mardi 21 mai 2019

COVENANT, T3.5 Elixir de JL Armentrout

Sorti le 24 avril 2019

Résumé: Alors qu’il vient d’assister à l’Éveil d’Alexandria, Aiden découvre que ses pires craintes étaient fondées. Démuni face à l’inévitable mais prêt à tout pour la sauver, il la protègera jusqu’au bout, même s’il doit accomplir l’impardonnable... même s’il lui faut déclarer la guerre aux dieux ! Découvrez le point de vue d’Aiden St. Delphi dans un épisode bonus inédit, qui intervient juste après la fin de l’Éveil et s’arrête là où commence Apollyon.

Mon avis: Enfin la suite de l'une de mes sagas chouchous. Alors que le tome 4 est sorti depuis plus d'un mois, ce fut une vraie torture de ne pas avoir cette petite nouvelle qui est indispensable pour la suite des aventures d'Alexandria. Toutefois, cette fois, le point de vu de sera pas de notre héroïne mais d'Aiden, qui après avoir vu sa bien-aimée se transformer en Apollyon, doit gérer sa soumission totale à Seth. Et s'il n'arrive pas à trouver un moyen de lui faire reprendre ses esprits et surtout de l'empêcher de rejoindre le Premier, la sentinelle risque de la perdre pour toujours.

J'ai tout simplement adoré me plonger dans les pensée d'Aiden. On découvre enfin toute l'étendue de son amour et sa dévotion à Alex. J'ai souffert avec lui, j'ai détesté cette Alex méprisante, froide, soumise à Seth. J'ai détesté ce dernier d'avoir changé si profondément mon héroïne si forte. Mais j'ai pu aussi découvrir Aiden. Il s'ouvre enfin et n'hésite plus à montrer qu'il aime Alex. Plus protecteur que jamais, il est prêt à tout pour sauver l'Apollyon, même si toutes les chances sont loin d'être de son côté. Surtout quand les Dieux, le Premier, et Alex elle-même ne lui faciliteront pas les choses.

En bref, une nouvelle, bien que brève, qui m'a faite soupirer (beaucoup, beaucoup) d'amour pour Aiden. Elle sert à faire avancer l'intrigue et mettre en place le tome 4. Du coup, j'enchaîne de suite avec ce dernier car je meurs d'envie de savoir! 

Mes extraits:
— Imagine ce que tu éprouveras quand tu me regarderas faire sans pouvoir intervenir, me nargua-t-elle. Ce sera comme quand tu as vu tes parents se faire massacrer par des démons, mais en bien mieux.
Je croisai les bras.
Exhalant lentement son souffle, elle baissa la tête et son regard se troubla.
— S’il te plaît. Je t’en prie, Aiden, laisse-moi sortir d’ici.
Je fermai les yeux. Un muscle se mit à battre sur ma mâchoire. Ça… Cette tactique était la plus difficile pour moi.
— Pourquoi tu me traites comme ça ? Je ne me sens pas bien du tout. Ils m’ont fait mal. Pourquoi tu les as laissés me faire du mal ?
Je rouvris les yeux d’un seul coup et tous les muscles de mon corps se tétanisèrent. Les larmes coulaient sur ses joues et l’espace d’un instant – rien qu’un instant – j’oubliai que ce n’était pas vraiment Alex qui était dans cette cage et qui m’implorait.
— Je croyais que tu m’aimais…
Je me déplaçai si vite que je la fis sursauter. Passant les mains entre les barreaux, je saisis son visage. Le front pressé contre le métal glacé, je l’embrassai sur la bouche. Un baiser rapide et violent, qui exprimait ma colère. Mon désespoir. Elle se figea, ne sachant comment réagir.
***
Je sentis un brasier me traverser tandis que je serrais les barreaux à m’en faire blanchir les jointures. Au fond de moi, j’étais conscient que ce n’était pas seulement Seth qui l’obligeait à se comporter ainsi. Bien sûr, une partie de ce qu’elle disait lui était dictée par Seth, mais c’était le désir qui la guidait. Le désir de se rapprocher du Premier était une pulsion tangible – très puissante et réelle.
Je le sentais. Je me souvenais de ce que l’oracle lui avait dit à propos du désir pendant l’été. Je n’avais pas compris à ce moment-là, mais aujourd’hui c’était limpide. Le désir la détruisait, me détruisait.

PHOTO DU JOUR

On reste dans les années 90 avec les deux derniers films de la tétralogie Batman

En 1995, Michael Keaton raccrochait son costume de Batman et Val Kilmer endossait le costume de la chauve-souris dans Batman Forever !

Et c'était un sacré casting : Jim Carrey, Nicole Kidman, Tommy Lee Jones et Chris O'Donnell.

Tim Burton est, cette-fois, à la production et Joël Schumacher est à la réalisation.

* * *

En 1997, sort Batman et Robin.

Comme pour les trois précédents films, il y a un sacré casting!

Georges Clooney reprend le rôle de Batman et Chris O'Donnell est toujours dans le rôle de Robin. Arnold Schwarzenegger, Uma Thurman et Alicia Silverstone complète - en partie - ce casting.

* * *

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

lundi 20 mai 2019

L'ÉXÉCUTRICE, Tome 5, La revanche de l'Araignée, de Jennifer Estep

Sortie le 15 septembre 2012

Résumé: Je suis Gin Blanco, l'Araignée, la plus redoutable tueuse à gages d'Ashland. Mon unique objectif : expédier Mab Monroe tout droit en enfer. L'élémentale de feu qui a décimé ma famille s'en prend aujourd'hui à ma petite soeur, Bria Coolidge, et a lancé des hordes de chasseurs de primes à mes trousses. La garce ! Même si je dois y laisser ma peau, j'obtiendrai la vengeance que j'attends depuis dix-sept ans. Car j'ai été élevée pour tuer. Pour la tuer. Mes proches seront là pour m'épauler. Mes pouvoirs de pierre et de glace aussi. Sans oublier mes fidèles couteaux en argylithe, qui me brûlent déjà les doigts...

Mon avis: Me revoici avec la suite de cette saga que j'affectionne particulièrement! Ce tome 5 signe la fin d'une période dans la saga qui aurait pu s'arrêter là.
D'ailleurs J'ai lu avait cessé de publier la saga après ce tome, ce qui parait assez logique. Mais heureusement, la maison d'édition a repris la publication de la suite avec la sortie des tomes 6 et 7 en 2017, donc normalement ils vont poursuivre sur leur lancée puisque la saga compte actuellement 16 tomes en VO. Affaire à suivre...

Ce tome commence 2 mois après le T4. Gin a conçu un plan pour enfin exécuter son ennemie jurée, Mab Monroe, lors d'un dîner mondain avec de nombreux invités, chez elle, dans sa forteresse hyper protégée. Mab sait maintenant que l'Araignée est à ses trousses, elle s'est donc entourée d'une armée de gardes du corps géants.
Gin en a après Mab car celle-ci es responsable de la mort de sa mère et de sa grande soeur 17 ans plus tôt. Sauf que le plan imaginé par Gin ne se passe pas vraiment comme elle l'avait prévu... et elle se retrouve poursuivie par son armée de géants mais aussi par d'autres tueurs qui faisaient partie de ses invités.
Qui étaient vraiment ces invités? Mystère... Même Finn et son réseau de renseignements ne savent rien de la nature de ces invités étranges ni des plans obscurs de Mab...
Gin doit maintenant se remettre de ses blessures, grâce à son amie la naine Jo-Jo, élémentale d'air et guérisseuse, mais qui est aussi comme une mère pour Gin... La tueuse doit se remettre physiquement, mais aussi psychologiquement de cet échec cuisant... avant de concevoir un autre plan d'attaque, bien évidemment, afin d'assouvir enfin la revanche qu'elle attend depuis si longtemps, mais aussi pour protéger Bria, dont la tête a elle aussi été mise à prix par Mab. 

Bria, la petite soeur de Gin qu'elle croyait morte il y a encore peu, est maintenant au courant qu'elle est sa soeur. Mais elle est inspecteur de police et a du mal à concilier sa vocation de flic avec le métier de tueuse à gages de Gin, même à la retraite...
Gin est heureuse que Bria connaisse enfin la vérité, mais elle comprend que sa petite soeur soit assez frileuse la concernant et que leurs relations ne seront jamais faciles...

Question relations, tout va plutôt bien avec Owen. L'élémental de métal est fou de Gin, il est prêt à se battre à ses côtés, non seulement pour la soutenir mais aussi parce qu'il a quelques comptes à régler avec Mab. Mais Gin ne se sent pas assez forte pour tuer l'élémentale de feu, elle a bien peur d'y rester cette fois-ci, mais ça ne sera pas sans se battre ni sans sauver ses amis et sa soeur.

Ce tome signe la fin d'une période de la vie de Gin. La saga aurait très pu s'arrêter là, puisque chaque secret est finalement dévoilé,  chaque chose est finalement réglée. J'ai lu avait d'ailleurs cessé de publier cette saga à ce moment-là, malheureusement. Mais elle a finalement repris la publication en 2017 avec les tomes 6 et 7, que je ne vais pas tarder à lire, et devrait continuer sur sa lancée avec la suite, malgré l'arrêt de la collection Crépuscule. Je l'espère en tout cas car c'est une excellente saga qui mérite d'être connue!!!


Mes extraits:
Notre relation durait depuis plusieurs mois maintenant, et je n'en revenais toujours pas de constater à quel point il comptait pour moi, surtout alors que j'avais été tant meurtrie par mon ex.
Owen était bien plus important à mes yeux qu'il n'en avait conscience, si important même que cela m'effrayait un peu. Bon, d'accord, beaucoup. Énormément. Suffisamment pour que je veuille encore conserver une certaine distance entre nous, même si c'était trop tard pour ça. Trop de personnes que j'avais aimées avaient été tuées à cause de moi, pour moi, et il m'était difficile d'ouvrir facilement mon coeur. Ma mère, ma soeur aînée, Fletcher. tous morts trop tôt, par ma faute.
Owen avait provoqué un branle-bas de combat dans mon coeur, que je l'aie voulu ou non, et j'étais prête à tout pour préserver sa sécurité. Y compris me sacrifier comme je l'avais pratiquement fait la veille, au cours de ma mission auto-imposée.

Chronique de Nini Tessie-cop
Poche: 352 pages
Editeur : J'AI LU (15 septembre 2012)
Collection : CREPUSCULE

PHOTO DU JOUR

Nous voici de retour pour une nouvelle semaine de photos du jour...
Et cela sera une semaine en compagnie d'un justicier masqué : Batman!!!

Dans les années 90, un tétralogie sur Batman était lancée avec - en 1989 - Batman réalisé par Tim Burton et avec entre autre Michael Keaton dans le rôle de l'homme chauve-souris, Jack Nicholson dans celui du Joker et Kim Basinger était Vicki Vale.


En 1992, Tim Burton reprend la réalisation de la suite du premier film. Ce second volet s'intitule Batman : Le Défi.
Michael Keaton reprend le costume de la chauve-souris... On retrouve au casting Danny DeVito dans le rôle du Pingouin et Michelle Pfeiffer dans celui de Catwoman

Les avez-vous vus ?

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

vendredi 17 mai 2019

MEUTE MERCURE, T4, Bracken de Suzanne Wright

Sorti le 17 avril 2019

Résumé: L'amour n'a pas de limites. Madisyn est une métamorphe félin d’une espèce rare. Solitaire, imprévisible et distante, une trahison récente l’a laissée prête à se faire les griffes sur le prochain homme qui croisera son chemin... jusqu’à ce qu’un loup s’empare de son cœur. Autrefois brisé par le deuil et la culpabilité, Bracken se sent reprendre goût à la vie au contact Madisyn, mais la convaincre de rejoindre sa meute paraît impossible. Pourtant, lorsque leurs passés respectifs reviennent les hanter, leur union imprévisible sera peut-être la seule chose qui parviendra à les sauver... 

Mon avis: C'est désormais au tour de Bracken de nous livrer cette histoire. Je ne sais pas si vous aussi vous vous attendiez à suivre la suite de son histoire avec la cousine de Harley, mais si c'est le cas, ne soyez pas déçus, car l'auteure a réussi à nous faire oublier complètement l'ancien Bracken.

Il faut dire qu'avec ce qu'il a vécu, il était plutôt évident que ses priorités changeraient. Pour celles et ceux qui ne se rappellent plus, Bracken a perdu toute sa famille dans un attentat commis par les humains. Attentat où il a vu mourir ses parents, ses soeurs, et son neveu qui était dans ses bras. Il a survécu par miracle, mais il aurait clairement préféré mourir. Un drame qui va le pousser à devenir plus dur, plus froid. Le Bracken frivole et rieur n'est plus, et bien qu'il se soit vengé en traquant et tuant les responsables, quelque chose s'est brisée en lui.
Ce n'est que lorsqu'il est assigné à la protection de Madysin après une attaque qu'il découvre qu'il a encore quelque chose à chérir: son âme-soeur. Un lien que Madysin a beaucoup de mal à ne pas remettre en question car Bracken et elle se connaissent depuis trop longtemps, sans aucun attirance particulière, pour ne pas penser qu'il accepte le lien par dépit ou obligation. Mais s'il y a bien un trait de son caractère qu'il n'a pas perdu c'est bien son obstination et Bracken est bien décidé à prouver à Madysin qu'elle est sienne.

Ce qui est dingue avec cette saga, c'est que même si le schéma qu'emploie Suzanne Wright est toujours identique, je ne me lasse pas de découvrir les histoires de chaque personnage.
Alors oui, je râle car l'auteur ne se renouvelle pas assez à mon goût, mais au final, je finis toujours par me laisser prendre au jeu du chat et de la souris - ou plutôt du félin et du loup - et d'apprécier la trame de fond.

L'auteure arrive toujours à me captiver et c'est ça qui est top. D'ailleurs, j'ai vraiment aimé, dans ce tome-ci, que l'auteure n'hésite pas à changer radicalement la personnalité de son personnage, afin de leur apporter ainsi un peu plus de profondeur. Et puis, il y a les personnages féminins. Madysin ne fait pas exception à la règle, elle a un caractère fort et est fortement indépendante. J'ai adoré sa forme animale et son côté solitaire l'a faite un peu sortir du lot à mes yeux. Et puis il y a son facteur chance qui est hallucinant donnant des situations plutôt marrantes.

En bref, un nouveau tome qui ne se renouvelle pas forcément mais qui est toujours aussi addictif. Le couple Bracken / Madysin fonctionne et leur histoire est vraiment touchante et prenante. Pour le prochain tome, Suzanne Wright retourne dans la meute Phénix pour enfin nous donner l'histoire de celui que j'attends depuis les premiers tomes: Dominic!

Mes extraits:
— C’est lui qui t’a offert ce bracelet ? voulut-il savoir, parce que si c’était le cas, elle devrait arrêter de le porter.
— Je l’ai gagné, répondit-elle en caressant du bout du doigt le joli bijou de grande valeur qu’elle portait au poignet.
— Tu l’as gagné ? répéta-t-il, perplexe.
— Oui, dans un tirage au sort du magazine Cosmo, expliqua-t-elle. Puis j’ai gagné ça aussi, ajouta-t-elle en pointant du doigt sa cafetière, avec une provision de café pour un an. C’était dans un concours au Walmart. La télé, aussi, dans un autre tirage au sort. Tu n’as jamais entendu Makenna dire que j’avais une chance de cocu ?
Bracken lui adressa alors un sourire tout ce qu’il y avait de plus indulgent et elle sentit sa paupière tressaillir.
— Tu as gagné d’abord et avant tout parce que tu as participé à des concours ou à des tirages au sort, pas uniquement parce que tu as beaucoup de chance.
— Tu ne crois pas en la chance ?
— Croire en la chance empêche les gens de prendre le contrôle de leur vie. Les gens qui y croient laissent la chance décider pour eux. Je ne dis pas que ce soit une mauvaise chose d’y croire, surtout si cela t’incite à participer à ce genre de jeux. Cela t’a sans doute aussi aidée à réussir dans d’autres aspects de ta vie. Mais non, personnellement, je n’y crois pas.
Ce n’était pas la première fois qu’elle entendait ce point de vue.
— J’ai déjà été déclarée morte.
— Quoi ? s’écria-t-il, ahuri.
— Ouais. Quand j’avais dix ans, un camion a heurté mon car scolaire et l’a poussé dans une rivière. Je n’ai pas réussi à en sortir. Mes parents sont venus identifier mon corps et j’ai ronflé.
— Tu… tu as ronflé ? demanda-t-il en clignant des yeux.
— Ouais. J’ai été frappée par la foudre aussi. Elle m’a traversé le corps. Ça m’a vraiment fait mal. Il y a quelques années, je devais partir en croisière et mon réveil n’a pas sonné. Je me suis réveillée en retard et j’ai raté le bateau. Eh bien, ce bateau a coulé deux jours plus tard. Des échafaudages me sont tombés dessus aussi une fois. La structure a chuté tout autour de moi en épousant les contours de mon corps, mais je n’ai rien eu sur moi. Je pourrais te raconter encore plein d’histoires.
— Merde ! s’exclama Bracken en se carrant dans sa chaise.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 360 pages
Editeur: Milady
Collection: BitLit

Lien du T3: Ici

PHOTOS DU JOUR

On termine cette seconde semaine de photos spéciales MALDIVES avec ces magnifiques couleurs qui apparaissent lorsque le soleil se couche...

J'espère que vous avez apprécié ces deux semaines et que vous aurez la chance de voir ces magnifiques paysages en vrai...

Et avant de vous souhaitez un excellent week-end, je vous laisse admirer les Maldives depuis le ciel!


De Dimka TwiCops

jeudi 16 mai 2019

OMBRE ET MYSTERE, T1 Envoûtée de J.L Armentrout

Sorti le 17 avril 2019

Résumé: Julia vient d’accepter un poste d’infirmière à domicile, où elle aura pour tache de veiller sur une jeune fille à l’état fragile. Ses employeurs sont les frères De Vincent, propriétaires d’un domaine au cœur du Bayou dont ils viennent d’hériter. Quand Julia découvre l’imposant manoir, elle éprouve une étrange sensation. Les lieux semblent empreints d’un lourd secret, voire hantés. Plus surprenant encore, l’un des hommes qui l’accueille, Lucian De Vincent, n’est autre que le séduisant inconnu avec lequel elle a flirté la veille au soir…

Mon avis: Alors voilà un roman surprise auquel je ne m'y attendais pas. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec ce livre. Il faut dire que JLA nous a déjà offert, du New Adult, du Young Adult fantastique, et même plus récemment du thriller, mais n'a jamais osé vraiment mélanger les genres. C'est désormais chose faite car Ombre et Mystère est un savant mélange de New Adult et Thriller, le tout saupoudré de Fantastique.

Direction donc la Nouvelle-Orléans, berceau des histoires de fantômes, où nous débarquons avec Julia qui vient d'accepter un nouveau job d'infirmière d'infirmière à domicile personnelle d'une riche famille de la région. Loin de se douter du nid de serpents dans lequel elle a posé les pieds, la jeune femme se rend très vite compte que son travail risque d'être compromis quand elle s'aperçoit que l'homme qui l'a séduite la veille de son départ n'est autre que son nouveau patron, Lucian De Vincent...

Je vous vois venir. Encore une histoire entre une employée et son patron, me direz-vous, et je vous comprends, car j'ai pensé la même chose. Toutefois, je me suis vite rendu compte que cette histoire était différente car elle ne s'arrête pas qu'à cela. Non, JLA, qui l'a déjà démontré dans ses autres romans, a plus d'un tour dans son sac, et à travers ce roman, elle allie avec ingéniosité la romance, le suspens et la légère touche de fantastique rendant le tout très addictif. 
De plus, au delà de la trame passionnante, l'auteure a su donner vie à ses personnages, les rendant attachants et passionnants. 

Julia et Lucian sont les personnages principaux de l'histoire. Ils alternent leur point de vu, enrichissant ainsi toujours la trame du roman. 
J'ai adoré Julia. Elle a un caractère fort et n'hésite pas à s'imposer ou remettre les idées en place des frères De Vincent.
Frères qui je l'avoue font partis des points forts de l'histoire, car même si Lucian est celui qui se démarque dans ce tome, ses frères Gabe et Dev font eux aussi partie intégrante de la trame. On découvre alors des frères soudés même qui ne manquent pas de mordant. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'ils sont surnommés le Diable, Lucifer et le Démon. 

En bref, un premier tome que j'ai tout simplement dévoré et adoré. Mis en place dans une atmosphère plutôt effrayante, ce roman a tout pour faire passer un bon moment au  lecteur. J'ai hâte désormais de découvrir le second tome qui mettra en avant Gabe et continuer d'en savoir plus sur l'histoire de ces frères si passionnants. 

Extraits:
Les De Vincent étaient les Kennedy du sud des États-Unis, une famille royale à l’américaine. Du moins, c’était ainsi que les tabloïds les surnommaient quand ils parlaient de leurs liens avec la politique et des scandales dans lesquels ils trempaient. Ils étaient surtout connus pour ces derniers, en fait, parce que les fils… Quels étaient leurs surnoms, déjà ? Si elle ne se trompait pas, ils étaient trois. Leurs surnoms avaient quelque chose de morbide et d’étrange. Ils leur avaient été donnés à cause de leur comportement dépravé, de la façon incroyable, au vrai sens du terme, dont ils agissaient. Tout à coup, son cœur remonta dans sa gorge. Elle se souvenait de leurs surnoms.
« Lucifer ».
« Le Démon ».
« Le Diable ».
***
— N’oublie pas de respirer, murmura-t-il de façon à ce que personne d’autre n’entende.
Comme sa vision commençait à se troubler, elle s’exécuta et prit une grande goulée d’air.
— C’est mieux. (Plus fort, il ajouta :) Je m’appelle Lucian Taylor De Vincent.
Oh, Dieu tout-puissant. Le Lucian De Vincent ?
Comment avait-elle fait pour ne pas le reconnaître ? En même temps, elle ne se rappelait pas la dernière fois où elle avait vu sa photo dans un tabloïd et elle ne s’était jamais attendue à le croiser dans un bar au milieu de nulle part. Pourtant, c’était bien lui. Le petit frère. Celui que l’on surnommait…
— Lucifer, souffla-t-elle sans réfléchir.
Il haussa les sourcils, puis son sourire s’agrandit, dévoilant des dents blanches et droites. Décidément, son sourire le rendait un million de fois plus sexy.
— Vous avez entendu parler de moi ? Je suis flatté, dit-il d’un ton léger, presque taquin.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 448 pages
Editeur: J'ai Lu
Collection: Fantastique

PHOTOS DU JOUR

Sans commentaires...

... ou alors juste un : petit déjeuner et repas du soir au bord de l'eau, cheveux au vent, bruit des vagues dans les oreilles...

Imaginez 😜

Bonne journée à vous!

De Dimka TwiCops

mercredi 15 mai 2019

LA VIE QUI M'ATTENDAIT de Julien Sandrel

Sorti le 6 mars 2019
Résumé :  QUAND LE BONHEUR N'ARRIVE PAS,
QUAND UN MENSONGE A TOUT FAUSSE,
ET SI C'ETAIT L'HEURE DE LA DEUXIEME CHANCE?

"Ma petite Romane, on se connaît depuis longtemps, il faut que je vous dise : je vous ai vue sortir en larmes du bureau de ce pneumologue à Marseille. Pourquoi vous cachiez-vous sous une perruque rousse?"
Romane, 39 ans, regarde avec incrédulité la veille dame qui vient de lui parler. Jamais Romane n'a mis les pieds à Marseille. Mais un élément l'intrigue, car il résonne étrangement avec un détail connu de Romane seule : sa véritable couleur de cheveux est un roux flamboyant, qu'elle déteste et masque depuis l'adolescence sous un classique châtain. Qui était à Marseille? Troublée par l'impression que ce mystère répond au vide qu'elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre elle-même. En cheminant vers la vérité, elle se lance à corps perdu dans un étonnant voyage entre rires et douleurs.

UN ROMAN LUMINEUX SUR LA QUÊTE DU BONHEUR,
LA FORCE DES LIENS FAMILIAUX
ET LE COURAGE DE REINVENTER SA VIE.

Mon avis : J'ai découvert l'année dernière le premier roman de Julien Sandrel - La Chambre des Merveilles - grâce à Damonitaa. C'est sans hésitation que je me suis "jetée" sur ce second roman (j'y ai embarqué AnneSo au passage - les deux livres d'un coup - dès lors que l'on a rencontré l'auteur - adorable et très souriant, une belle rencontre - au Printemps du Livre de Montaigu) et je ne regrette pas du tout mon choix! 

Romane est dont au coeur de ce livre. Elle vit à Paris, a quitté l'appartement familial il y a peu, est médecin et comble de l'ironie : est légèrement hypocondriaque! Rien de très excitant ne se passe dans sa vie que l'on pourrait résumé très simplement par "boulot, métro, dodo". Romane ne prend jamais de vacances - ou quand elle le fait, elle reste chez elle - alors quand elle voit débarquer dans son cabinet l'une de ses fidèles patientes, sa vie va prendre un virage inattendu!

Ne dit-on pas que nous avons tous un sosie dans le monde? Et si le sien se trouvait à Marseille? Ni une, ni deux, Romane décide de chambouler son train-train quotidien et se rend à Marseille afin de découvrir qui est cette personne qui lui ressemble.

Sa petite enquête marseillaise l'amènera à découvrir l'identité de son sosie et la ville où cette dernière réside : Avignon! Pour quelqu'un qui ne voyage pas, qui craint les microbes et autres bactéries, la voici en plein coeur d'Avignon et en pleine période du célèbre festival! Mais que ne ferions-nous pas pour assouvir ce vilain défaut qu'est la curiosité?! Romane se retrouve devant une jolie petite librairie et en regardant à l'intérieur, ce n'est pas son reflet qu'elle découvrira! La voici nez à nez avec son sosie : Juliette!

Je ne vous en dirais pas plus, cela gâcherait votre lecture mais ce que je peux encore vous dire c'est que vous aller faire la rencontre de personnes incroyables et incroyablement attachantes, comme Désiré. Vous allez découvrir que certains liens sont plus forts que tout, que les choix de certains se répercutent sur les autres.

La famille, la différence, se remettre en question, oser changer de vie sur un "coup de tête", la maladie, le mensonge, le pardon, le sacrifie, la recherche d'une vérité.... Autant de thèmes qui sont abordés avec tellement de finesse. 

En bref, j'ai été captivé par l'histoire de Romane. Une fois encore, la plume de Julien Sandrel est incroyable et une fois encore, la lecture est fluide et les émotions vécues par les différents personnages sont choisis avec soin par l'auteur. On s'immerge sans soucis dans la folle aventure que Romane a décidé de vivre! J'ai ri et j'ai pleuré - une fois n'est pas coutume - de bonheur mais pas que... Une histoire pleine d'émotions à lire et un auteur à découvrir si vous ne l'avez pas déjà fait!

Cette fois-ci, je n'ai vu la bande-annonce qu'après avoir lu le livre!


Mes extraits :

Le décès de ma mère. L'élément qui a déterminé, j'en suis certaine, mes fêlures, mes peurs, celles de mon père, mon isolement, ma relation fusionnelle avec lui, si difficile à dépasser, ma vie, mon absence de vie.

* * *


C'est terrible tout cet amour qui était là et qui n'est plus. Il n'y a rien de plus éphémère, au fond. Alors, il faut savoir le saisir quand il se présente, c'est ce que je me dis désormais.


* * *

Après tout, quelques belles trouvailles dans une librairie peuvent parfois fait autant de bien que plusieurs séances chez un psychiatre.

Chronique de Dimka TwiCops

Broché : 318 pages
Editeur : Calmman-Levy (6 mars 2019)
Collection : Littérature française

PHOTOS DU JOUR

Ces couleurs.... mais ces couleurs!!!
Je me répètes mais je vous jure qu'on a un tel choix de couleurs que ce soit dans le ciel, sur la place ou simplement dans la végétation...

Petit jeu : que voyez-vous dans nuages sur la photo en-bas à droite?!?

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

mardi 14 mai 2019

TOI SEUL de Carine Pitocchi

Sortie du 09 Mai 2019

Résumé : Jeune et brillante avocate new-yorkaise, Moira Wallace vient de gagner le procès qui va faire décoller sa carrière. Pourtant, prise de doutes et rattrapée par les désillusions, elle décide de tout quitter pour s’engager dans une mission humanitaire en Éthiopie. Là-bas, loin de tout, elle découvre non seulement une dure réalité mais également la richesse du peuple africain. Et elle n’est pas au bout de ses surprises, surtout quand débarque Liam Spencer, acteur hollywoodien des plus sexy… Partie pour trouver un sens à sa vie, Moira était loin de s’imaginer à quel point cette expérience allait bouleverser son existence.

Mon avis : Ce livre est une belle découverte, et il est bien plus profond que ce qu'il laisse à penser. Parce que oui, on s'attend à de la romance, mais en fait, elle n'est que secondaire et ce n'est pas dérangeant tellement on est pris dans cette aventure tout aussi dépaysante que difficile.
"Toi seul" c'est avant tout une histoire sur la recherche de soi, de la reconstruction, de l'ouverture sur les autres et sur les conditions de vie des femmes en Ethiopie. 
Carine Pitocchi réussit à nous transporter en Ethiopie, ce pays au lever de soleil époustouflant, mais elle réussit surtout à nous toucher et à nous émouvoir au travers des témoignages qu'apportent les pensionnaires de cette mission. Il est difficile de prendre conscience du sort qui est réservée aux femmes et aux fillettes au nom de la tradition. Et c'est à travers Moira et ses émotions que nous allons découvrir et comprendre les us et coutumes de ce pays qui dépassent toutes les lois, mais nous allons aussi voir la volonté et la détermination de ces humanitaires qui n'hésitent pas à braver les dangers pour sauver ceux qui peuvent encore l'être.

Moira Wallace, avocate, va enfin être récompensée pour son travail acharné en remportant un procès perdu d'avance. Elle va réussir le tour de force à faire innocenter une grosse firme chimique qui est responsable du décès de plusieurs personnes. Cette réussite va lui ouvrir la porte de son rêve : devenir associée dans le cabinet pour lequel elle travaille. 

Alors que Moira fête sa victoire, elle va être interpellée par la sœur de l'une des victimes de son affaire. Et c'est avec cette rencontre, que Moira va tout remettre en question. Sa carrière. Sa réussite. Sa vie amoureuse. Ses ambitions. 

C'est une Moira totalement perdue qui arrive chez son grand-père. Auprès de lui, elle va prendre la décision qui va changer sa vie. Tout plaquer pour partir un an en Ethiopie pour l'ONG que dirige Harvey, le meilleur ami de son grand-père.

Est-elle prête à vivre ce qui l'attend dans ce pays ou le droit des femmes et des enfants n'existe pas ?
Comment vivra-t-elle sa rencontre avec Liam ?

Au niveau des personnages, nous allons faire la connaissance de personne qui ont fait une pause dans leur vie pour venir en aide à ces enfants qui ont tout perdu et qui prennent tous très à cœur leur mission. On commence avec Gilles l'instituteur, qui deviendra un ami proche de Moira. Il fait son possible pour faire comprendre à ces enfants qu'ils ont des droits et que ce qu'ils subissent ce n'est pas normal. Joane c'est l'infirmière très discrète et plutôt triste. Ian c'est docteur, le beau gosse de la mission, qui va craquer pour Moira. Dan, le meilleur ami de Liam. Un gros nounours qui n'hésitera à protéger  de son corps l'une des petites orphelines de la mission. On n'oublie pas Harvey qui en plus d'être entremetteur est le directeur de cette ONG. On a le sentiment que cette mission lui sert à réparer toutes les âmes égarées qui croisent sa route. Et puis il y a également tous les enfants de la mission auxquels on va s'attacher au grès de l'histoire.

* Moira est une jeune femme qui malgré son ambition a su rester simple. Elle n'est ni arrogante, ni hautaine. Elle n'est juste plus à sa place dans ce monde d'orgueil et de pouvoir. Et son voyage en Ethiopie va lui faire prendre conscience que la vie c'est beaucoup plus et en plus de trouver l'amour, elle va trouver sa voie. 

* Liam est un acteur à succès, qui subit sa vie privée plutôt qu'il ne la vit. Afin qu'il puisse faire un point sur ce qu'il souhaite, Harvey, qui est un vieil ami à lui, va l'envoyer en Ethiopie pendant un mois, en espérant qu'il se trouve. Cette mission lui sera bénéfique à tout point de vue, mais malheureusement la réalité de sa vie va le rattraper.  

En bref, une très jolie découverte qui est tellement plus qu'une romance. Ce livre nous touche en plein cœur et nous ouvre les yeux sur les traditions barbares qui régissent un pays où les femmes n'ont aucun droit à part celui de subir violence et viol au quotidien. Mais le travail et la dévotion des ces humanitaires apportent amour et espoir. 

**Merci à Elise et à la Collection &moi pour cette découverte**

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 250 pages
Editeur : Emoi
Collection : &moi

PHOTOS DU JOUR

Seule sur le sable, les yeux dans l'eau, mon coeur était trop grand...
... oui, je m'emballe un peu là 😂

Mais marcher dans ce sable blanc, c'était tellement agréable... Et tous ces palmiers!!! 

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

lundi 13 mai 2019

AU-DELÀ DE LA PORTE, T1, Elya de Laura Collins

Sorti le 10 avril 2019 (ebook)
Sortie prévue le 13 mai 2019 (broché)

Résumé: Après une éruption solaire qui a réduit en cendres les progrès et une grande partie de l’humanité, certains hommes luttent pour leur survie. D’un côté, ceux qui vivent reclus dans de grandes mégalopoles tout en protégeant avidement leurs savoirs et technologies. De l’autre, ceux pour qui la survie au milieu des ruines de la civilisation est devenue très difficile. Dans ce monde austère, Elya et les siens décident de fuir pour tenter leur chance ailleurs. Mais tout ne se passe pas comme prévu et ils sont bientôt capturés, enfermés et à la merci d'un homme. Chaque fois qu’il ouvre la porte de leur prison, Elya tremble pour elle et les siens. Si lui est prêt à tout pour défendre sa cité, Elya l’est aussi afin de protéger son frère et ses compagnons d'infortune. Mais quelles raisons peuvent bien pousser leur tortionnaire à lui proposer un étrange marché ? Elle devra pourtant l’accepter si elle veut tous les sauver... Le mal n'est pas toujours là où on pense et l'espoir naît parfois de presque rien.

Mon avis: Encore un roman de la collection Infinity qui me faisait de l'oeil. Je suis ravie d'avoir pu l'avoir en SP et remercie MxM Bookmark pour avoir accepté ma demande sur Netgalley. 

L'histoire ici se passe dans le futur. Un futur plutôt sombre pour la planète après que plusieurs éruptions solaires aient fini par détruire la technologie dont l'Homme était tant dépendant. Au fils des années suivant la chute, l'Homme essaie de toujours reconstruire les réseaux électriques, parfois avec réussite dans certaines villes. Villes qui n'hésitent pas se replier sur elles-même et à garder ses progrès  pour elles-seules. Mais parfois, des personnes désespérées tentent d'y entrer, comme le groupe d'Elya, pour y soigner un compagnon mourant. Seulement voilà, depuis qu'ils y ont mis les pieds, Elya et ses compagnons de route se voient traiter, torturer de la pire des manières. Un jour, alors que leur tortionnaire est de retour et choisis à nouveau son petit frère, Elya s'interpose et se rebelle. Un acte qui lui vaut d'attirer l'attention de Julian. 
Très vite, Elya se retrouve à devoir choisir entre protéger son frère en exécutant une mission pour ses tortionnaires ou le voir souffrir encore plus. Un choix qui n'en est pas un, et une mission qui la rapprochera bien plus de Julian qu'elle n'aurait pu le croire.

Une fois plongée dans cette histoire, je n'ai plus réussi à la lâcher. Bien qu'il soit toujours difficile de garder ses repères dans les romans dystopiques, ici, l'auteure nous distribue quelques cartes dès le prologue pour que l'on ne soit pas perdu. Toutes les infos ne sont pas donné pour autant, ce qui laisse planer des questions sans que cela perturbe, toutefois, la lecture. Une fois passée la mise en place de l'histoire, l'action s'enchaîne. Le style fluide et maîtrisé de Laura Collins m'a de suite séduite. Elle rythme son histoire entre romance et intrigues, parvenant ainsi à me captiver.

D'ailleurs, en ce qui concerne la romance, j'ai été agréablement surprise de découvrir l'approche de l'auteure. Il ne faut pas oublier que c'est un Young Adult, donc il y a forcément un schéma dit "classique", mais commencer une romance entre le bourreau et sa victime sans passer par la case syndrome de Stockholm, c'était pas évident. Et pourtant, je n'ai pas ressenti d'incohérences. Au contraire, de la façon que c'est tourné, c'est même une évidence que les personnages puissent réagir de cette manière.

En parlant de personnages, je suis fan d'Elya. Malgré son jeune âge, elle possède une maturité surprenante. Posée et combative, elle ne se laisse jamais aller à l'apitoiement. Elle est prête à tout pour protéger son frère. Bien que figée sur ses positions, elle est tout autant capable d'analyser la situation et de s'y adapter. C'est ainsi que commence sa relation avec Julian. Un homme un peu plus âgé qu'elle de deux ou trois ans, qui l'intrigue et lui fait ressentir des choses qu'elle ne pensait jamais ressentir à son égard.

Il faut dire que Julian est mystérieux. Dès les premières pages, il apparaît comme un être froid, sans âme. Mais au fil des pages, on découvre qui il est vraiment, son histoire. Agit-il de gaieté de cœur? Non. Julian a ses raisons, mais l'arrivée d'Elya dans sa vie bouleverse ses priorités. 

En bref,  un très bon premier roman qui met en place une intrigue très intéressante et prenante. J'ai totalement été séduite par l'histoire d'Elya et de Julian. Une histoire loin d'être terminée, mais malheureusement pour moi, je vais devoir attendre la sortie du prochain tome pour assouvir ma curiosité. 

Mes extraits:
5 avril 2025: Le monde est dans le noir, plus rien ne fonctionne. Notre seul espoir réside en notre capacité à survivre avec le peu qu'il nous reste. Soyons solidaires, économes et forts.
***
- (...) Tu sais écrire?
La question la vexa profondément. Elle lui jeta un regard noir. Qu'il la prenne pour une arriérée ne lui plaisait pas du tout. Ils avaient peut-être renoncé à toutes technologies par manque de moyens, d'énergie puis de savoir faire, néanmoins les siens étaient tous instruits. Ils n'avaient pas sombré dans la sauvagerie comme on avait tenté de leur faire croire lors des différentes séances d'interrogatoires. 
L'ignorance est le pire des ferments, avait souvent répété son père quand elle se plaignait de devoir tant travailler.
- Lire, écrire, compter, disserter, résoudre des équations du second degré, déblatéra-t-elle avec acidité.
Il agrandit les yeux, comme si sa réponse impudente l'avait surpris... et satisfait.

Chronique de Sandy Twi-Cops


Broché: 320 pages
Editeur: MxM Bookmark
Collection: Infinity Onirique

PHOTOS DU JOUR

Me revoilà!!!

On retourne sur notre petit coin de Paradis cette semaine encore...


Inutile d'en dire plus 😜

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

vendredi 10 mai 2019

MIDNIGHT BLUE de LJ Shen

Sorti le 4 avril 2019

Résumé: Lorsqu’on propose cet emploi à Indigo, elle n’hésite pas très longtemps, surtout parce qu’elle a besoin d’argent. Celui qu’elle va devoir suivre, c’est Alex Winslow. Il est beau comme un dieu, britannique, et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation de bad boy qui aime un peu trop consommer des substances illégales. Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix. Il doit réussir sa tournée et restaurer sa réputation par un comportement exemplaire.

Mon avis: Bien que l'auteure ne soit pas inconnue pour beaucoup d'entre vous, c'est une grande première pour moi. 

Je dois bien avouer que j'ai eu pas mal de doutes vis à vis de cette lecture. D'abord à cause du thème qui est loin d'être nouveau, mais aussi l'histoire. La star qui tombe pour l'inconnue, c'est du réchauffé. Mais bon, j'ai voulu quand même laisser une chance à Midnight Blue. 

Le speech est simple: une rockstar en perdition, qui apparaît plus dans les journaux pour ses frasques que pour sa musique, et après son énième cure de désintox, son agent décide de le fliquer à l'aide d'une nounou. Seulement voilà, Alex est bien décidé à ne pas se laisser garder comme un mioche et lorsqu' Indigo débarque, il lui fait bien comprendre qu'il n'a qu'un but: la pousser à bout pour qu'elle se casse. Sauf qu'Indigo n'est pas la jeune femme facilement impressionnable qu'il pensait. Et puis Indigo a plus que besoin de l'argent promis à la fin des trois mois de la tournée. Trois mois qui permettront soit de les rapprocher, soit de les séparer. 

Bon, comme je m'y attendais, ce livre n'a pas été un coup de foudre. Toutefois,  j'ai été agréablement séduite par cette romance, car s'il y a bien plusieurs choses que j'aime dans un roman, ce sont:
1- Le style d'écriture, et là-dessus, rien à redire LJ Shen a une plume magnifiquement envoûtante.
2- Une histoire cohérente. Là aussi, tout est vraiment bien en place. D'ailleurs, j'ai vraiment apprécié le fait que l'auteur n'atténue pas le caractère d'Alex et en fasse un vrai gros connard une très grande partie du livre. Laissant ainsi le temps aux personnages de s'apprivoiser.
3- Des personnages crédibles. Aucun problème non plus de ce côté-ci, car comme je le disais, l'auteur prend vraiment le temps de poser et de structurer ses personnages. 
J'ai ainsi pu voir évoluer Alex et Indigo à un rythme certes lent mais bienvenu. Pas de précipitation, pas de coup de foudre immédiat, au contraire. Et cela fait du bien.

En fait le seul point négatif qui n'en fait pas un coup de coeur est la trame familiale d'Indigo, qui reste trop prévisible pour moi. 

Mais bon, Midnight Blue reste une lecture que je recommande. Tout y est réunis pour que vous passiez un bon moment avec Indigo et Alex, deux personnages au caractère bien trempé.

Mes extraits:
– « Poste d’AP : résilience, responsabilité, patience et résistance. Non-fumeur, PAS DE DROGUES, don pour les arts et la vie. Si vous tourbillonnez sur les lignes de la tradition, que vous prêtez une grande attention aux détails et ne rechignez pas à travailler de longues journées et des nuits interminables, c’est vous que nous cherchons. *Accord de confidentialité nécessaire, le casier judiciaire sera vérifié. »
Je pousse vers elle un exemplaire de mon formulaire de candidature, le tapotant du bout du doigt.
– C’est moi. Sans les tourbillons – je suis encline aux migraines. À présent, pourriez-vous m’indiquer pourquoi je suis ici ?
– Ce que je cherche, c’est une sauveuse. Une nounou. Une amie. Vous êtes ce que j’ai trouvé qui s’approche le plus de la perfection, mais franchement, votre embauche va s’apparenter à une transplantation d’organe. Nous ne saurons si vous êtes compatibles qu’une fois que vous serez en place.
***
J’offre ma main à la Nouvelle. Je mesure un mètre quatre-vingts et quelques. Elle, un mètre cinquante et rien. Elle m’arrive pratiquement à la braguette, ce qui aurait pu être pratique, sauf que je ne veux rien avoir affaire avec elle. Levant la tête, elle croise mon regard. Ses yeux, d’une teinte de bleu différente de celle de ses cheveux, sont sombres. Et sauvages. Profonds comme un riff bien écrit.
Pas complètement vides. Tant mieux pour toi, ma belle.
– Alex Winslow.
– Indie Bellamy.
– Tu t’appelles Indie ?
Je l’envisage des pieds à la tête. Sa minuscule main moite essaie de serrer ma grande paume froide.
– Indigo. Comme la couleur.
– Pas vraiment mieux, j’ironise.
Elle a officiellement perdu mon attention cependant, et ayant jeté le mégot encore allumé par la fenêtre ouverte, je m’appuie contre le mur, tout en me creusant les méninges. Qu’est-ce que je voulais demander à Jenna, déjà ? Un truc concernant une pub que j’ai tournée au milieu de l’année. Versace ? Pepsi ? Comme si ça faisait une différence.
– Ravie de vous l’entendre dire. J’attendais impatiemment et non sans une certaine angoisse ce que vous penseriez de mon prénom.
Elle est encore là.
Elle est encore là et elle m’a répondu.
Qu’est-ce qu…

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 425 pages
Editeur: Hugo Roman
Collection: New Romance