est peut-être parce que finalement Alexander a bien sa propre identité et qu’il arrive à nous faire craquer par ses actions et par ses maladresses, où encore parce qu’il nous entraine plus avant dans ses pratiques BDSM, même si ça reste soft.
« Captive-moi » est un tome qui nous plonge sans les secrets de Clara et Alexander, on apprend à comprendre leurs peurs et leurs doutes. Ils se découvrent et apprennent à vivre ensemble et autant dire que lorsqu’on les met dans la même pièce, la température monte ! C’est hot et sensuel malgré le vocabulaire plutôt cru de notre très cher Prince.
La narration est toujours à une voix, celle de Clara mais l’auteure nous réserve quelques surprises que j’ai grandement appréciées.

Nous retrouvons Clara et Alexander au moment même où se terminait "Commande-moi".
Ça fait maintenant deux mois que Clara a refusé d’être le secret d’Alexander mais malgré sa décision, elle a du mal à avancer. Elle se jette alors corps et âme dans son travail et dans la course, tout en pensant qu’Alexander est aussi passé à autre chose, d’ailleurs, elle se refuse à regarder les tabloïds pour éviter de voir ce qu’il fait mais surtout avec qui il l’a remplacée. Mais un jour elle va découvrir que ces dernières semaines, Belle bloquait les lettres qu’il lui envoyait. Il ne l’a donc pas oublié …

Après un week-end à se parler et à rattraper le temps perdu, ils vont prendre la décision de vivre ensemble dans leur maison de Notting Hill. Mais ce changement va faire sortir les fantômes des placards.
Ils ont encore bien des secrets l’un pour l’autre. Et alors que Clara se livre sans conditions, Alexander a encore du mal car il redoute qu'elle s'en aille si elle venait à découvrir ce qu'il cache. Chaque pas en avant va l’obliger à faire des choix quant à son avenir.

Les choses ont-elles réellement changées entre eux ?
Clara et Alexander seront-ils plus forts que ceux qui veulent les briser ?
Parviendront-ils à se construire un avenir commun ?

Au niveau des personnages, on retrouve Belle qui se montre d’un soutien infaillible pour Clara mais qui au travers de ses actions nous montre aussi un peu plus de son personnage … On peut se poser la question de savoir si elle est vraiment heureuse. On retrouve également Edward, qui va devenir un véritable ami pour Clara et pour qui des jours meilleurs s’annoncent. On découvre aussi un peu plus les dessous de la famille de Clara et j’ai d’ailleurs du mal avec sa sœur … On s’attache aussi facilement au patron de Clara qui est attendrissant. Et bien sûr, n’oublions pas Pepper qui ne perd rien de sa hargne mais qui va apprendre que la roue tourne … et j'espère que ce n'est que le début !

Si Clara est sûre d’une chose, c’est bien de son amour pour Alexander mais le fait qu’il ne puisse pas parler d’amour la fait douter de ce qu’il ressent et de pourquoi il reste avec elle. Elle vit dans l’angoisse de son départ et on peut rajouter par-dessus ça le retour d’un fantôme de son passé qui fait redouter à Clara la fin de sa relation toujours si fragile avec Alexander mais une fois de plus il va la surprendre et elle va voir jusqu’où il est prêt à aller pour elle. Et quand elle va réaliser que leur relation représente bien plus que ce qu’il n’y paraît, nous allons découvrir une Clara prête à sortir les griffes pour l’homme qu’elle aime et qui mérite tant d’être aimé. J’ai adoré la voir avec Pepper et le Roi !! J’ai envie de dire … enfin et surtout encore car la suite des événements ne s'annoncent pas des plus faciles !!

Alexander est un homme surprenant qui, auprès de Clara, va apprendre à lâcher prise et à revivre. Il aime le contrôle, là-dessus rien ne change, d’ailleurs il va même montrer son côté sombre à Clara, mais dans cette saison 2, on va surtout découvrir un jeune homme attentionné, protecteur, aimant et romantique malgré son langage un peu cru. D’ailleurs les derniers chapitres ont eu raison de mon côté fleur bleue. Par contre il ne faut pas oublier qu’Alexander est un homme brisé et torturé qui souffre du manque de soutien de son père, et c’est aussi un homme de secrets qui est loin de se douter que d’autres secrets sont à l’origine des siens. J'ai juste hâte de le connaître encore plus et de voir ce que tout ça va donner ! 

En résumé, une suite surprenante surtout parce que je m’attendais à être transporté dans la vie et les secrets du palais et finalement "Captive-moi" est plus basée dans la construction de ce couple particulier, sur leurs sentiments et sur l’acceptation de soi. C’est hot, sensuel, addictif et au vu de l’épilogue et bien on en redemande !

Mes extraits :
- Tu es à moi, Clara. Tu ne peux rien faire contre ça. Tu m'appartiens.
Même lorsqu'il me fait cette déclaration et même si je presse mes cuisses l'une contre l'autre, parce que je sais ce que ça fait d'appartenir à Alexander, je ne peux ignorer la vérité.
- Mais toi, tu ne m'appartiens pas.
- Mon cul ! grogne-t-il. Tu me tiens par les couilles, Clara. Je ne peux penser à rien d'autre qu'à être en toi. Je dois faire appel à tout mon self-control pour ne pas te balancer sur mon épaule et te traîner à la maison pour te baiser jusquà ce que tu ne puisses plus marcher. te baiser jusqu'à ce que tu comprennes que je ne te laisserai pas partir, pas sans me battre.
Je secoue la tête en m'extirpant de son étreinte. Ma tristesse s'est transformée en rage fumante.
- Dis-moi que je ne serai pas ton sale petit secret. Dis-moi que je suis plus qu'un bon coup à tirer, Alexander. Dis-moi que quoi qu'il advienne, quoi que ton père pense ou attende de toi à l'avenir - dis-moi que tu m'appartiens.
Alexander passe brusquement la main dans ses cheveux, la mâchoire visiblement serrée.
- C'est plus compliqué que ça.
- C'est aussi simple que ça.
******
- Tu n'as pas idée de ce qui s'est passé entre nous !
- Alors, dis-le-moi, me supplie-t-elle. Dis-mois comment tu peux à la fois l'aimer et le craindre. Dis-moi pourquoi tu es partie en courant ! Parce que je ne comprends pas, Clara. Il doit bien t'avoir fait quelque chose. Je t'ai observée, tu es devenue une coquille vide et je n'aime pas ça.
- Je ne suis pas une coquille vide !
Je réfute son accusation, mais ça quand même mal.
- Sans déconner ! Tu vas bosser. Tu ramènes du taf à la maison. Tu t'épuises à courir, jusqu'à pratiquement t’effondrer. Tu dors. Et on recommence. Vas-y, dis-moi, quand as-tu avalé un repas sans avoir eu à programmer ton réveil pour t'en souvenir ?
Je me dérobe à sa question, mais elle n'a pas besoin de réponse. Elle la connait.
- Est-ce ma faute ? je réponds, le visage maculé de larmes de colère. Tu ne comprends pas. La seule personne qui m'ait sonné l'impression de me sentir vivante me tue à petit feu. Quand je suis avec lui, il me consume. Quand il n'est pas là je suis perdue. Alors dis-moi quoi faire, Belle, puisque visiblement tu as toutes les réponses ! 

Chronique Commande-moi

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 350 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance