vendredi 20 octobre 2017

WRONG #1 de Jana Aston

Sort le 20 Octobre 2017

Résumé : Et si on jouait au docteur ?
Une série sensuelle sur le charme incomparable des hommes en blouse blanche...
« Tu veux que j'arrache ton jean ? Que je te mette à quatre pattes et que je donne la fessée jusqu'à t'en faire rougir les fesses ? Jusqu'à ce que mes doigts glissent entre tes cuisses pour voir à quel point tu mouilles ? »
Sophie est en dernière année de lycée et elle bosse dans un café à ses heures perdues dans l'espoir de financer ses études prestigieuses. Elle s'éprend de Luke, un homme qu'elle voit tous les jours et finit par découvrir que ce séduisant inconnu n'est autre que le gynécologue du lycée !
Le costume lui allait déjà à merveille, mais la blouse blanche lui va comme un gant et Sophie est sous le charme. Elle veut lui demander la pilule contraceptive alors qu'elle s'apprête à avoir ses premières relations sexuelles avec son petit ami. C'est à partir de ce moment précis que la situation se corse.

Mon avis : Si le résumé m’avait plutôt emballée, j’avoue qu’après lecture je le suis beaucoup moins.
Rien à voir avec la plume de Jana Aston qui est fluide et légère, ou l’univers qui nous fait découvrir le monde médical. C’est plus un problème avec les personnages qui ne m’ont rien fait ressentir.
Et c’est bien dommage, car « Wrong » se lit en à peine quelques heures. L’histoire est simple, pas de personnages brisées et de gros drames, c’est juste agréable et rafraichissant, tout comme certaines situations ou réflexions sont drôles mais certains points et le personnage de Luke ne sont pas assez approfondis.

Sophie est étudiante en dernière année de comptabilité tout en travaillant dans un café. Voilà maintenant quelques semaines qu’elle fantasme sur l’un de ses clients. Grand, beau, sexy et tout le temps en costume. Mais bon, il ne reste qu’un fantasme et en plus elle a un petit ami avec qui elle est bien décidée à perdre sa virginité !

Avant de faire le grand saut, Sophie prend rendez-vous avec un médecin au dispensaire de l’université. Allongée à moitié nue sur la table d’examen, elle croit défaillir quand elle réalise que celui qui va lui faire son examen gynécologique n’est autre que son fantasme !!
Après lui avoir prescrit la pilule, donner des préservatifs et des conseils sur la sexualité, ils se quittent sans un regard. Mais le destin est bien décidé à les remettre sur la même route.

Sophie et Luke vont être amené à se recroiser, et même s’ils tentent de résister, ils ne peuvent nier l’alchimie qu’il y a entre eux. Mais en plus de leur différence d’âge de quinze ans, ils viennent de milieu totalement différent, et ça peut être un frein à leur rapprochement, sans parler de l’ex de Luke qui se fait un malin plaisir à s’immiscer dans leur relation.

Quel avenir pour Sophie et Luke ?

Leur différence d'âge et leur statut social seront-ils un frein à leur relation ?

Au niveau des personnages, nous allons faire la connaissance d’Everly, collègue et amie de Sophie. Elle est totalement loufoque, et passe son temps à mettre sur pied des plans tordu pour mettre dans son lit l’un de ses profs. Il y a aussi Bella, la nièce de Luke, qui m’a fait craquer !! On ne va pas parler des parents de Luke qui sont juste horrible ... heureusement que sa sœur, Meredith, remonte le niveau !!

* Sophie a vingt et un an, et sa plus grande angoisse est de tomber enceinte pendant ses études. Mais il est temps pour elle de franchir le pas et de profiter de la vie. Mais elle était loin de se douter qu’elle aurait un coup de cœur pour un homme beaucoup plus vieux qu’elle et que ça la mettrait dans des situations qui nous, nous amuserons beaucoup !

* Le Docteur Luke Miller, trente-six ans, sort d’une longue relation, et partage sa vie entre son travail et les femmes. Pourtant il ne désespère pas de trouver celle avec qui il se posera et fondera une famille. Ah oui, je vous préviens aussi, il ne faut pas se fier à son apparence très propre sur lui et très sage car dans l’intimité Luke se révèle être un homme au langage assez cru et il est assez bestiale !

En résumé, même ce livre ne m'a pas transporté et qu'il souffre d'approfondissement, ça reste une lecture agréable qui réussit à nous donner le sourire.

Dans le prochain tome nous ferons plus ample connaissance avec Everly. Ça promet de grands moments ! 

***Merci à Milady pour cette lecture***

Mes extraits :
- Il reste quelques poils. Ne bouge pas.
Elle prend une pince à épiler et se penche sur mon entre-jambe. Puis elle tire.

Bordel. Pourquoi ça fait si mal, un poil à la fois ? Je n'arrive pas à croire que cette fille s'affaire au-dessus de mes parties intimes avec une pince à épiler. J'ai envie de lui assurer que ce n'est pas grave, que Mike peut supporter quelques poils par-ci par-là, mais ce serait malpoli de lui dire comment faire son travail.
Mon portable sonne. C'est la photo d'un chat. En bikini. "Ne fait pas ta minette et épile-toi le minou" a écrit Everly en légende.
- Presque fini ! dit Leah. Lève les genoux vers le plafond et tiens-les avec tes mains.
Je rêve ou elle me demande de lui montrer mon cul ?
- Quoi ?
- Il faut enlever les poils du sillon inter-fessier.
Leah soulève une de mes jambes et la plie pour que mon genou soit à un angle de quatre-vingt-dix degrés. 
- Là, mets ta main sous ton genou. Maintenant, attrape l'autre.
Elle se retourne pour prendre un autre bâtonnet couvert de cire pendant que je me mets en mode "coma mental" pour ne pas avoir à affronter cette humiliation.
*** ***
- J'imagine que vous savez attacher votre ceinture, puisque vous n'avez plus besoin de rehausseur, dit-il en regardant ma ceinture détachée. 
Connard. Je tire sur la lanière avec plus de vigueur que nécessaire et la bloque dans l'attache. Luke s'engage sur Chestnut Steet en direction de l'est. Nous avançons en silence avant de tourner à droite sur la trente-huitième rue. 
- Vous habitez sur le campus, c'est ça ? demande-t-il, brisant le silence.
Il me ramène vraiment chez moi. Il ne joue pas au mâle alpha pour me mettre dans son lit.
- J'allais coucher avec lui, dis-je calmement, sans répondre à sa question. J'ai vos capotes dans mon sac.
Je le regarde. Luke garde le silence, les yeux rivés sur la route. Je détourne le regard et observe le paysage qui défile.
- C'est moi qui choisis avec je couche, docteur Miller. Je ne vois pas pourquoi vous m'avez donné un sac entier de préservatifs si c'est pour m'empêcher de les utiliser.
- Ne m'appelez pas docteur Miller.

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 288 pages
Éditeur : MILADY
Collection : Romantica

Photo du jour

Je terminerai cette semaine par celui qui tient le rôle masculin principal...

Il s'agit de Sam Heughan. Acteur britannique né en Ecosse le 30 avril 1980 (Balmaclellan, Dumfriesshire).
Dans la série, il interprète James Alexander Malcolm MacKenzie Fraser alias Jamie Fraser 😍
Je dois dire que lorsqu'il est entré dans la pièce, mon cerveau à beugué 😅
Tellement "waoooooouh"!!!

Sur ce, je vous souhaite de passer un excellent week-end!!!
De Dimka Twi-cops

jeudi 19 octobre 2017

LES CREVETTES ONT LE COEUR DANS LA TÊTE de Marion Michau

Sorti le 27 mai 2015 (Albin Michel) - 13 juillet 2016 (J’ai Lu)

Résumé : « Je m'appelle Marion, je fais 1m70 (en talons) et 52 kilos (en rêve). Je suis née en 1980 - une année détestable pour le bordeaux et franchement pas terrible pour Joe Dassin qui est mort pendant les grandes vacances - et je suis célibataire, mais ça, vous oubliez, ça ne devrait pas durer : je suis enfin décidée à trouver l'homme de ma vie... seulement les mecs bien, c'est pas comme les métros, il n'en passe pas toutes les quatre minutes. »

Mon avis : C’est un peu par hasard que je suis tombée sur ce livre…. Pour tout vous dire, je l’ai vu dans un kiosque de l’aéroport! Son titre m’a interpelée et je me suis dit « pourquoi pas ».

Il est resté 4 mois dans ma bibliothèque avant que je l’ouvre mais ça en valait la peine. J’ai passé un agréable moment en compagnie de Marion mais également de ses trois louves, soit ses meilleures amies.

Je ne vous cache pas qu’en lisant ce livre, je me suis quelque peu retrouvée dans l’univers des Morues de notre Jaja (Bora Bora Bitches - Jacinthe Nitouche).

Dès la première page, le ton est donné : Marion procède aux présentations ou plus exactement, aux préliminaires et vous embarques avec elle dans sa quête de l’amour de sa vie!

« Si ça vous dit, on va le chercher ensemble. J’espère que vous n’êtes pas pressés parce que les mecs bien, c’est pas comme les métros, il n’en passe pas toutes les quatre minutes. »

Et sa quête n’est pas de tout repos…. Il y a eu Ben, FX, Boris, Vincent, Gianni, Matt et encore pleins d’autre mais seulement deux sortent du lot : Solal et Adrien (je reviendrai sur ce Monsieur un peu plus loin)!!!

« J’ai sauté du siège, remis ma robe à la va-vite et suis sortie en écrasant les chaussures d’un mec… mais d’un mec… les lèvres charnues, le nez de boxeur, la clope au bec, un vieux Borsalino posé de guingois sur la tête, un petit sourire : Belmondo, période A bout de souffle. »

Il faut savoir que Marion bosse dans le cinéma. Plus exactement, elle est scripte et comme elle le dit elle-même : « C’est moi qui note tout se qui se passe sur le plateau et qui m’assure qu’une comédienne ne s’est pas détachée les cheveux entre deux plans et qu’elle se fout complètement des problèmes de raccord au montage. »

Il y a pleins de clin d’oeil à certains films en guise de chapitres mais également dans le texte comme sa soirée au Festival de Cannes ou sa rencontre avec Solal au Festival de photos d’Arles le jour où elle a accompagnée son amie d’enfance Léa.

Je vous l’ai déjà dit, Marion fait partie d’une meute de louves : il y a Léa la photographe qui dit tout ce qu’elle pense, Sophie la banquière rigoureuse accro à la marche à pied et Babeth l’avocate brillante qui préfère le sexe à l’amour!

Il y a de quoi passer d’excellents moments avec cette meute! Rien de tel que de passer du bon temps avec ses copines toutes différentes les unes des autres mais tellement complémentaires.

J’en reviens au second homme qui a tapé dans l’oeil de Marion : Adrien!

« Alors que je picorais aux buffet, un mec s’est planté devant moi et m’a balancé :
- Arrête de me draguer, je suis ici en famille, ça me met très mal à l’aise.
Et il est reparti retrouver un groupe de sémillants sexagénaires. L’hameçon était gros comme une ancre, pourtant j’y ai mordu et, tout doucement, il a commencé à remonter sa ligne. Un regard par-ci, une petite phrase par-là (« attention, tes jambes dépassent de ta robe ») toujours en passant, l’air détaché. Il n’était pas spécialement beau avec son grand corps pataud et sa coupe de cheveux à l’abandon, mais dès qu’il souriait, il donnait un coup de moulinet supplémentaire. »

A partir de là, on découvre une toute autre Marion… La Marion amoureuse, totalement et irrémédiablement amoureuse. Je n’en dirais pas plus, je vous laisse le soin de le découvrir mais ça vaut le détour…

Ah oui, encore une chose : tout ne sera pas rose pour Marion : comme dans chaque couple, il a des hauts et des bas!

« Sans déconner, il faut être incroyablement amoureux pour supporter d’être en couple. »

En résumé, ce livre est une petite parenthèse de bonne humeur que l’on peut lire dans son bain, sur un transat au bord d’une piscine ou de la mer (hey oui, les vacances de la Toussaint approchent et peut qu’il y en a qui vont partir se dorer la pilule), au coin d’un bon feu de cheminée (si c’est pendant les vacances de Noël ou si vous avez la chance d’avoir une cheminée chez vous) ou tout simplement dans son lit.

C’est frais, ça se lit sans faim et ça fait du bien au moral.

De Dimka Twi-cops
Poche: 304 pages
Éditeur : Editions 84
Collection : J'ai lu

Photo du jour

Aujourd'hui, je vous présente le petit frenchie de la série...

Il s'agit de César Domboy et il est né le 10 mars 1990...
Dans la série, il apparaîtra dans le courant de la saison 3 (actuellement en cours de diffusion) et interprétera le rôle de Fergus adulte.
Il était très charmant... J'aurais dû lire sa filmographie plutôt, ça m'aurait permis de voir qu'il avait tourné avec mon Gaspard (Ulliel) 😅

De Dimka Twi-cops

mercredi 18 octobre 2017

COVENANT, tome 1, Sang-mêlé, de J.L Armentrout

Sortie 11 octobre 2017

Résumé : Sur une île au large de la Caroline du Nord vivent les Hématoï, des individus au sang pur et aux pouvoirs divins capables de maîtriser les quatre éléments. Ceux dont la lignée a connu un métissage sont contraints de choisir leur destin : intégrer le corps des Sentinelles du Covenant pour chasser les démons, leurs ennemis originels, ou être réduits à la servitude.
De retour depuis peu au Covenant pour des raisons qui lui appartiennent, Alexandria n’a pas le choix : fille d’une Hématoï et d’un simple mortel, elle se doit de réussir l’examen lui permettant de devenir Sentinelle. L’institution applique une discipline de fer, et les relations entre les sang-pur et les sang-mêlé sont formellement interdites, sous peine d’exclusion, ou pire. Une règle qui pourrait être simple si Aiden, un sang-pur aux yeux couleur d’orage qu’Alex convoite depuis toujours, n’avait pas été désigné comme son entraîneur personnel...

Mon avis : Jennifer L Armentrout n'est plus un auteur que nous devons présenter. Autant à l'aise dans la romance que dans le fantastique, elle a su démontrer tout son talent à travers le succès qu'ont connus ses livres.
Elle revient, aujourd'hui, avec sa nouvelle saga fantastique dont nous découvrons le premier tome – Sang-Mêlée.
Après l'univers extra-terrestre de Lux, JL Armentrout a décidé cette fois de nous emmener dans le monde des Dieux de l'Olympe.

J'ai pu ainsi plonger, grâce à sa plume divine, dans l'histoire d'Alexandria, une jeune femme de dix-sept ans pas comme les autres. Dans un monde où les humains ignorent totalement leur existence, vivent les Hématoï, les Sang-mêlé et les Démons, des descendants des Dieux au sang pur, dilué ou corrompu.
Née de l'union d'un mortel et d'une Hématoï, Alex est une sang-mêlé, un être inférieur au sang-pur descendant des Dieux, ne lui laissant que deux options comme choix d’avenir : devenir l’esclave d’une famille de sang-pur ou les protéger en devenant une Sentinelle. Très peu disposée à l’obéissance depuis son plus jeune âge, Alexandria sait qu’elle deviendra une Sentinelle et commence dès l’âge de sept ans sa formation, jusqu’au jour où sans explications, sa mère l’oblige à quitter le Covenant pour vivre dans le monde des humains. Loin d’être sûr pour elles, mère et fille se cachent comme elles peuvent mais après trois ans de cavale, les démons vont changer à jamais la vie d’Alex, l’obligeant à retrouver la sûreté du Covenant… à condition qu’elle puisse continuer sa formation. Toutefois, beaucoup de choses ont changé en trois ans, son oncle Marcus est devenu Doyen du Convenant, et vu les relations froides qu’ils entretenaient par le passé, pas sûr que cela joue en sa faveur. Surtout si on rajoute ses actions passées et sa réticence à se plier aux ordres, sans oublier son retard de trois ans sur ses camarades, autant dire qu’Alex se voit déjà fuir pour ne pas devenir une esclave dans la maison de son beau-père, Lucien. Mais heureusement, Aiden, le sang-pur qui lui a toujours fait battre son cœur, arrive à convaincre le Doyen Marcus qu’il peut le temps d’un été faire en sorte qu’elle rattrape son retard et améliore son comportement. Alexandria arrivera-t-elle à relever le défi sans trébucher et ignorer les sentiments interdits qu’elle éprouve pour son instructeur ?

Ce qui est fascinant avec cet auteur, c'est qu'elle arrive toujours à me surprendre par son inventivité, d'un thème somme tout basique, elle arrive à chaque fois à réinventer l'histoire à sa façon. On se retrouve ainsi avec des descendants de la mythologie grecque dotés de pouvoirs élémentaires, fervents croyants des dieux de l’Olympe, dont les ennemis ne sont pas des chimères mais des sang pur déchus qui ont gouté au sang de leur égaux créant ainsi les démons avides du nectar des sang-pur. Rajoutez une petite histoire d’amour interdite et vous trouverez mon dernier coup de cœur en date.
Contrairement à Lux dont seul Daemon avait vraiment attiré mon attention dans le premier tome ; dans Sang-mêlé, j’ai plus été attirée par l’univers en lui-même qui est juste énorme, même si on peut lui reprocher de vagues ressemblances avec Vampire Academy, personnellement, j’ai réussi à faire abstraction de cette base qui a sûrement servi à l’auteur pour écrire son roman.

Autre point fort de ce livre, c’est son héroïne.
Alexandria est une bad girl comme je les aime. Plus qu’une battante, Alex est une survivante qui connait son potentiel de guerrière. J’ai adoré le fait qu’elle n’ait pas sa langue dans sa poche et ait une répartie cinglante toujours sur le bout de la langue, ce qui lui vaut parfois des scènes un peu embarrassantes. J’ai un peu moins aimé son côté téméraire et « je suis invincible » mais bon, personne n’est parfait, ce qui la rend plus « humaine » à mes yeux.

Il n’y a bien évidemment pas d’Alex sans Aiden. Je dois bien avouer que je n’ai pas eu le même coup de cœur pour lui que pour Daemon. Aiden, est une Sentinelle au sang-pur, canon, posé, calme, très respectueux des règles. L’inverse du fougueux Daemon, quoi ! Maiiiisss, c’est ce qui fait aussi son charme, car quand Alex et lui interagissent ensemble, on attend avec impatience ce petit moment où elle va réussir à le piquer, le dérider.

D’autres personnages embellissent aussi l’histoire, notamment, Caleb, le meilleur ami d’Alex, même s’il n’est pas celui qui pimente vraiment le récit, contrairement à Seth qui reste pour moi, LE personnage énigmatique qui pourrait tout changer.

En bref, un premier tome coup de cœur où vous plongerez dans un univers original, divinement écrit avec des personnages forts attachants. Je sens que la suite va en faire voir de toutes les couleurs à Alex, et j’en suis à me tenter de lire le tome 2 en VO pour savoir ce que peuvent bien lui réserver les Dieux…

Mes extraits :
« Avant leur mort, les demi-dieux originels, comme Hercule ou Persée, s’étaient accouplés entre eux comme seuls les Grecs savaient le faire, et leurs unions avaient produit les Hématoï, ceux qu’on appelait les sang-pur, une race dotée de puissants pouvoirs. Ils possédaient la maîtrise des quatre éléments – l’air, l’eau, le feu et la terre – et la capacité de moduler cette énergie brute sous la forme de magie élémentaire comme les sorts de compulsion. Les sang-pur n’étaient pas autorisés à faire usage de leurs pouvoirs contre leurs pairs sous peine d’emprisonnement – voire de mort dans certains cas.
En tant que sang-mêlé, fruit de l’union d’un sang-pur et d’un simple mortel et donc une bâtarde aux yeux des Hématoï, je n’avais aucun pouvoir sur les éléments. Ceux de mon espèce étaient doués d’une force et d’une vitesse surhumaines comme les purs, mais nous possédions également un autre don particulier, qui nous rendait précieux. Celui de percer à jour la magie élémentaire que pratiquaient les démons. Les purs en étaient incapables.
Les sang-mêlé étaient légion, sans doute bien plus nombreux que les sang-pur. Les purs étant contraints de contracter des mariages de raison et non d’amour pour renforcer leur position sociale, ils avaient l’habitude d’aller voir ailleurs – et plutôt deux fois qu’une. Épargnés par les maladies qui frappaient les mortels, ils ne voyaient pas l’intérêt d’avoir des rapports protégés. Et leurs rejetons sang-mêlé possédaient de surcroît un don utile à la communauté. »
*** ***
« Je voulais lui faire mal. L’obliger à me lâcher. Je voulais… Je voulais… Je ne savais plus ce que je voulais, mais je hurlais, griffais et lançais des coups de pied sans pouvoir m’arrêter. Je m’interrompis seulement quand il pressa son grand corps élancé contre le mien. Le poids de son torse musculeux et cette proximité étouffante me forcèrent à m’immobiliser.
Plus un seul millimètre ne séparait nos corps. Je sentais le relief ferme de ses abdominaux contre mon ventre et ses lèvres toutes proches des miennes. Soudain, une idée folle me traversa l’esprit. Étaient-elles aussi douces qu’elles en avaient l’air ? Parce qu’elles paraissaient délicieuses. »

De Sandy Twi-cops
Poche: 477 pages
Éditeur : J'ai lu
Collection : ROMANCE YOUNG A

Photo du jour

Aujourd'hui, c'est mon coup de cœur de cette convention...

Il s'agit de Steven Cree... Acteur écossais né le 29 février 1981 à Kilmarnock (East Ayrshire).
Dans la série, il interprète Ian Murray. On le retrouve dès le début de la saison 1.
Ce mec est juste incroyablement drôle, gentil et attentionné... Je ne pensais pas que la phrase "Tu veux un biscuit?" puisse être aussi sexy 😍 jusque qu'il la dose avec son charmant accent.

De Dimka Twi-cops

mardi 17 octobre 2017

LA CONFRÉRIE DE LA DAGUE NOIRE, Tome 14, L'amant sauvage, de JR Ward

Sortie le 22 septembre 2017


Résumé: Plus rien n'est comme avant pour la Confrérie. La Société des éradiqueurs est plus puissante que jamais, mettant à profit les faiblesses humaines pour acquérir toujours davantage de moyens, d'armes et de pouvoir. Alors que la Confrérie s'apprête à les affronter, la bataille a déjà commencé pour l'un des frères.

Rhage a échappé de peu à la mort, et le sentiment d'insécurité qui l'envahit depuis le terrifie. À l'instant même où il a le plus besoin d'elle, Mary semble s'éloigner, accaparée par sa propre quête, et la seule chose qui pourrait bien les réunir à nouveau va mettre leur monde sens dessus dessous...

Mon avis: J'ai fait l'erreur de lire le T2 de la saga spin-of L'Héritage de la dague noire, (chronique ICI) avant ce T14 de la Confrérie...  Ne faites pas la même erreur que moi, même si elle ne porte pas à beaucoup de conséquences, mais pour le fil de l'histoire de Rhage et Mary, c'est quand même mieux de ne pas en connaître le dénouement, même si on s'en doute, LOL
Donc en résumé, lisez d'abord ce T14, et ensuite le T2 de l'Héritage, Pacte de sang ;-)

Alors sinon pour l'histoire, nous démarrons fort car Asshaut a donné à la Confrérie un tuyau sur l'emplacement du quartier général des éradiqueurs! Donc quasiment tous les guerriers de la Confrérie se donnent rdv près de cette ancienne école pour jeunes filles, accompagnés d'Asshaut et de ses deux cousins. Mais il y a un pépin, V a eu une vision: la mort de Rhage lors de cette attaque!!! V essaie de convaincre son pote de partir et de ne pas se battre, mais Rhage est buté et se lance dans le combat bille en tête! Il sait pourtant que les visions de V se réalisent systématiquement...
De son côté, Mary ne se doute pas de ce qu'il se passe pour son hellren et doit faire face à une situation tout aussi dramatique puisqu'elle doit accompagner la petite Bitty à l'hôpital de Havers au chevet de sa mère qui est sur le point de décéder... Mary ne se sent pas à la hauteur de la situation et ne sait pas comment aider la petite fille qui était venue avec sa maman au refuge où travaille Mary pour se remettre de leurs blessures dues aux coups plus que répétés du papa de Bitty. Mary se prend d'affection pour cette petite fille qui a eu une vie si difficile pour un si jeune âge...

Nous suivons également la suite de la grossesse de Layla, enceinte des jumeaux de Vhif. La grossesse chez les vampires est dangereuse pour les futures mamans, mais les risques sont décuplés dans le cas de jumeaux. Layla doit donc rester alitée à la clinique du centre d'entraînement, donc elle n'a plus de nouvelles ni de contact avec Xcor, le chef des salopards, les ennemis de la Confrérie, dont elle est tombée amoureuse! Jusqu'au jour où elle ressent sa présence pas loin d'elle, grâce à leur lien du sang... En effet, tout le monde le cache à Layla, mais Xcor est gravement blessé et enfermé dans le centre non loin d'elle...

Sans oublier Asshaut, qui s'est racheté une conduite auprès du roi Kholer et des frères, grâce à ses renseignements sur le QG des éradiqueurs. Il est amoureux de Marisol, la jeune femme qu'il a rencontrée dans un tome précédent et qu'il a aidée à s'échapper et à s'installer en Floride. Il sait qu'il n'est pas celui qu'il lui faut: trafiquant de drogue et accro à la cocaïne, il cumule! Il sait qu'il doit l'oublier mais n'y arrive pas... Il prend la sage décision de devenir un allié de Kholer et des frères plutôt que leur ennemi. Un allié de poids ;-)

J'ai moyennement aimé la première moitié du livre... J'avoue que deux tomes de suite sur le couple Rhage et Mary, même si je les aime beaucoup, ça fait un peu beaucoup! Surtout que j'en connaissais le dénouement, du coup, elle en perd un peu de son intérêt. Mais malgré ça, l'histoire et le caractère de la petite Betty sont très émouvants!!! Et j'aime bien aussi la bête de Rhage et ses réactions.
Mais après cette première partie assez molle, tout s'accélère!!! J'ai vraiment beaucoup aimé la deuxième moitié! Asshaut fait une découverte et une rencontre vraiment très étonnantes et d'autres situations prennent des tournants vraiment très intéressants pour lesquels je n'ai pas été spoilée dans le T2 de L'héritage, et auxquels je ne m'attendais pas, ou en tout cas pas encore, et du coup j'ai adoré la dernière partie!!! Je suis pressée de lire la suite car je pense que ça va s'avérer intéressant notamment pour Asshaut, qui se révèle plein de surprises et que j'ai appris à apprécier! Mais aussi par rapport à Xcor, pour lequel nous apprenons une sacrée révélation très étonnante!!! Ainsi que pour Layla, qui va sûrement avoir des décisions délicates à prendre... Ah oui et sans oublier cette petite humaine, Jo, dont nous faisons la connaissance et qui va probablement avoir un rôle plus important par la suite...
Et ce que j'aimerais aussi, ce serait un tome sur Lassiter, car plus les tomes passent, plus j'adore cet ange complètement cinglé et décalé. Il est toujours très provocateur avec les Frères, qui n'arrivent pas à le supporter. Mais en même temps, il sait se rendre totalement indispensable et irrésistible!!!
Par contre, pour connaître la suite, il va encore et toujours falloir s'armer de patience, enfin pour la sortie VF, puisqu'il est sorti en VO en avril 2017.

Encore une fois un grand merci aux éditions Milady pour l'envoi de ce livre!!!

Mes extraits:
- Parfois, l'alcool peut faire beaucoup de mal aux gens, dit Mary.
- C'était mon père qui nous frappait. Pas la bière qu'il buvait.

*****

Mary ne pouvait que secouer la tête. Elle avait cru être tombée amoureuse de Rhage avant. Avait cru l'aimer de tout son coeur. Avait cru qu'il était son âme soeur, la colonne vertébrale de sa vie, son amour idéal.
Bla-bla-bla.
Mais le voir recroqueviller ainsi son immense silhouette autour de cette petite fille lorsqu'il rendit son étreinte à Bitty?
Eh bien, ça alors! non seulement il s'avérait que ses ovaires gardaient encore une petite étincelle de vie en eux, mais également que ces saloperies auraient tout aussi bien pu exploser dans son bassin.


*****

- Tiens-moi au courant s'il reprend conscience;
- Promis, répondit Lassiter. Et je te dirai aussi quand il me faudra mon prochain milk-shake à la fraise.
- Je ne suis pas ton larbin, d'accord. (V. suspendit de nouveau le sac à son épaule et gagna la sortie.) Et si tu m'envoies un baiser j'enfournerai la machine à IRM à l'intérieur de toi.
- Qu'arrivera-t-il si ensuite je te pince les fesses? lui cria l'ange.
- Essaie et tu découvriras que l'immortalité, comme le temps, est relative.
- Tu sais que tu m'aimes!
Viszs secoua la tête tandis qu'il poussait la porte pour retourner dans le couloir. L'ange déchu ressemblait à un rhume: contagieux, emmerdant, et certainement pas un truc qu'on attendait avec impatience.

Chronique de Nini Tessie-cop
Poche: 680 pages
Editeur : Milady (22 septembre 2017)
Collection : Bit lit

Photo du jour

C'est parti pour les présentations...

Richard Rankin est un acteur écossais né le 4 janvier 1983 à Rutherglen (Glasgow)...
Dans la série, il interprète le rôle de Roger Wakefield... Il apparaît dès la fin de la saison 2...
C'est un sacré numéro ce Richard... Et en vrai, il est encore mieux que sur les photos 😉
De Dimka Twi-cops

lundi 16 octobre 2017

ADOPTED LOVE #1 de Gaïa Alexia

Sorti le 12 Octobre 2017

Résumé : Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?
Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d'accueil.
Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l'aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s'il ne veut pas finir en prison.
Il ne lui reste qu'une chance de se remettre dans le droit chemin et c'est dans une ultime famille d'accueil qu'elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

Mon avis : Quelle lecture saisissante ! 
Difficile de mettre des mots sur cette lecture qui nous bouleverse du début à la fin, et ça, sans temps morts !
La plume de Gaïa Alexia est fluide et intense. A travers ses mots, elle réussit à nous transmettre toutes les émotions de ses personnages, qui nous transportent entre haine, colère, doute, trahison, espoir, confiance et amour.
On apprend à connaitre Teagan au travers de ses cauchemars qui sont brutaux et violents. Et comment ne pas être touchée et émue face à ce qu'il a vécu. Mon cœur a saigné pour ce petit garçon et ce jeune homme qui met tant de force, de détresse et d'amour dans le mot "maman". Elena aussi cache un sombre secret qui va renverser le monde de Teagan.
Avec "Adopted Love", l'auteure aborde avec précisions, justesse et sensibilité des sujets difficiles comme la maltraitance et le harcèlement.

La narration est uniquement du point de vu de Teagan, et comme vous le savez, c'est un style dont je ne suis pas fan. Mais quand on réalise que Teag ne parle pas, finalement être dans sa tête prend tout son sens et son importance et autant vous prévenir c'est intense voir même violent.

Depuis sa naissance, Teagan n'a connu que l'orphelinat et les familles d'accueil. La seule constante de sa vie, Nathalie Solis, son assistante sociale, et celle qui se rapproche le plus d'une maman pour lui. Mais tout ce qu'il a vécu fait de lui ce qu'il est aujourd'hui ! Un jeune homme brisé qui se cache derrière ses tatouage.

Mais des changements sont annoncés. Suite à une nouvelle arrestation, Teagan va devoir passer une année complète dans une famille d'accueil s'il ne veut pas aller en prison. Fini les bas quartiers et bonjour école privée et quartier chic. 
Lui qui a tout vécu n'avait sûrement pas prévu de tomber sur une famille accueillante et à l'écoute telle que les Hills ... 

Son seul problème va être leur fille, Elena, la lionne, qui semble se faire un malin plaisir de le pousser à bout. Elle est agressive, désagréable, colérique et lui en met plein la tête à longueur de temps. Mais si au départ Teag n'avait qu'une envie, celle de lui montrer qu'il peut être très dangereux, au fil des jours, un lien va se créer, à tel point que Teag va sortir de son mutisme mais seulement avec Elena. Et quand il va découvrir ce qu'elle cache, il va avoir ce besoin de la protéger quitte à renouer avec ses vieux démons ...

Au niveau des personnages, Teag n'a pas grand monde dans son entourage. Il est entouré de Solis, sa maman de coeur, d'ailleurs elle est la seule à qui il parle. Elle est toujours là pour lui, même quand il fait son connard ! Et il y a Benito, qu'il a connu à l'orphelinat. Ils font les 400 coups ensemble ce qui les met parfois dans des situations périlleuses. On va également faire la connaissance de la famille Hills, drôle, touchante et toujours présente. J'ai un peu de mal à cerner le papa qui est très à l'écoute et très ouvert avec Teag ! On parle de Sophie, la garce, oupsss non pardon, la meilleure amie d'Elena ? Elle tourne autour de Teag et fait des réflexions qui prêtent à l'interrogation !! 

* Teagan, bad boy tatoué, violent, agressif et muet ... enfin, il peut parler mais on va découvrir au travers de ses cauchemars pourquoi aujourd'hui il a tant de mal à s'exprimer. Les seules à connaitre le son de sa voix sont Solis et Elena ! Il a beau se plaindre à longueur de temps, on le voit tout de même évoluer et grandir chez les Hills, on espère sincèrement qu'il aura un happy end car sous cette carapace de dur à cuire qui se fout de tout et tout le monde se cache un jeune homme touchant, sensible, vulnérable et tendre. 

* Elena n'a rien de la jeune fille agréable. Elle est froide, agressive, grossière et c'est Teag qui en fera le plus les frais ... enfin le temps qu'il s'adapte à ce nouvel environnement. Et puis on va comprendre qu'Elena a des problèmes et elle va s'ouvrir à Teag.

En résumé, une découverte saisissante pleine d'émotion et de sentiment. Et même si on s'attend à certaines choses, la fin est juste d'une grande frustration.   
Vivement la suite qui s'annonce dur ...

Mes extraits
— Je ne suis pas grosse, Teagan, je suis enceinte.
— Ça, c’est toi qui le dis…
— Mon mari aussi le dit. Tu ne veux pas savoir ce que c’est ?
— Ton mari ? J’aurais parié sur un vieux pervers sénile…
Elle explose de rire. Je ne la comprendrai jamais : plus je suis odieux, plus elle se marre. À croire qu’elle aime que je lâche tout ce qui me passe par l’esprit.
On arrive devant l’ascenseur et elle appuie sur le bouton.
— Non, le bébé, andouille !
— Ah… T’es certaine que c’est humain ? T’es énorme, Solis.
— C’est une fille.
— Et merde… Elle sera aussi chiante que toi 
*** ***
— Qu’est-ce que t’as ? Putain, t’es trop louche, comme mec, crache-t-elle.
Elle attrape ses cheveux et, sous mes yeux, elle les attache en un chignon désordonné. Quelques mèches qui lui viennent sur le front la gênent, alors elle les chasse d’un coup de main rageur.
— Il faut démonter la porte ! Bouge-toi ! Moi, j’ai pas assez de force toute seule, m’ordonne-t-elle.
Est-ce que j’ai vraiment une tête à obéir à qui que ce soit ? Elle n’a toujours pas percuté ? Je ne reçois d’ordre de personne.
Je décroise les bras et serre les poings. Reste calme, mec, elle est juste conne, et d’après son père, elle est « en crise ». Tu parles, des conneries !

**Merci à Stéphanie et à Hugo Roman Poche pour cette lecture saisissante !**

Chronique de Coco Tessie-cops
Poche: 651 pages
Éditeur : Hugo poche
Collection : New Romance

Photo du jour

On espère que vous avez passé un excellent week-end et que vous êtes prêt(e)s à attaquer une nouvelle semaine!

Il y a de cela deux semaines (déjà), ce tenait la convention "The Lan Con" à Paris et organisée par Wevents Production er où j'ai eu la chance (avec Damonitaa, Sandy et Jaja) d'y participer...

C'est bien joli mais de quoi ça parle me diriez-vous?!? Hey bien, il s'agit tout simplement d'une convention sur la série "Outlander", série adaptée de la saga littéraire écrite par Diana Gabaldon...
On passera donc la semaine avec les invités "hommes" de cette convention...
Synopsis de la série : "En 1945, une infirmière de guerre, Claire Randall, mariée à un descendant de capitaine des Dragons, Frank Randall, se retrouve transportée dans l'Écosse révoltée de 1743. Là-bas, elle va être immédiatement confrontée à un monde d'aventures qui lui est inconnu. Elle y rencontre l'ancêtre de son mari, le capitaine Jack Randall, la rébellion et l'un de ses protagonistes, un guerrier des Highlands, Jamie Fraser, ce qui la laissera partagée entre deux mondes et deux hommes que tout oppose..."

De Dimka Twi-cops

samedi 14 octobre 2017

CONCOURS Blog'anniversaire 8 ans - n°11

Pour démarrer ce week-end, je vous propose un concours pour les plus jeunes, vos enfants ou vos petits-enfants ... en tentant de remporter non pas un mais deux tomes de la série des Monstres !! 

En partenariat avec la Collection R Jeunesse, nous vous offrons la possibilité de remporter ici sur le blog et sur notre page Facebook, le tome 1 et 2 de "Le Monstre Nounou" et "L’île des Monstres" de Tuutikki Tolonen.


Pour participer, rien de plus simple :
  1. Il vous suffit de remplir le formulaire : https://goo.gl/forms/sxHV5zbcin7dYUFo1 
  2. Le concours est ouvert à la France, la Belgique et la Suisse avec UNE seule participation par foyer.
  3. Le concours se déroule du 14 au 19/10/17.
  4. Une chance supplémentaire si vous avez liké notre page Facebook
  5. Les livres seront envoyés par la Collection R Jeunesse et ils ne pourront être tenu pour responsable en cas de dégradation ou de perte.
Bonne chance 😉

Et MERCI aux à la Collection R Jeunnesse pour ce concours !

vendredi 13 octobre 2017

BLABLA POST

Vous vous souvenez de ce post un peu laissé aux oubliettes depuis quelque temps???

Nous savons que vous êtes nombreuses à ne plus réussir à publier de commentaires sur le blog, et nous en sommes désolées... :-(
Nous ne trouvons pour le moment pas de solution à ce problème...

Mais, on va quand même voir si pour certaines, 
vous reprendrez vos anciennes habitudes avec ce nouveau Blabla Post???

Pour celles qui ne connaîtraient pas, puisque ça fait un moment que nous n'en avons pas publié de nouveau:
c'est un espace de discussion accessible à toutes (et tous) où vous pouvez venir blablater de tout et de rien, mais surtout de vos lectures et de BoGoss ;-)))


MALCOM +1 #2 de Katy Evans

Sorti le 12 Octobre 2017

Résumé : Sexe, mensonge et trahison, un cocktail sulfureux pour le couple le plus sexy de Chicago.
PEUT-ELLE DEVENIR SA +1 APRÈS L'AVOIR TRAHI ?
Rachel avait l'intention de révéler au grand jour la personnalité sulfureuse de Malcolm Saint.
Au lieu de ça, elle est tombée amoureuse de lui, et l'a trahi quand il a découvert ses véritables intentions : en apprendre le plus possible sur lui et publier un article révélant ses secrets.
Alors qu'il ne faisait confiance qu'à lui-même, il est blessé par la seule personne qu'il a aimé, et décide de mettre un terme à leur relation.
Mais c'est trop tard, Rachel l'aime et elle fera tout pour regagner sa confiance.
La jeune femme se trouve face à un autre dilemme : alors qu'elle doit démissionner de Edge, le journal people pour lequel elle travaille en tant que journaliste, Malcolm lui propose un emploi dans son entreprise. Doit-elle saisir cette opportunité pour se rapprocher de lui ou refuser afin de conserver son intégrité et son indépendance ?

Mon avis : Alors même si certaines choses m’ont dérangées lors de la lecture du tome 1, avec la fin que Katy Evans nous avait réservé, on ne pouvait qu’être impatient de lire cette suite, et c’est chose faite !
Alors ? Et bien cette fois je me suis laissée emporter par le magnétisme de Malcom, par sa « non » relation avec Rachel et par leur construction d’un demain.
Katy Evans nous offre une nouvelle fois une plume fluide et sexy ce qui nous permet de vite tourner les pages pour voir ou tout ça va nous mener. On prend conscience de la peine et la douleur de Rachel, de la méfiance et la peine de Malcom. Tout comme on se rend compte que tout se fait en douceur et qu'ils prennent le temps de se reconstruire.
On garde une narration à une voix avec Rachel, et cette fois, j’aurais apprécié d’avoir la voix de Malcom, car même si dans ce tome il s’ouvre plus, il reste toujours insaisissable ! J’aurai aimé savoir ce qu’il ressent et comment il vit tous ces événements.


Voilà maintenant quatre semaines que Rachel n’a pas vu Malcom. 
Rachel ne se remet pas de la fin de sa relation avec Malcom, au point qu’elle n’a même plus le gout à l’écriture. Alors quand Malcom lui fixe un rdv à M4, elle y voit un espoir, un pardon. Mais elle était loin d’imaginer que c’est un homme froid et distant qui l’accueillerait. Apparemment, il n’est pas prêt de lui pardonner. A-t-il seulement lu son article ?

Si Malcom n’est pas prêt à pardonner la trahison de Rachel, il ne peut pas se tenir loin d’elle pour autant. Et contre toute attente, il lui propose un emploi de journaliste chez Interface !
Et même si l’offre est alléchante, Rachel ne peut pas l’accepter. Comment travailler pour cet homme qu’elle désire ? Comment le voir vivre sa vie sans elle ?

Tout dans les regards, les gestes et les actions nous montre que l’alchimie entre Rachel et Malcom est bien présente, mais la trahison de Rachel plane au-dessus d’eux. Et chaque rencontre est pleine de tension et de doute.
Mais alors qu’ils se reconstruisent tout doucement, Rachel va apprendre que le journal pour lequel elle travaille va être racheté par un homme que Malcom hait …

Comment vont-ils gérer cette nouvelle crise ?
Rachel va-t-elle accepter de travailler pour Malcom ?
Auront-ils droit à un happy end ?

Pour les personnages, on retrouve Gina et Wynn, qui malgré leurs avis sur la situation soutiennent Rachel. Elles ne veulent que son bonheur et la voir dans cet état les fait souffrir. Le rapprochement ni vu ni connu de Gina et Tahoe m’a fait sourire plus d’une fois, c’était aussi une façon de savoir quel effet avait cette situation sur Malcom ! Contrairement aux filles, Tahoé et Callan ne sont pas trop présents dans ce tome.

* Rachel est dévastée par sa rupture. Si elle a du mal à oublier Malcom et à avancer, on ne peut pas dire qu’elle oublie en se jetant dans le travail puisqu’elle a perdu toute motivation. Mais dès qu’une porte va s’entrouvrir, elle va tout faire pour le récupérer. Pourtant des questions subsistent et elle doute, mais elle préfère être brisée plutôt que de vivre sans lui !

* Malcom n’a pas pour habitude d’accorder sa confiance, pourtant il l’avait donner à Rachel qui l’a trahi. Comment passer outre mais aussi comment vivre sans elle ? Grâce à cette rupture, on va découvrir un homme qui peut être doux, à l'écoute et attentionné, tout comme il peut être méfiant. Il essaie de faire le dur mais avec Rachel c'est un homme au cœur tendre qui serait prêt à tuer pour elle.

En résumé, un tome intéressant qui nous en apprend beaucoup sur Malcom, même si il reste encore des zones d'ombres. 

"Malcom +1" est plus dans les sentiments et les émotions, même si les scènes de sexe sont très présentes.

**Merci à Marie et à Hugo Roman pour cette lecture**

Chronique Tome 1

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 400 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : NEW ROMANCE

Photo du jour

J'ai le regret de vous annoncer ... que la semaine Dieux du Stade est finie 😢😢
Allez promis, dès qu'il y en a plus on vous les remet !!
De Coco Tessie-cops

jeudi 12 octobre 2017

CONCOURS Blog'anniversaire 8 ans - n°10

Je vous propose de commencer cette journée non pas par une chronique mais par un concours !!!
Aujourd'hui, en partenariat avec Pygmalion, nous vous offrons la possibilité de remporter l'un des deux exemplaires mis en jeu du livre "Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard" de Laetitia Constant !

Pour participer, rien de plus simple :
  1. Il vous suffit de remplir le formulaire : https://goo.gl/forms/GYsPt4Wxoa1LXfLb2  
  2. Le concours est ouvert à la France, la Belgique et la Suisse avec UNE seule participation par foyer.
  3. Le concours se déroule du 12 au 17/10//17.
  4. Une chance supplémentaire si vous avez liké notre page Facebook
  5. Les livres seront envoyés par Pygmalion et ils ne pourront être tenu pour responsable en cas de dégradation ou de perte.
Bonne chance 😉

Et MERCI au éditions Pygmalion pour ce concours !

Photo du jour

Pffff, c'est moi où il fait chaud, non ?
De Coco Tessie-cops

mercredi 11 octobre 2017

Résultats Concours Blog'Anniversaire 8 Ans !!!

Il est peut-être temps de vous annoncer les noms des gagnants des concours qui sont terminés, non ??
Mais avant ça, nous remercions chaleureusement tous nos partenaires qui nous ont suivi pour vous faire plaisir 😊😍

CONCOURS Blog'anniversaire 8 ans - n°1 : "Des éclaircies en fin de journée" d’Agathe Colombier-Hochberg.
* Alice KAWALA
* Aurélie COUSIN


CONCOURS Blog'anniversaire 8 ans - n°2 : "LES DELICES D'EVE" de Emilie Collins ou "STRONG - Sous ta peau #1" de Scarlette Cole.
* Cindy PRUDHOMME : "LES DELICES D'EVE" de Emilie Collins
* Annie VANDENSCHRICK : "STRONG - Sous ta peau #1" de Scarlette Cole.


CONCOURS Blog'anniversaire 8 ans - n°3 : "L'ERRANTE" de Valeria Montaldi
* Emilie WILLEMIN 
* Elina REANT 
* Anne-Sophie FOUCHIER


CONCOURS Blog'anniversaire 8 ans - n°4 : "L’HAYDEN, le secret d’Eli" de Julie Miller Volb.
* Emmanuelle DA SILVA
* Mathilde GAUTHIER
* Marie LEROUX


CONCOURS Blog'anniversaire 8 ans - n°5 : "PASSE SIMPLE" de Olivier Descosse.
* Cindy RIELLAND 
* Alexandro BENVEGNU 
* Christelle AUOME 


CONCOURS Blog'anniversaire 8 ans - n°6 : "MY ESCORT LOVE #1 & 2" de Laura S. Wild
* Corinne PELLOUX (gagnante Blog)
* Fran Cine (gagnante Facebook)


Félicitations à vous tous !
Nous transmettons vos coordonnées aux maisons d'éditions 😉

POUR LE JEU de R. S. Grey

Sorti le 04 Octobre 2017


Résumé : Jeune recrue de l’équipe de foot de l’université de L.A., Kinsley Bryant est promise à une brillante carrière. Si elle veut intégrer la sélection nationale pour les J.O., elle ne doit en aucun cas se laisser déconcentrer par son nouvel entraîneur, Liam Wilder, aussi sexy soit-il. Immense star du foot, il a lui aussi gros à perdre dans une relation avec l’une des joueuses qu’il coache. Pas facile de se plier aux règles du jeu…

Mon avis : Il est vrai que j'attends toujours avec beaucoup d'impatience les sorties de cette collection, parce que ça se lit très bien, c'est dépaysant, frais et parfois très prenant !
Avec "Pour le jeu" je découvre la plume de R.S Grey et son univers sportif, qui nous plonge dans le monde du football ... féminin.
Grâce à une plume fluide, pleine d'humour et de répondant, j'ai passé un bon moment de lecture. Il est juste dommage que la romance reste classique et sans grand rebondissement, car l'univers et le fait que le personnage principal soit une sportive de haut niveau change de ce qu'on lit habituellement sur le thème du sport. Nous sommes plus habituées à avoir des hommes bourrés de testostérones dans les romances sportives !
Ici pas de passé douloureux, pas de personnes brisées par la vie, non juste des sportifs aux ambitions bien précises mais qui ne sont pas contre trouver l'amour en chemin 😉


Kinsley Bryant, 19 ans, vient d’intégrer l’équipe de foot féminine de l’Université de Los Angeles, avec pour objectif, les jeux olympiques ! Si elle est motivée et ne rechigne pas sur les heures d'entraînements, elle est surtout déjà très douée et fait partie des joueuses à surveiller ! Ce que Kinsley n’avait pas prévue, c’est l’arrivée du grand Liam Wilder comme coach !! Autant dire que ça va légèrement chambouler ses plans car en plus d’être une star du football, il est beau et sexy. 
Mais le coach titulaire les a prévenues, toutes celles qui auront des rapports autre que sportif avec Liam, seront virées de l’ équipe ! Les choses sont claires, Kinsley n’a plus qu’à résister à ce lien qui existe entre elle et Liam …

Au fil des jours et des entraînements, Kinsley se rend compte que Liam n’est pas comme les journaux le décrivent. Il est drôle, doux, à l’écoute, attentif et attentionné … à dix mille lieux du play boy qu’on pense qu’il est ! Mais il a tout de même tendance à souffler le chaud et le froid, ce qui agace Kinsley et elle est bien décidée à savoir à quoi s’en tenir avec lui.

Mais en plus de cette attirance interdite, elle doit aussi faire face à la méchanceté et la jalousie de Tara, le capitaine de l’équipe. Le pire dans tout ça, c’est que ses deux meilleures amies, colocataires et coéquipières, Emily et Becca, subissent les mêmes bizutages qu’elle. Et Liam a beau s’interposer rien ne change. Mais c’est pas grave, Kinsley est prête à tout encaisser du moment que ça ne l’écarte pas de la route des sélections pour les JO !

Kinsley et Liam, vont-ils pouvoir vivre une histoire ?
Kinsley est-elle prête à subir la méchanceté des groupies et les ragots des journalistes ?
Réalisera-t-elle son rêve de jouer dans l’équipe olympique ?

Au niveau des personnages, nous allons faire la connaissance de Becca et Emily, les deux meilleures amies de Kinsley. Si la première est sans filtre et pleine de vie, la deuxième est plus dans la réserve. Toutes trois se complètent mais Kinsley reste plus proche de Becca. Elles parlent librement de mecs, de fantasme et de rêve d’avenir. En tout cas, vous mettez Becca et Kinsley dans la même pièce je vous garantis que ça déménage. Lol !! Du côté des garçons, il y a Penn, coéquipier et meilleur pote de Liam. Il sort d’une longue relation qui l’a mis Ko mais il est toujours là pour son pote. Pour ce qui est des méchants, nous avons Tara, garce et capitaine qui a aussi des vues sur Liam, et Josh, connard et footballeur …

* Kinsley est une jeune femme pleine d’humour, de répondant et d’autodérision. Et heureusement car niveau mec, on peut dire que jusque-là elle n’a pas eu beaucoup de chance. Elle collectionne les connards … C'est aussi une jeune femme qui place la barre très haute en ce qui concerne son avenir et elle ne recule devant rien tout en restant très respectueuses des autres et des conseils qu'on lui donne. 

* Liam est une star du foot, et pourtant il est loin d’avoir la grosse tête. Il reconnait que sa vie n’est pas des plus sages, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne croit pas en l’amour et au mariage. Il a un regard sur la vie plutôt sage et il maîtrise parfaitement l’impassibilité. Il a l’habitude aux rumeurs et aux ragots et il tente autant que possible d'en protéger Kinsley.

En résumé, une romance sans prise de tête qui nous immerge dans le monde du sport avec simplicité et humour. Vous pouvez compter sur Kinsley pour vous détendre et vous mettre le smile !
Malgré le manque de rebondissement, « Pour le jeu » est une romance agréable à lire.


**Merci à Elise et à la Collection Emoi pour cette lecture**

Mon extrait :
- Je te montre le mien si tu me montres le tien, murmurai-je d’un air enjôleur, en référence à ses tatouages, bien sûr.
Je jouais sérieusement avec le feu, mais c’est ce qui arrive quand on boit trop et que le monde vous colle face au mec le plus craquant de la Terre. Je crois que l’année dernière le magazine People l’a désigné « L’homme le plus sexy de la planète ».

- Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, protesta-t-il.
Aïe ! Voilà que je me prenais une belle veste, plus blessante encore que la console de la voiture qui m’avait percuté le visage. Alors pourquoi se tenait-il encore devant moi, à m’empêcher de parler à qui que ce soit d’autre ? Tout ça était trop déroutant pour mon esprit embrumé.
- Tant mieux. Je ne pourrais pas te montrer où se trouve le mien, de toute manière, rétorquai-je avec un sourire malicieux.

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 400 pages
Éditeur : Emoi
Collection : &moi