vendredi 16 avril 2021

RETROUVE-MOI de Lisa Gardner

 Sorti le 6 janvier 2021


Résumé: Découverte macabre à Boston : quatre membres d'une même famille sont retrouvés sauvagement assassinés chez eux. La mère, deux de ses enfants et son compagnon. Seule une personne semble avoir échappé au massacre : Roxanna, 16 ans, la fille aînée. Des témoins affirment l'avoir vue sortir promener les chiens avant les coups de feu. Heureux hasard ou aveu de culpabilité ? En plongeant dans le passé de Juanita Baez, la mère des enfants, l'enquêtrice D. D. Warren découvre une histoire tourmentée, entre alcool, violences et familles d'accueil, qui pourrait laisser croire à une vengeance. Pourtant, plus elle avance dans l'enquête, plus la voix de Roxanna, victime ou suspecte, semble la supplier en silence : «Retrouve-moi»...

Mon avis: Lisa Gardner est l'une de mes auteurs préférés en thriller. Je sais que peu importe le livre que je lis d'elle, je vais être alpaguée dès les premières pages. Elle possède cette plume envoûtante et ce don pour mener à bien le suspens qu'elle instaure dans ses histoires, si bien que je ne peux jamais lâcher ses livres avant de connaître la fin. Retrouve-moi ne fait pas exception. Mais d'abord place à l'histoire.

Dans ce roman, nous retrouvons DD Warren appelée en urgence pour les meurtres d'une famille entière. Une mère, un père et deux enfants assassinés de sang-froid ; une jeune fille de seize ans et deux vieux chiens aveugles - disparus. S'est-elle échappée ? A-t-elle été enlevée ? Ou pire, est-elle celle qui a massacrée sa famille ? Impossible à savoir pour le moment, mais une alliée inattendue lui permettra peut-être de comprendre ce qui a bien pu se passer dans cette maison.
Cette alliée c'est Flora Dane, une survivante que DD Warren connait bien. Ses leçons de survivalismes, elle les a reçus à la dure après quatre cent soixante-douze jours passés dans un cercueil et auprès d'un malade qui l'avait enlevé. Depuis, Flora tente de se reconstruire en aidant d'autres victimes à reprendre pied dans la réalité après qu'elles aient vécu le pire mais aussi retrouver les jeunes disparues comme elle le fut elle aussi. Voilà pourquoi elle est sur le pied de guerre pour retrouver la jeune Roxy. Le soucis est Roxy veut-elle être retrouvée? 

Que dire à part que je me suis régalée. J'ai adoré ma lecture du début à la fin. J'étais prise dans l'histoire, je me suis fait un trou dans le cerveau à force de réfléchir. C'était génial. Alors oui, je sais que le fait que ce roman dépende d'une saga peut être rebutant pour certains mais pour avoir pris la série en cours de route, je peux vous certifier que ce roman peut totalement se lire indépendamment. Le seul risque que vous encourez est de vouloir lire les autres comme moi et de vous attacher aux personnages de Lisa Gardner.

A commencé par DD Warren. J'adore cet inspecteur un peu froide qui vit pour son boulot mais essaye aussi de concilier sa vie de famille en même temps. J'aime le fait que l'auteure nous dévoile un peu plus sa personnalité au fil des tomes mais sans que cela prenne le dessus sur l'histoire.
Puis il y a Flora. C'est un personnage que j'avais découvert dans Lumière Noire dont l'histoire est forte en émotions. Flora est d'une résilience incroyable et on ne peut qu'admirer son parcours. La retrouver ici après tout ce qu'elle a traversé était intéressant car on assiste au dur chemin qu'elle a parcouru et continue de parcourir.

En bref, un nouveau coup de coeur pour cette auteure à la plume fluide et percutante. Elle a le don pour trouver les mots qui me touchent et écrire des histoires à suspens palpitante avec un fond qui pointe du doigt les failles du système. J'ai hâte de la relire et espère que vous aussi, elle vous convaincra.

Mes extraits:
– Qui êtes-vous ?
– Sincèrement, il va falloir m’ouvrir pour le découvrir. Donnant-donnant. Je suis là pour vous aider, mais il faut que vous fassiez le premier pas.
– Je ne crains aucun mal, répondit Sarah en se cramponnant à sa bombe.
– C’est absurde, dit l’autre. Le monde est peuplé d’individus malfaisants. C’est la peur qui nous en protège.
– Mais qui êtes-vous ?
– Une femme qui ne restera pas plantée devant votre porte toute sa vie. Il faut choisir, Sarah : soit vous vous abritez derrière des banalités, soit vous faites de ce monde un monde meilleur. »
Sarah hésita. Mais sa main se porta sur le premier verrou. Puis le deuxième. Le troisième. Cette femme l’intriguait. Pas tant à cause de ce qu’elle disait que de son attitude.
Christy, songea-t-elle. Cette femme se tenait comme Christy autrefois. Combative, prête à défier le monde entier.
Lentement, très lentement, Sarah ouvrit la porte jusqu’à se retrouver nez à nez avec son invitée-surprise.
« Sympa, la bombe lacrymogène », commenta celle-ci. Elle entra dans le petit studio. Fit un tour complet sur elle-même en observant les lieux. Opina du chef, comme si tout était conforme à ses attentes.
Puis, se retournant, elle se carra face à Sarah et lui tendit la main.
« Je m’appelle Flora Dane, dit-elle. Il y a un an, vous avez survécu. Maintenant je vais vous apprendre à revivre. »
***
D.D. soupira, regarda de nouveau sa montre. L’heure était venue de prendre une décision.
« Il existe un dernier scénario, dit-elle. Pas aussi fréquent, mais ça s’est vu. Toute la famille est assassinée et l’adolescente disparaît. Dans certains cas, cela signifie qu’elle était la vraie cible : l’auteur des faits a supprimé toute la famille afin de pouvoir kidnapper la fille.
– Et dans les autres cas ? demanda Neil.
– L’assassin est la jeune fille elle-même, répondit brutalement D.D. Victime de mauvais traitements, en colère, peu importe. Le fait est qu’elle décide que la seule solution est de les tuer tous et de s’enfuir. »
Spontanément, leurs regards se tournèrent vers les tristes dépouilles de Lola et Manny Baez, l’aînée enlaçant encore le corps sans vie de son petit frère.
Phil, père de quatre enfants, se racla bruyamment la gorge. D.D. comprenait.
« Dans un cas comme dans l’autre, conclut-elle, Roxanna Baez est la clé de l’énigme. Il suffit de la retrouver pour avoir nos réponses. Déclenchez une alerte-enlèvement. Et ensuite préparez-vous à l’hystérie : une affaire comme celle-là, ça va faire grimper les journalistes aux rideaux ! »

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 480 pages
Editeur: Albin Michel
Collection:Thriller


CITATION DU JOUR

C'est vendrediiiiiiii!!!

Et pour bien terminer cette semaine, je vous propose pas une mais deux citations 😉
Quelle est la taille de votre PAL ?!?

En toute sincérité, j'ai arrêté de compter la mienne 😂😂😂

Excellent week-end à vous!!!

De Dimka TwiCops

jeudi 15 avril 2021

THE MUSIC STREET, T2, Disgrace de Brittainy Cherry

 Sorti le 4 mars 2021


Résumé: S'aimer entre les lignes... et tout oublier, ensemble ? " Ce roman indépendant raconte l'histoire d'une rencontre improbable de deux êtres qui n'avaient rien à faire ensemble. Celle d'un amour réparateur de deux êtres qui veulent tout oublier ensemble . Grace Harris a toujours été du genre obéissant, toujours soucieuse de faire plaisir. Digne fille des prêcheurs de la ville elle a dès l'enfance tenu a montrer le bon exemple. Après la trahison de son mari, elle a découvert qu'elle en avait assez de faire plaisir à tout le monde. Jackson Emery a depuis toujours été méprisé et jugé par les habitants de la ville. Il était le mouton noir et personne ne voulait avoir affaire avec lui ou son père à cause de sa réputation de mauvais garçon. Cependant personne n'a jamais pris le temps d'essayer de le connaître vraiment et de voir le garçon brisé en lui, personne jusqu'à ce qu'il la rencontre.

Mon avis: Tout comme Colleen Hoover, Brittainy Cherry est l'une de mes auteures préférées du genre. Je n'ai, pour le moment, jamais été déçue par ses histoires. Aussi, lorsque je me suis rendue compte que la suite de Behind the bar sortait, je savais que je le lirai avec plaisir. Me voilà donc plongée dans l'histoire de Grace Harris.

Grace est une femme qui a toujours vécu dans une sorte de bulle de bonheur. Sa famille est parfaite aux yeux de tous et elle a épousé le meilleur des hommes. Puis tout s'est effondré. Fausses couches après fausses couches, Grace est l'ombre d'elle-même. Son mari s'éloigne petit à petit. Puis la demande de divorce tombe et la vente de leur maison suit. Grace repart alors dans sa famille continuant d'y croire. Croire qu'elle peut récupérer sa vie, son mari, jusqu'à ce qu'elle le retrouve dans les bras de sa meilleure amie... Grace s'effondre. Puis elle rencontre Jackson Emery. Plus jeune qu'elle de plusieurs années, Jackson n'est pas la personne la plus aimable au contraire. Il la méprise dès les premiers regards et l'envoie bouler bien comme il faut. En même temps, comment lui reprocher quand toute la ville les méprise son père et lui. Pourtant, au fil des rencontres, l'attitude de Jackson envers Grace change. Grace elle-même change. 

Voilà une lecture qui ne m'aura pas laissée insensible. J'ai totalement adoré cette magnifique histoire qui m'a émue et touchée. Brittainy Cherry a un don extraordinaire pour raconter des histoires dans lesquelles on se glisse facilement et qui nous touche par les sujets sensibles qu'elle aborde. Et Disgrace ne déroge pas à la règle car ce livre est bien plus qu'une histoire d'amour. C'est une histoire sur la découverte et l'acceptation de soi, même les parties les plus brisées. Une histoire où le deuil est très présent aussi même s'il est traité subtilement sans tomber dans le pathos. Puis, il y a cette magnifique romance.

Je n'aurais sincèrement jamais pensé que l'auteure puisse associer Jackson et Grace. Ils sont tellement différents. Mais curieusement, ça marche car ils sont exactement ce dont l'autre a besoin. Quand on dit que les opposés s'attirent, cela prend tout son sens dans ce livre. J'ai adoré les voir changer et grandir tous les deux. Je pense qu'ils ont fait ressortir le meilleur de l'autre, et vraiment, que peut-on demander de plus à sa moitié ? J'ai tellement aimé ces deux personnages. 
Et pourtant, c'était tellement mal barré! Entre la presque trentenaire qui se laisse marcher sur les pieds et le gars toujours en colère contre tout et tout le monde, pas de quoi attirer mon attention en bien. Puis la magie opère, Grace ouvre les yeux, s'affirme, s'impose quand Jackson s'adoucit à son contact. On pourrait croire que c'est l'affaire que de deux personnages mais non, il y a aussi les personnages secondaires qui sont tout aussi bien travaillés et importants pour l'histoire. Que ce soit la soeur de Grace ou l'oncle de Jackson mais aussi les parents des héros de l'histoire et toute cette communauté qui les entoure.

Enfin bref, vous l'aurez compris, ce livre a été un joli coup de coeur pour moi. J'ai tout adoré dans ce roman. Des protagonistes à l'histoire en passant par la magnifique plume de l'auteure. Mme Cherry confirme donc sa place dans mes auteures préférées de new romance et j'ai hâte de pouvoir lire sa prochaine histoire.

Mes extraits:
– Merci de votre aide. Vous n’étiez pas obligé, dis-je avec un sourire.
Il marmonna sans même me regarder.
– J’ai pas l’impression que vous auriez réussi à vous en sortir toute seule. D’ailleurs, vous ne devriez peut-être pas conduire une voiture aussi merdique. C’est un véritable engin de mort, répliqua-t-il sèchement.
Pas un sourire.
Pas la moindre rictus narquois.
Aucun sous-entendu sarcastique ou moqueur.
– Je vous demande pardon ?
J’étais un peu choquée par sa remarque.
L’expression de son visage restait hostile, et sa lèvre supérieure se contracta. Il enleva sa casquette qu’il tint contre son tee-shirt noir tout en se passant l’autre main dans les cheveux. L’aversion persistait dans sa voix lorsqu’il me dit :
– Vous êtes un vrai danger public, vous auriez pu tuer quelqu’un, c’était débile.
– Je ne pouvais pas prévoir qu’elle allait tomber en panne, dis-je avec des nœuds dans l’estomac.
Lorsque son regard glacial finit par rencontrer le mien, des frissons me parcoururent… Ses yeux étaient si intenses, si sombres, qu’ils semblaient presque vides. Au début, il me regarda comme dérouté par ma simple existence, puis il eut l’air intrigué, comme s’il me reconnaissait d’un rêve à l’intérieur d’un rêve. Je savais que le moment n’était pas le mieux choisi pour déchiffrer les expressions faciales de Jackson Emery, mais pour être honnête, je ne pouvais pas m’en empêcher. J’avais rencontré toutes sortes d’individus dans ma vie, mais jamais je n’avais vu un personnage d’une noirceur si envoûtante. Son regard étrange me troublait. Son allure déroutante m’angoissait.
***
– Il y a un mec qui t’a fait souffrir ? demanda-t-il, le visage dur.
– Oui.
Sa lèvre inférieure frémit, et il fit un pas en arrière. Juste au moment où je pensais qu’il allait se montrer sympa, juste quand je me disais qu’il allait me prodiguer quelques paroles empreintes de sagesse pour me consoler, il éructa.
– Arrête de te répandre, bordel ! Aucun couillon ne mérite qu’on se mette dans un état pareil pour lui.
Ah… d’accord.
– C’est exactement ce que je n’avais pas besoin d’entendre.
– Pourtant, c’est vrai. Tu pleures à cause de quelqu’un qui ne le mérite probablement pas.
– Qu’est-ce qui te permet de dire ça ?
– Le simple fait que tu pleures, bordel. On ne se met pas à sangloter à cause de quelqu’un qui vous rend heureux.
Son ton brutal me fit frissonner.
– Tu as vraiment besoin d’être aussi direct ? répliquai-je sur le même ton, déroutée par son agressivité. Tu ne pourrais pas dire quelque chose de gentil et en rester là ? Ou même, tu vois, ne rien dire du tout ?
– Ça ne sert à rien d’être gentil. Les gens ont besoin qu’on leur dise la vérité. Je trouve ridicule qu’un type ait ce genre de pouvoir sur toi. Aie un peu plus de dignité. C’est dingue de donner le contrôle de tes émotions à quelqu’un qui n’en a rien à foutre de toi.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 453 pages
Editeur: Hugo Roman
Collection: New Romance


CITATION DU JOUR

J'espère que cette semaine vous plaît 😅

Voici venir la quatrième citation de la semaine.... Roulement de tambours...
Quel livre ou quelle saga avez-vous usé(e)s?!?

Pour ma part, je n'arrive pas à vous donner un seul nom 😂 Se sont trois sagas et pas n'importe lesquelles si vous me connaissez bien.
Twilight de Stephenie Meyer
Vampire Academy de Richelle Mead
Felicity Atcock de Sophie Jomain

Se sont vraiment mes trois sagas d'amour et dont les pages sont quelque peu... usées 😂😂 Et elles ont toutes les trois une signification toute particulière pour moi. Elles sont donc essentielles dans ma bibliothèque!

Bonne journée à vous.

De Dimka TwiCops

mercredi 14 avril 2021

LE MERCREDI, C'EST...

.... MUSIQUE !!!

Vous savez qu'il m'arrive souvent de vous parler des films et séries que je regarde sur Netflix. Aujourd'hui, on ne va pas déroger à la règle.

En effet, dernièrement, j'ai regardé A tous les garçons : Pour toujours et à jamais.

Et là, vous vous demandez où est le lien avec "Musique"... C'est simple : j'ai eu un énorme coup de coeur pour l'une des chansons.


Beginning Middle End de Leah Nobel

Je la trouve magnifique... Et vous ?

Bon mercredi.

De Dimka TwiCops

CITATION DU JOUR

Êtes-vous prêt(e)s à découvrir la troisième citation de la semaine ?

M^'eme si c'est pas le cas, vous n'y échapperez pas sauf en évitant ce post 😂
Quel livre vous a emporté dans un monde enchanté ?

Excellente question, n'est-il pas ? Pour ma part, ça ne serait pas un "monde" mais un univers et pas n'importe lequel... Je choisirai celui de la saga Vampire Academy de Richelle Mead.

Résumé : Rose Hathaway est la gardienne de Lissa, sa meilleure amie depuis toujours. Rose, elle, est une dhampir : mi-humaine mi-Moroi, elle ne peut pas utiliser de magie (réservée aux Moroi) mais donnerait sa vie pour Lissa. Celle-ci, plus connu sous le nom de Vasilia Dragomir, est une princesse des 12 familles royales Moroi. 

Après deux ans passés à fuir la Vampire Academy, Rose et Lissa sont rattrappées par Dimitri, un autre garde du corps, qui les ramènent alors à l'école.

Ignorant au mieux toutes les rumeurs courant à leur sujet, Rose commence alors ses sessions d'entraînements avec Dimitri, le beau gardien russe, tout en surveillant Lissa parallèlement. Fragile, celle-ci use à tort de ses pouvoirs pour rendre la vie plus facile à sa meilleure amie et pour redevenir populaire auprès des autres élèves. Mais le danger se rapproche, et le jeu que joue Lissa devient de plus en plus dangereux... Rose arrivera-t-elle à sauver sa meilleure amie autant des Strigoi que d'elle-même ?



Pourquoi ? Simplement pour pouvoir dégommer Rose et avoir Dimitri rien que pour moi 😈 Quoiqu'il est déjà rien qu'à moi!!!!

A demain pour une nouvelle citation !

De Dimka TwiCops

mardi 13 avril 2021

LA DERNIERE CHAMANE de Julie Saurel

 Sorti le 25 mars 2021


Résumé: Un paiement. Rien qu’un petit paiement… Dans un monde où les humains ont été réduits à l’esclavage et répartis en différentes castes sous le joug des Surnaturels, Jenny appartient au bas de l’échelle sociale : les Aturales. Elle n’est rien. C'est pourquoi les siens n'hésitent pas à la livrer au clan Macfillan, de puissants lycanthropes établis en Écosse, pour régler leur dette. Mais celle qui ne devait être qu'une marchandise va vite faire tourner les sens des loups présents au château et ébranler bien des convictions. D’autant qu’elle se refuse à leur obéir. Surtout à ce rustre de Keir, le fils cadet des Macfillan, aussi collant qu’agaçant. Elle est particulière, il le sent. Le sait... et n'est pas le seul à s'en rendre compte. Utilisée, convoitée et mise à prix, le danger rôde autour de la jeune femme, dont les alliés se révèlent plutôt surprenants. Pour sauver sa peau et dévoiler les secrets du château, Jenny est désormais prête à bousculer l’ordre établi.

Mon avis: Voilà un roman que j'ai découvert par hasard et que j'ai décidé de lire parce que la couverture me plaisait et que j'étais intriguée par cette histoire de chamane.

Je me suis donc aussitôt plongée dans l'histoire de Jenny, qui, dès les premières pages se retrouve dans une situation très compliquée. Attachée fermement et en quelques sortes sacrifiée par son clan pour payer une sorte de dîme aux loups qui les gouvernent, Jenny est bien décidée à ne pas pleurer sur son sort et tout faire pour s'échapper. Malheureusement, deux loups arrivent, pas n'importe lesquels, non, les fils de l'Alpha, avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit et elle se retrouve trainée au château du clan. Dès lors commence son calvaire. Prisonnière, on tente de la dépouiller de tout ce qu'elle est, à commencer par son prénom. Seulement, Jenny est bien décidée à ne pas se laisser faire et Keir, le second fils de l'Alpha, va très vite en faire les frais. Pourtant, cette fille l'intrigue et il sent qu'elle peut être importante pour son clan. Malheureusement, son père n'est pas du même avis et veut se débarrasser de la chamane à tout prix. Pourquoi? Keir se le demande mais il est bien décidé à protéger son petit paiement mais pour cela, il faut absolument qu'il sache quels sont les pouvoirs de la chamane.

Je dois bien avouer que j'ai été agréablement surprise par ce roman. La lecture est agréable, l'histoire tient la route et possède ce petit brin d'originalité qui attire dans un univers déjà usé jusqu'à la corde. Toutefois, tout n'est pas parfait. Pour qu'il le soit à mes yeux, il aurait fallu plus de magie, plus d'approfondissement sur l'univers et notamment les vampires, que l'on évoque mais sans donner de réelles explications. Ou encore, que la romance soit plus travaillée surtout pour une romance paranormale.

J'aurais vraiment aimé ressentir plus d'alchimie entre Keir et Jenny. Un peu plus d'attirance, plus de suspens qui permettent les papillons de voler dans mon estomac. Et c'est dommage car les personnages en soi, sont très bien travaillés.
J'ai grandement apprécié Jenny qui est combattive et ne lâche jamais rien. Son sarcasme et sa ténacité font qu'on a envie qu'elle s'en sorte.
Pour ce qui est de Keir, bien qu'il soit "banal", il reste un personnage plaisant dans sa manière de pousser Jenny à toujours rester fidèle à elle-même, qu'elle ne lâche rien même si cela pourrait la mettre en danger. Puis il est férocement protecteur envers elle, ce qui est mignon.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Nathanael, ce louveteau attachant et immédiatement protecteur vis à vis de l'héroïne, c'était trop mignon. 

En bref, ce roman est une agréable surprise malgré quelques défauts. J'ai grandement apprécié le travail de l'auteure avec ses personnages et la manière dont elle a traité son histoire qui possède l'originalité qu'il faut pour passer un bon moment. 

Mes extraits:
— Non !
Non, je ne me sens pas mieux. Non, je ne veux pas me remettre en route. Puisque je dois être comparée à du bétail, je suis cet animal conscient d’être envoyé à l’abattoir. Mon regain d’énergie n’est pas naturel, il est le résultat d’une montée d’adrénaline mélangée à du désespoir. Même mes actions manquent de réalisme, surtout quand je croise les bras en pensant que cela le dissuadera de m’emmener.
— Ce n’était pas une question, souffle-t-il.
Pour ponctuer ses mots, l’homme attrape mon poignet avec force et me traîne derrière lui. Je fais basculer tout mon poids en arrière. Mes talons cherchent à s’ancrer dans le sol afin de lui opposer toujours plus de résistance. Je l’entends soupirer et vois des boucles mi-longues s’agiter lorsqu’il secoue la tête. L’Écossais ne s’arrête pas pour autant, il continue de m’entraîner dans son sillage sans la moindre difficulté.
— J’ai dit : « Non ! »
J’essaie d’écarter ses doigts avec ma main libre pour m’extraire de sa prise. Rien n’y fait, je trottine toujours de façon forcée.
— Tu es un paiement. Ce n’est pas comme si tu pouvais avoir un avis.
***
Mais moi ? Quelle est mon excuse pour laisser mes narines se perdre dans ses cheveux ?
Je me trouve toujours une bonne raison pour m’approcher d’elle. Souvent, je me cache derrière l’envie de la provoquer en envahissant son espace vital. La vérité est beaucoup moins glorieuse : son odeur me rend faible. Je suis incapable de contrôler cette addiction qui me pousse à prendre ma « dose ». Je hais cette sensation aussi bien qu’elle m’attire. Je rêve de voir cette humaine partir d’ici pour m’en défaire, tout autant que je souhaite qu’elle reste. Cette fille perturbe mes sens. Elle me rend contradictoire, et je déteste ça.
Drogué à un effluve. On n’aura pas fait plus ridicule dans l’histoire des loups !
La fierté et l’envie de ne pas répondre à d’éventuelles questions me permettent de me détacher de ses cheveux lorsque j’arrive en haut des marches. MacFillan croit que je m’oppose au transfert du tribut à cause d’un attachement, alors je refuse de lui donner des arguments supplémentaires. Mon incompréhension vis-à-vis de ses choix n’a pas de rapport avec sa fragrance. Je me répète cet argument, encore et encore, jusqu’à ce qu’il s’ancre dans mon cerveau détraqué.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Kindle: 290 pages
Editeur: La plume du Web
 

CITATION DU JOUR

Avec ce nouveau concept, j'ai noté quelques livres à intégrer à ma PAL 😂

Et avec la citation du jour, j'espère découvrir des auteurs/autrices que je ne connais pas encore... Je compte donc sur vous 😉
De quel auteur ou de quelle autrice vous ne loupez aucune sortie ?!?

Personnellement et c'est sans surprise que je vais vous répondre.... Sophie Jomain 😍 Et en préparant cette publication, je réalise que cela fait 10 ans cette année que je suis tombée sous son charme!
L'une de nos premières photos ensemble si ce n'est la première (lisez bien ce qui est écrit sur le "petit" bout de papier)!

Et ça tombe plutôt bien de parler de cette autrice qui est chère à DNPB car son prochain roman sort le.... 11 mai prochain aux Editions Charleston.


Résumé : Claire et Paul se sont follement aimés.

Une rencontre, un coup de foudre, un mariage, puis enfin, un enfant. Ils étaient prêts, ils le voulaient de toutes leurs forces. Et leur fille est née : belle, parfaite... et différente des autres enfants, pour toujours.

Ce roman est l’histoire d’un homme et d’une femme qui se sont oubliés, qui n’ont pas tenu face à la pression, aux sacrifices que demande un enfant aux besoins spécifiques. 

Un roman qui nous plonge dans la réalité d’un couple déchiré, nous apprend les difficultés à élever un enfant au handicap invisible, à rester forts et à laisser exulter la joie que nous apporte la vie.



Comme pour chaque nouveau roman de Sophie, je l'attends avec une grande impatience. Et je sais d'avance que ce sera une véritable petite merveille!!!

Bonne journée à vous.

De Dimka TwiCops

lundi 12 avril 2021

LA MEUTE WESTON, T3 Cinq semaines de Dannika Dark

 Sort le 12 avril 2021


Résumé: Le destin finit toujours par vous rattraper. Alors qu’elle a toujours vécu sur la route, sans attaches, Izzy a finalement décidé de se poser... du moins, autant que possible, vu qu’elle est un loup solitaire. Jamais elle n’aurait pensé qu’en acceptant un job dans un bar réservé aux métas, elle tomberait sur une vieille connaissance... Jericho n’a plus rien de la rock star qu’il était, même s’il continue de jouer de temps en temps. Alors qu’il passe son temps à faire la fête et profiter des femmes qui lui tombent dans les bras, la musique reste son seul amour. Du moins, c’était le cas, jusqu’à l’arrivée de la belle rousse effrontée, Isabelle Monroe, qu’il n’avait pas vue depuis des lustres. Entre passé et présent, les deux anciens amis vont avoir du mal à résister à leurs vieilles habitudes et à l’attraction qui les a toujours liés. Pourront-ils avoir un avenir ensemble quand les obstacles ne cessent de se mettre sur leur chemin ?

Mon avis: Après deux tomes en demi-teinte mais un second tome un peu mieux que le premier, je continue avec le troisième tome pour voir si l'auteure continue d'améliorer son histoire. 

Izzy est une sorte de louve solitaire qui, après une enfance affreuse, a décidé de parcourir le pays, de vivre sa vie comme elle l'entend. Au détour de l'une de ses vadrouilles, elle rencontre Jericho, qui deviendra très vite son meilleur ami avec lequel elle partage tout. Malheureusement, après un malentendu, elle s'enfuie et laisse l'homme qui lui a brisé le coeur. Quelques années plus tard, elle débarque à Austin avec son petit ami sans savoir que c'est là où vit Jericho. Pire, elle est employée dans le bar où son frère y est barman et donc où lui aussi se produit sur scène. Les retrouvailles étaient inévitables et l'attraction semble toujours, si non plus, aussi forte. Seulement, Isabelle est casée et elle n'a toujours pas pardonné la trahison du rocker. Jericho aura-t-il la patience et l'envie de la reconquérir? 

Bon, une nouvelle fois, la lecture est agréable, l'histoire mignonette mais pas non plus transcendante. Il y a encore beaucoup de clichés et de facilités prises par l'auteure qui m'ont fait souffler. Malgré tout, la dynamique crée par l'auteure fonctionne car j'ai lu l'histoire d'une traite. Il y a de la romance, de l'action, les personnages sont correctement traités donc le job est accompli pour moi.

Comme vous l'aurez compris chaque tome est dédié à de nouveaux personnages. Nouveau comme pour Isabelle et déjà présenté pour Jericho puisque c'est l'un des frères d'Austin. 
Contrairement aux autres tomes, j'ai plus apprécié Izzie. Elle est forte et coriace, elle sait comment se protéger et j'aime sa nature terre-à-terre, qui prend les choses comme elles viennent et sait aussi quand appeler à l'aide quand il le faut. Un fait agréable quand on se rappelle comment les deux héroïnes précédentes m'ont fait hurler de désespoir.  
Pour ce qui est de Jericho, malgré ses sorties et airs enjoués, c'est un loup plutôt secret. Si bien que nous ne savons pas grand-chose de lui, hormis qu'il adore faire la fête et se taper un max de nanas. Pourtant dans ce tome, on le découvre autrement.  Il a un passé sombre, marqué par la toxicomanie et ses errances. Ses retrouvailles avec sa famille et son overdose ont marqué un tournant dans sa vie. Il continue de croquer la vie à pleine dents mais quand il retrouve Izzie, il se rend compte qu'il est désormais complet et il découvre alors une nouvelle facette de lui. Protecteur mais pas envahissant, taquin mais pas lourd, déterminé. 

Avec deux personnages comme ces deux-là, la romance ne pouvait donc que fonctionner. Ils sont mignons, attachants et me semblent plus "vrais" que les deux couples précédents. Je crois que j'ai même pris plus de plaisir à passer du moment avec eux que les autres. Bon tout n'est pas parfait non plus, l'histoire de fond est encore trop floue voir changeante pour que je l'apprécie mais encore une fois, je ne peux pas dire que je n'ai pas passé un bon moment de lecture sans mentir.

En bref, le meilleur tome pour le moment en ce qui me concerne mais cela reste quand même de la romance paranormale trop basique pour ne serait-ce qu'atteindre le mini coup de coeur. Je lirai quand même la suite car après tout, les tomes s'améliorent toujours plus à celui d'après...

Mes extraits:
Je tentai d’adopter une démarche théâtrale, mais marcher à petits pas avec un sac en papier autour de mes hanches n’était pas vraiment la manière la plus gracieuse de faire ma sortie.
Il fit avancer la camionnette à mon niveau, et le moteur rugit, mais il ne prononça pas un mot.
Alors je marchai un peu plus vite.
Il accéléra un peu.
Finalement, je me mis à courir. Jéricho enfonça l’accélérateur et me rattrapa.
— Monte dans cette fichue camionnette, Isabelle.
— Non, rétorquai-je.
— Tu es une louve qui court nue dans la rue. Monte.
— Je ne suis pas nue, haletai-je. Je porte une tenue recyclée.
Qui se déchira soudainement. Je m’arrêtai et secouai ma main derrière moi, sentant un courant d’air froid contre mes fesses. Je tordis le sac là où il s’était déchiré et le tins fermement contre ma hanche.
— Pourquoi tu t’embêtes ? Ce n’est pas comme si je n’avais jamais vu de femme nue, remarqua-t-il. D’ailleurs, j’en ai vu tout un tas.
— Jéricho, espèce d’arrogant, prétentieux…
— Excité, ajouta-t-il avec un clin d’œil ennuyé.
— Je te déteste.


Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 461 pages
Editeur: Bookmark Editions
Collection: Infinity
Sous-collection: Romance Paranormale

Lien du T2: ici


CITATION DU JOUR

Cette semaine sera quelque peu "innovante" !

Une citation, une question, une réponse... C'est simple non?!

On y va pour la première de la semaine :
De quelle(s) lecture(s) n'êtes-vous pas ressorti(e) indemne?!?

Personnellement, je pense qu'elles peuvent se compter sur les doigts d'une seule main mais si je devais choisir qu'une seule lecture, ça serait Nos Etoiles Contraires de John Green.


Résumé : Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie. Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.




Vous pouvez retrouver la chronique de Damonitaa et Nini juste ici.

Et si vous vivez sur une autre planète, sachez que ce magnifique roman a été adapté au cinéma... Comme pour la lecture, munissez-vous d'un wagon de mouchoirs 😝

Bonne journée et à demain !

De Dimka TwiCops

vendredi 9 avril 2021

BATAILLE SURNATURELLE, LE REPAIRE DES VAMPIRES, T1 Rencontre Mortelle de Kelly St Clare

 Sorti le 26 mars 2021


Résumé: Sortez les crocs et entrez dans le repaire des vampires. Direction le soixante-sixième étage ! À minuit, les dés seront jetés. En tant qu’héritière d’une grande fortune, ma vie aurait dû se résumer à siroter des mojitos à la fraise et conduire des voiturettes de golf, n’est-ce pas ? En tout cas, c’est à ça qu’elle se résumait avant que je décide de tracer ma propre route. Résolue à échapper aux jeux frivoles de mes semblables, j’ai fui le domaine familial à vingt et un ans. Trouver un pseudonyme : check. Un endroit où dormir : euh... presque check ? Un boulot : ne parlons pas de sujets qui fâchent... En quelques jours, j’ai supporté plus de choses que je ne m’en pensais capable... mais ce n’était que le début des ennuis ! Ma ville est un échiquier géant. Et les joueurs ? Des êtres surnaturels (des foutus vampires !), en particulier un prince autoritaire dont l’attention pourrait me mener à ma perte. Je dois désormais participer à leur jeu mortel, si je veux pouvoir protéger ma grand-mère et ma meilleure amie.

Mon avis: Avant de commencer, j'aimerai remercier les éditions Bookmark pour l'envoi de cet ebook. J'étais très impatiente de découvrir la nouvelle saga de Kelly St Clare que j'ai adoré dans ses univers plutôt fantasy qu'Urban fantasy.

Je me suis donc immédiatement plongée dans l'histoire de Basilia Le Spyre, une riche héritière qui décide de tourner le dos à sa fortune (enfin plutôt son avenir tout tracé) pour vivre plus simplement. La voilà donc en fugue prête à se lancer dans la jungle de la dure réalité de la vie des pauvres... Elle rejoint donc sa meilleure amie et aussi fille du majordome de sa grand-mère qui va l'aider à se dénicher un appartement. Seulement voilà, il lui faut un job et désespérée, elle finit par postuler pour la plus réputée des sociétés immobilières de la ville même si elle n'y croit pas une seconde. Alors quelle surprise quand elle est embauchée! Sauf que tous lui file une trouille bleue et se dit qu'elle démissionnera à la fin de la semaine quand elle touchera l'argent du loyer. Malheureusement, elle a mal lu le contrat et aucune avance n'est permise. Mise à la rue brutalement, elle retourne à la tour pour une nuit mais ce qu'elle va voir va lui changer sa vie.

Arf, je suis embêtée car je suis plutôt déçue en sortant de cette lecture. Je ne sais pas si j'en attendais plus car j'adore l'auteure mais une chose est sûre, ça ne l'a pas fait pour moi avec ce premier roman. Je me dois de reconnaître qu'il a du potentiel mais je me suis clairement ennuyée. La mise en place de l'histoire est trop longue, le rythme est lent et aucune action n'est présente. C'était limite indigeste surtout pour un urban fantasy où le lecteur doit être vite alpaguer par le monde de l'auteur pour s'y familiariser. 

Du côté des personnages, là encore je suis mitigée. Le speech de la fille riche qui veut vivre comme une pauvre est sympa mais c'est peut-être un peu trop exagéré pour moi. Je n'ai pas trouvé l'héroïne crédible et encore moins attachante. Au contraire, elle m'a un peu agacée.
Pour ce qui est de Kyros, aux premiers abords, il a tout pour devenir un excellent BBF (BookBoyFriend) mais nous sommes encore aux prémices de l'histoire et ce mélange amour/haine/patron/employée n'est pas le plus facile à exploiter donc j'attends de voir.

Cette dernière phrase résume donc parfaitement mon avis. Je suis certes déçue par ce premier tome, un peu trop brouillon et long, mais il y a des choses intéressantes comme cette nouvelle vision du monde vampirique qui se joue au monopoly grandeur réelle (non, non, ce n'est pas du second degré, tous les soirs à minuit, les rois vampires lancent des dés chacun leur tour et jouent leur terrain de chasse en fonction des couleurs des quartiers). Ce qui peut paraître compliqué mais est quand même très bien expliqué dans le roman. 

En bref, j'attends la suite pour me faire un avis plus tranché mais ce premier tome est quand même une déception même s'il a quand même quelques qualités  qui font qu'elle n'est pas totale au point d'abandonner ma lecture.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 642 pages
Editeur: Editions Bookmark
Collection: Infinity
Sous-Collection: Urban Fantasy




PHOTO DU JOUR

Pour bien terminer cette petite semaine, j'ai gardé mon chouchou de la franchise "Sexy Dance".

Sur les cinq films sortis, il est au casting de... quatre films (2 à 5). 

Il s'agit de...
Robert "Moose" Alexander III interprété par... Adam G. Sevani !

Et juste pour le plaisir, je vous mets l'un des passages que je préfère et il est issu de Sexy Dance 3D.


Quoique... La scène finale de Sexy Dance 2 est pas mal non plus... Aller, pour le plaisir, la voici!
 

Je pourrais vous mettre tous les passages de Moose tellement il est génial quand il danse...

Eh bien, sur ce, je vous laisse profiter de votre week-end!

De Dimka TwiCops

jeudi 8 avril 2021

HERITAGE, Tome 1 : Le Loup blanc, de Camille Wright

Sorti le 24 mars 2021 (ebook)

Résumé : Une quête pour la Vie à la croisée des mondes, en plein cœur de Bretagne, par l'autrice de La Ballade du roi et de son chevalier.

Après quatre années d'exil à Stonehenge, le druide Morgan Kerrendrec retrouve enfin son foyer au sein de la capitale celte, Brocéliande. Lui, qui craignait de moisir dans un coin en attendant de rentrer dans les bonnes grâces de Merlin, se retrouve à jouer les avocats du diable pour un lycan solitaire au lourd passé. Mais, en liant son destin à celui du loup blanc, Morgan pose un premier pied dans la tombe et rencontre l'immortel qu'aucun Breton n'a envie de croiser trop vite : le terrible ankou, berger des âmes.

Armé de son caractère trempé au grand air du large, Morgan se lance dans une course contre la montre pour déjouer le sort et échapper à une mort annoncée.

Mais ce qu'il découvre au bout de la faux de l'ankou va faire basculer son univers. Car en Bretagne, légendes et monde réel finissent toujours par s’entrechoquer.


Mon avis : Tout d'abord, je tenais à remercier les Editions Bookmark pour cette lecture qui m'a permise de me plonger dans les mythes et légendes de Bretagne. Cependant, il y a deux/trois petites choses qui ont fait que je n'ai malheureusement pas été complétement conquise par ce roman.

Nous faisons la connaissance du druide Morgan alors qu'il revient chez lui, en Bretagne, après avoir été exilé pendant 4 ans en Angleterre. Déjà là, je pensais que l'autrice nous livrerait - au fil des pages - le "comment du pourquoi" son personnage principal avait été exilé. J'espère que cela viendra avec le tome 2.

Il est accompagné d'un chat noir qu'il a nommé Félix... Ce chat n'est pas n'importe quel chat : c'est un chat parlant mais pas que... (je n'en dirais pas plus, cela sera à découvrir au moment de votre lecture).  Leurs échanges donne une petite touche d'humour.

Donc, à peine de retour chez lui, Morgan est directement plongé dans le travail car Merlin - sa supérieure - lui confie une mission sauf que cette mission ne va pas se passer comme elle devrait et Morgan va se retrouver dans le rôle de la nounou d'un loup-garou, Alpha et solitaire, accusé d'avoir assassiné sa meute et dont la tête est - on pourrait dire - mise à prix par la meute de Brocéliande et dirigée par le charmant Gael. A partir de là, Morgan va sceller son destin!

En effet, une action en amenant une autre, il va être amené à travailler avec son ex pour qui il a encore des sentiments, chercher à découvrir le mystère qui entoure Finn l'énorme loup blanc et se retrouvera même face à la Mort elle-même qu'il décidera d'appeler Kevin et qui s'avère être très "à son goût".

Le seul problème avec "Kevin", c'est que selon la légende, celui qui le voit va mourir.... Et Morgan ne sera pas le seul à voir sa vie s'arrêter dans trois jours.

Le compte à rebours a ainsi débuté et le druide va tout faire pour régler ses affaires en cours et éventuellement déjouer la Mort elle-même. Y arrivera-t-il?!?

Alors... Comme je vous l'ai dit un peu plus haut, quelques petites choses m'ont "chiffonnée" durant ma lecture. Etant novice en légende bretonne, j'ai eu de la difficulté à comprendre le rôle de certaines créatures décrites car nous avons leur nom mais pas leur explication. Merci Wiki pour me les avoir données. Cependant, j'ai apprécié l'ambiance qui se dégageait de l'univers créé par Camille Wright et j'ai envie désormais - quand il n'y aura plus toutes ses restrictions liées à la pandémie - de découvrir la Forêt de Broceliande et ses légendes.

Pour ce qui concerne les personnages, malgré le fait qu'il s'agisse d'un tome 1, ils ont tous un passé. Certes on en découvre quelques uns mais pas dans leur intégralité et pour les autres, il demeure énormément d'interrogation. De plus, j'ai eu un peu de difficulté à m'attacher à eux car je trouve que leurs sentiments ne ressortent pas assez sauf niveau sexualité 😂 Là, on ressent bien les sentiments! Et puis Morgan est malgré tout un personnage qui ne se prend pas la tête et qui a des répliques assez loufoques que j'ai apprécié.

La narration est à la troisième personne et la lecture peut paraitre longue mais finalement, pas tant que ça.

Je tiens quand même à souligner que l'autrice met en avant un personnage trans et ça, c'est quelque chose qui à le mérite d'être relevé car - de mémoire - c'est la première fois que j'ai un tel personnage dans l'une de mes lectures. Et sincèrement, je ne vous dirais pas de qui il s'agit mais découvrir son histoire, son vécu, cela m'a prise aux tripes et je n'avais qu'une envie : le serrer très fort contre moi et lui dire que tout ira bien.

En bref, ce premier tome a du potentiel mais qui n'a pas totalement réussi à m'embarquer dans son univers pourtant riche. Je ne doute pourtant pas qu'il saura trouver son public et qui sait, il pourrait même vous plaire. Je tiens à dire que malgré tout, je me laisserai bien tentée par la suite car la fin m'a laissée... sur ma faim!


***Encore MERCI Laetitia et les éditions Bookmark pour cet ebook***


Mes extraits :

- Tu lui as aussi donné un petit nom, à ton arbre ?
- Tim.
- Tim, le hêtre. Ça ne rime même pas.
- Si tu veux que je te soigne la patte Félix le chat qui ne rime pas, tu te tais.
- T'as raison, j'aurais dû me rappeler ô combien tu étais inspiré avec les noms.

* * * 

Les traits bien dessinés et virils, la mâchoire volontaire et les putains de cheveux juste assez longs pour s'y agripper, il additionnait, peu ou prou, tout ce qui plaisait à Morgan chez un homme.
À se demander si l'immortel métamorphe - comme beaucoup d'autres en Bretagne -, n'avait pas fait exprès de se présenter à lui sous cette apparence avantageuse, digne de ses fantasmes les plus licencieux.
Finn le ramena au présent en lui enfonçant son coude dans les côtes.
- Morgan ! siffla la louve en lui jetant un regard torve, toujours aussi effrayée, elle.
Quant à lui...
Etrangement, son stupide cerveau avait réussi, par il ignorait quel biais pervers, à transformer l'émissaire de la Mort en sexto luminescent.
Au. Secours.

* * *

- Alors ?
Il émit un son de gorge surpris et rattrapa Félix par réflexe lorsque ce dernier sauta dans ses bras.
-  Alors c’est tout droit, lui indiqua le félin d’un geste de la tête.
Morgan ne bougea pas, les yeux fixés sur l’emmerdeur poilu.
- Tu te fous de ma gueule.
- C’est mouillé par terre. Tu portes bien ton GPS, je te sers de GPS, donc tu me portes.
- C’est une très vilaine figure de rhétorique, là…

* * *

Chronique de Dimka TwiCops


Éditeur : MxM Bookmark; 1er édition (24 mars 2021)
Taille du fichier : 2492 KB
Broché : 249 pages (26 avril 2021)

PHOTO DU JOUR

Attention Mesdames!!!

La température va monter aujourd'hui avec....
Sean interprété par Ryan Guzman !

Je vous l'ai bien dit : la température est montée d'un cran 😂 De quoi passer une excellent journée non?!?

Profitez bien!

Bon jeudi à vous.

De Dimka TwiCops

mercredi 7 avril 2021

LE MERCREDI, C'EST...

... BATTLE TEAMS!!!

Et pour cette battle, rien de plus simple.
Quand vous apprenez qu'un film ou une série est une adaptation d'un roman, vous êtes plutôt Team Je-lis-d'abord-le-livre-et-après-je-regarde-la-version-film-ou-série ou plutôt Team Je-regarde-d'abord-la-version-film-ou-série-et-après-je lis-le-livre ?

Personnellement, je ne sais pas de quelle team je fais partie 😂

Bon mercredi à vous!

De Dimka TwiCops