vendredi 22 mars 2019

GUIDE POUR NÉCROMANCIEN EN HERBE, T1 comment sauver la peau d'un mort-vivant de Hailey Edwards

Sorti le 13 mars 2019 (ebook)
Sort le 15 avril 2019 (broché)


Résumé: Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens. Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer. Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.

Mon avis: J'étais très impatiente de découvrir cette histoire. Premièrement grâce à sa superbe couverture mais aussi parce que l'histoire m'intriguait. 

J'ai donc plongé dans l'histoire de Grier, une apprentie nécromancienne qui après six années d'emprisonnement, se voit libérer sans raison apparente. Contente de pouvoir retrouver une liberté qu'elle croyait perdue, Grier s’attelle à reprendre le cours de sa vie. Des choses simples comme sa maison hantée -Wooly-, son familier - une perruche ressuscitée, son travail -guide en tenue d'époque pour personnes en quête de frissons, et son amie d'enfance. Toutefois, son retour n'est pas anodin. Quelque chose se trame, même si elle ne sait pas encore quoi. Surtout avec le soudain attrait sur sa personne de la part des vampires. 

Bon, je dois avouer que ce livre me met dans l'embarras. Je n'ai pas aimé cette histoire mais je ne l'ai pas détestée non plus. En fait, plusieurs choses m'ont dérangée pendant ma lecture. La première est que l'auteur nous jette dans son univers sans nous y préparer. Il m'a fallu beaucoup trop de temps pour comprendre. Notamment parce que l'auteur s'amuse à cache avec les faits et que du coup pour se repérer c'est difficile. Ce qui a fini par m'agacer prodigieusement. J'aurais pu sincèrement arrêter ma lecture au bout de 50 pages, mais j'ai voulu persévérer car l'histoire possède quand même une intrigue intéressante. Les choses se sont arrangées au fur et à mesure de la lecture car l'auteure délivre peu à peu les éléments essentiels à la compréhension, mais cela n'a pas empêché mon sentiment initial d'agacement de persister. Ce qui est dommage.

Du côté des personnages, l'histoire étant écrite de l'unique point de vu de Grier est un côté positif et négatif. Positif car Grier est un personnage agréable à suivre, mais négatif car étant elle-même dans la confusion, cela ne nous permet pas d'avoir le recul pour tout comprendre. 

En ce qui concerne la romance, là aussi c'est mitigé. Ayant été incarcérée à l'âge de 16 ans, Grier n'a aucune expérience avec l'amour et malgré ses 22 ans au moment de sa sortie, elle reste très timide sur ce plan là. D'autant plus que le seul garçon qui l’intéresse est le frère de sa meilleure amie qui l'a tellement ignorée jeune, qu'elle s'est faite une raison. Et que l'autre homme qui s'intéresse à elle est un vampire aux intentions douteuses. Autant vous dire que la romance laisse à désirer.

En bref, une histoire qui a beaucoup de potentiel mais l'auteure n'a pas assez bien maîtrisé la mise en place de ce premier tome en ce qui me concerne. J'ai été trop frustrée par le manque d'informations pour pouvoir vraiment intégrer et apprécier l'histoire. Je lirai quand même par curiosité le second tome pour voir si c'est ce premier tome est en cause ou si c'est le style de l'auteur qui ne me convient pas.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 250 pages
Editeur: MxM Bookmark
Collection: Infinity Urban Fantasy


BATTLE TEAMS DU JOUR

Nouvelle journée...
Nouvel univers...

On reste avec les adaptations en série mais aujourd'hui, les personnages sont issus de comics, plus exactement d'Archie Comics (Riverdale pour le nom de la série).
Alors : Team Jughead Jones ou Team Archie Andrews ?!?

* * *

J'espère que vous avez apprécié cette semaine et cette nouvelle rubrique 😅

Bonne journée et bon week-end !!!

De Dimka TwiCops

jeudi 21 mars 2019

ASHLON de H. Roy

Sortie prévue le 3 avril 2019


Résumé: A Aurora, chaque citoyen a sa place, mais une place se mérite. L’avenir de Sigal, destinée à transmettre le Savoir, semblait tout tracé avant que sa sœur ne fasse une chute fatale. Contrainte de prendre sa place au cœur de l’Essaim, le bras armé de la cité, la jeune femme de 18 ans est propulsée dans un univers impitoyable et lutte chaque jour pour se montrer à la hauteur de sa mission. Lors d’une ronde, le destin met sur sa route un inconnu dont la présence sur le territoire est sans doute illégale. La LOI voudrait qu’elle le dénonce, voire qu’elle le tue. Or, pour une raison obscure, Sigal n’est pas certaine de pouvoir s’y résoudre. Et cela pourrait lui valoir de très gros ennuis...

Mon avis: Après un coup de coeur pour sa première série de livres - Les Els -, j'étais très très impatiente de découvrir Ashlon. Quelle ne fut pas ma surprise de le voir arriver dans ma boite à lettres juste après Livre Paris, dédicacé par son auteure en plus! Alors un grand merci aux éditions J'ai Lu et H. Roy pour cet envoi. Je vous assure que j'étais plus excitée qu'un pou au salon de la moquette quand je l'ai découvert! 

Vous imaginez donc bien sûr qu'aussitôt eu, aussitôt lu. Forcément. Et je vais pas passer par quatre chemins: ce livre est un méga coup de coeur! Je suis complètement tombée amoureuse de cet univers. Il faut dire que je suis une fan de ce genre d'histoire. Un Urban Fantasy qui se situe dans un univers totalement différent du nôtre, régit par des lois dures et parfois injustes. 

Aurora est régit par la Trinité: Savoir, Devoir et Pouvoir, depuis que Anayah, Bakari et Shandra se sont enfuit trois cent ans plus tôt pour échapper à l'esclavage dont elles étaient prédestinées pendant l’Ère du Chaos. Cette cité gouvernée par les femmes s'organisent alors en trois groupes distinct: les Magistrates qui représentent le Pouvoir avec à leur tête la Reine, Les Cyans qui représentent le Savoir et les Élites qui représentent le Devoir. Chaque femme est formée dès son plus jeune âge à ces fonctions et forment le coeur même d'Aurora. Seules les premières nées ont le devoir de devenir Elite, un rôle que devait assumer Adèle, la jumelle de Sigal, jusqu'à ce qu'un grave accident l'empêche de devenir Elite. Ainsi Sigal se voit propulser de Cyan à Larve - apprentie. Un rôle qu'elle a du mal à accepter, bien qu'elle fasse de son mieux pour se montrer à la hauteur. 
Son destin bascule le jour où, pendant une patrouille, elle se retrouve confronter à un intrus mortellement blessé. Refusant de le tuer, elle décide de le cacher et de le soigner, mais cet intrus risque bien d'apporter plus de problèmes qu'un probable statut de traîtresse. Son coeur ne peut être ravie. Sigal a aussi le devoir de se lier à l'un des Natifs (hommes qui naissent à Aurora et doivent partir sept ans pour prouver leur valeur) lors de la Nuit des Voeux. Sauf que Sigal ne désire que se lier par amour...

Comme je le disais donc, gros coup de coeur pour ce livre. Que ce soit pour ses personnages, pour son univers, pour son histoire ou pour la plume de l'auteur, tout ici est parfait. 
H. Roy s'est surpassée et a réussi à me transmettre toutes les émotions et la magie à travers son monde.. Il s'agit malheureusement d'un tome unique mais si c'est malheureux, ce n'est pas parce que ce n'est pas bien exploité mais tout simplement parce que je me suis sentie à l'aise dans cette histoire au point de vouloir en devenir l'exploratrice de chaque coin, chaque personnage.

D'ailleurs du côté de ces derniers, je suis totalement et irrémédiablement amoureuse d'Ashlon bien évidement, mais aussi de Sigal (sans aucune ambiguïté of course). Leur relation s'installe tout en douceur et chacun de leurs moments fait voler des petits papillons dans mon coeur de midinette.
Sigal est une jeune femme qui possède une bonté et une générosité merveilleuse. Mais attention, c'est aussi une femme qui a du caractère et s'imposer. Ashlon quant à lui est le mâle par excellence. Guerrier aguerri, il est protecteur et bienveillant envers Sigal. 

Puis il y a aussi les autres personnages. Il n'y en a pas un million, ce qui permet de ne pas se perdre mais aussi de les découvrir avec précision et plaisir.

Je pourrais parler des heures de ce merveilleux livre mais je préfère vous inviter à vous jeter dessus dès sa sortie afin de découvrir la merveilleuse histoire de Sigal et Ashlon divinement dirigée par la plume percutante et envoûtante de H. Roy.

Mes extraits:
Bandant les muscles, il se redresse sur un coude en grimaçant un peu, puis enveloppe ma main dans la sienne d'une poigne rude et cependant indolore, ajustant ainsi à sa guise le débit de l'eau. Tandis qu'il boit, ses yeux vitreux ne me quittent pas.
Face à lui, ma poitrine à proximité de la sienne, je concentre toute mon énergie sur l'équilibre précaire de mes genoux, qui menace de me faire basculer sur lui. Je pourrais aussi tenter de me soustraire à sa prise mais, pour une raison inexplicable, je ne bouge pas. A moins que ce ne soit à cause des iris couleur de jade fixés sur moi? Les miens s'orientent ailleurs, sur le liquide ruisselant de son menton à sa gorge, dans l'échancrure profonde de sa tunique exposant sa peau couverte d'esquisses d'encre noire.
Il écarte la gourde vide de ses lèvres humides.
- Ashlon, articule-t-il en pressant légèrement mes doigts.
A l'écho de son nom, ma nuque se couvre de frissons. Je relève la tête et croise son regard aux mille éclats de verts, d'ambre et de gris. Le temps que je recouvre la parole, ses paupières lourdes s'abaissent et son étau se desserre.
- Sigal, je réponds au moment même où sa main se dérobe.
***
- Au bal de la Nuit, les Ombres mènent la danse. Mais quand la musique s'éteint, le charme s'évanouit.
- C'est une énigme...? Un avertissement! Vous me déconseillez d'y aller, c'est ça? 
L'Indigo secoue la tête, puis me fait signe d'approcher.
Je m'exécute intriguée.
- Personne n'échappe au Devoir, Sigal, pas plus qu'à son destin, murmure-t-elle, son visage tout près du mien. Ton histoire est déjà écrite ; nul n'en connait la fin, car elle t'appartient. La Nuit venue, lorsque le moment de formuler tes Voeux arrivera, n'oublie pas ceci: dans l'obscurité, les fleurs périssent.
***
Une seule lame, une seule âme.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 381 pages
Editeur: J'ai Lu
Collection: imaginaire


BATTLE TEAMS DU JOUR

Nouvelle journée...
Même univers qu'hier...

On reste avec les vampires et voyons "monter sur le ring" deux frères issus de la série Vampire Diaries!
Alors : Team Damon Salvatore ou Team Stephen Salvatore ?!?

A vos résultats 😜

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

mercredi 20 mars 2019

LE MERCREDI, C'EST....

... GIF DU JOUR!!!


Aujourd'hui, on peut dire "Au revoir l'hiver!!!" et...
... "Bonjour le Printemps!!!"

Hey oui!!! Le printemps est là et avec lui le soleil, les petites fleurs qui font leur apparitions, les oiseaux qui chantent, les papillons qui volent...

Bref, en quelques mots :


Et avec le printemps vient également les vacances de Pâques!!! Avez-vous prévu quelque chose de particulier? Partez-vous en vacances? Si oui, faite-moi rêver : vous allez où?!?

Très bonne journée!!!

De Dimka TwiCops

BATTLE TEAMS DU JOUR

Nouvelle journée...
Nouveaux "combattants"...

Après les adaptations sur grand écran, passons aux adaptations en séries... Aujourd'hui, se sont deux personnages issus de True Blood!
Alors : Team Eric Northman ou Team Bill Compton ?!?

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

mardi 19 mars 2019

SAUVAGES, T1 Le dernier loup, de Maria Vales

Sortie prévue le 20 mars 2019



Résumé: Si je rejoins ma meute, je condamne l’étranger à mourir. Mais si je reste avec lui… je fais le pari que ce métamorphe et moi sommes assez forts pour l’emporter. Reléguée tout en bas de la hiérarchie de la meute, Silver Nilsdottir n’a aucun espoir de voir sa vie s’améliorer, et encore moins de faire alliance avec un compagnon digne d’intérêt. Jusqu'au jour où un étranger grièvement blessé fait irruption sur les terres de la meute. Silver saisit cette chance, en risquant le tout pour le tout. Sauf que Tiberius Leveraux est plus complexe qu’il n’y paraît et menace de faire basculer le fragile équilibre entre l’instinct sauvage des loups et l’ordre très strict de la meute…

Mon avis: Il aura fallu que je voie que Jeaniene Frost recommande cette histoire pour qu'il faille que je le lise à tout prix! Alors quand un partenariat avec les éditions Milady s'est présenté, j'ai évidement sauté sur l'occasion et je ne regrette pas un instant. 

Bien que déstabilisante, cette lecture est totalement hors sentier de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à présent. Maria Vale a totalement bouleversé le mythe des loups pour s'approprier un nouvel univers totalement inédit. Alors bien évidement, ce fut très dur de s'habituer au début. Et bien que Silver soit l'unique narratrice, j'ai parfois pataugé avant de comprendre. Mais finalement, ce fut un vrai plaisir de découvrir "Sauvages". 
Pour celles et ceux qui connaissent l'univers d'Anne Bishop avec Meg Corbyn, on retrouve un peu ce style cru et très descriptif. Un style sans chichi, ni rond de jambes mais brut. Toutefois, n'y voyez pas une quelconque ressemblance entre les deux récits, car bien qu'il y ait un fond de romance et une intrigue qui monte crescendo, le fond de l'histoire est à mes yeux la découverte de deux êtres assez identiques physiquement puisqu'ils se transforment tous les deux loups, mais tellement opposés dans leur façon de vivre qu'ils vont devoir s'apprivoiser et apprendre à concilier leurs deux natures. 

Ainsi nous découvrons Silver qui est à 90% sauvage. Bien plus à l'aise dans sa peau de loup que dans son corps d'humaine, Silver n'est même jamais sortie en ville à plus de 25 ans. Elle chasse ce qu'elle mange, se plie aux règles de la meutes sans rechigner. Et ce n'est pas à cause de son handicap, c'est parce qu'elle n'a jamais connu que cela. Alors quand Tiberius débarque mortellement blessé et demande l'asile à la meute, Silver accepte de devenir sa Shildere pour échapper à la servitude tout en sachant qu'ils seront éprouvés pendant trois lunes avant d'être intégrés définitivement à la meute. Petit à petit un lien se crée entre eux même si Sil ne comprend pas que Tiberius puisse rejeter son loup au profit de l'humain. 
Ensemble, ils vont découvrir les joies d'être loups mais aussi humains, insouciants du danger qui plane au-dessus de leurs têtes.

Ce fut difficile de s'attacher aux personnages, car même s'ils sont parfaitement décrits, ont des sentiments évidents, le côté sauvage très prononcé de Sil place une barrière entre le lecteur et la narratrice. Du moins au début, car au fil des pages, cette sauvageonne s'épanouit et sa candeur parvient à créer un lien. 

En bref, même si ce n'est pas un coup de coeur, à cause de quelques petites longueurs, l'histoire de Silver et Tiberius s'en approche vraiment beaucoup. Il me tarde de découvrir le prochain tome, bien qu'il soit sur un autre personnage de la meute. 

Mes extraits:
- Quoi?
- Tu veux bien?
- Je veux bien quoi?
- Me laisser un peu d'intimité?
- Pour quoi faire?
- J'étais un peu pressé quand je me suis habillé.
- Et alors?
- Alors je ne porte pas de sous-vêtements.
- Et?
- Je suis tout nu là-dessous.
- Et alors? On est tous tout nus quand on change.
***
- Ça ne t'arrive jamais de chasser?
- Je n'ai pas dit ça.
- Mais tu ne manges pas ce que tu abats?
- Non.
- Ça, tu vois, c'est... c'est un péché.
Il ouvre le pot de beurre de cacahuète et passe l'index dedans avant de se goinfrer de beurre de cacahuète.
- Espèce d'humain, va! Tu chasses sans rien manger, parles pour ne rien dire et te transformes sans rien changer.
-Comment ça, je me transforme sans rien changer? A ton avis, qu'est ce que je faisais à me balader à quatre pattes?
- Crois ce que tu veux, Tib, mais tu n'est qu'un homme en habit de loup.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 311 pages
Editeur: Milady
Collection: BitLit




BATTLE TEAM DU JOUR

Nouvelle journée...
Nouvel univers...

... mais on reste toujours dans les adaptations de livres en films 😜 Nous allons nous (re)plonger dans Hunger Games.
Alors : Team Gale Hawthorne ou Team Peeta Mellark ?!?

Bonne journée et à demain.

De Dimka TwiCops

lundi 18 mars 2019

BLACK WINGS T1 de Christina Henry

Sortie prévue le 20 mars 2019


Résumé:  Rien de tel qu’être agente de la mort pour vous pourrir la vie. Pour Madeline Black, escorter les défunts dans l’au-delà est un travail à toute heure et très mal payé. Certes, on y gagne des pouvoirs magiques et une paire d’ailes impressionnantes, mais aussi un patron exaspérant, une gargouille grincheuse à supporter, et bien des factures impayées. Les choses semblent s’améliorer lorsque le séduisant Gabriel Angeloscuro s’installe dans l’appartement au-dessus du sien... jusqu’à ce qu’un monstre terrifiant ravage les rues de Chicago, et que Maddy se découvre des pouvoirs inconnus, liés à un héritage dont elle ignore tout et qui fera d’elle la cible de tous les feux de l’enfer et du paradis.

Mon avis: L'urban Fantasy fait enfin son grand retour sur le devant de la scène. J'étais très impatiente de lire de roman et je remercie Milady pour cet envoi en avant première. 
Je me suis très vite glissée dans le monde Madeline Black, cette Agente de la mort qui n'a qu'un seul devoir: collecter les morts et les amener à la Porte. Un job très simple me direz-vous. Que nenni! Non seulement Maddy n'a pas de vie car elle ne doit pas révéler son identité aux humains et ce travail n'a aucun répit, mais en plus ce job est régit comme une véritable entreprise, patron et paperasse compris! Une vie qui commence à être un peu lassante sur les bords pour Maddy. Jusqu'au jour où Gabriel Angeloscuro de vient son nouveau locataire. Coïncidence ou non, dès son apparition, la vie de Madeline va très vite passer d'ennuyeuse à dangereuse. Attaquée non pas par un mais deux monstres, Maddy devra désormais découvrir qui elle est vraiment afin de rester en vie. Désormais tout un nouveau monde s'ouvre à elle, mais pas sûre qu'elle ait vraiment envie de le parcourir...

Sincèrement, je n'attendais pas grand chose de cette nouvelle saga sur les anges. Et bien, je suis plus qu'agréablement surprise. J'ai passé un excellent moment dans le monde façonné par Christina Henry. Finement décrit et habilement racontée, cet univers et cette histoire ont réussi à me charmer alors que ce n'était pas gagné notamment à cause de l'univers qui a déjà été vu et revu. J'ai lu un paquet de livres sur le mythe des anges, des néphilims ou encore des "faucheurs" et rien dans ce livre ne m'a laissé le sentiment que j'avais déjà lu cette histoire. Au contraire, l'auteure a réussi le pari de créer un nouvel univers totalement inédit. 

Du côté des personnages, bien qu'intéressants, une seule chose m'a gênée: la virginité de l'héroïne à plus de trente ans. Je veux bien que son travail fasse en sorte qu'elle ne puisse pas fonder de famille avec un humain mais bon quand même de là à être vierge à 32 ans, c'est chaud!
Outre ce détail, Madeline est le genre de personnages que j'aime. Indépendante, forte, avec du caractère et un brin d'humour. 
Comme tout bon Urban Fantasy, il y a forcément un beau gosse. Bon en fait, il y en a deux même si aucun triangle ne semble être prévu pour le moment. 
Il y a donc Gabriel, le vassal du père de Maddy. Bien qu'il ait les faveurs de la dame, j'ai eu un peu de mal à m'attacher à lui. Il est bien trop servile à mon goût. Il n'a pas ce petit côté rebelle avec les petites piques acerbes que j'affectionne.
Puis il y a JB, le patron de Madeline. La relation entre ces deux là est explosive. Rien n'indique qu'une relation est prévue mais je préfère leurs joutes que celles entre Maddy et Gabriel. 
Je ne pouvais évoquer les personnages sans parler de Beezle, la gargouille protectrice de Maddy. Très susceptible et n'ayant pas sa langue dans sa poche, il anime le récit et est celui qui apporte aussi l'émotion. 

En bref, un premier tome plutôt réussi et qui donne envie de lire la suite. J'ai vraiment accroché avec l'histoire et le fait que ce premier tome soit très rythmé mais aussi très bien expliqué et parfaitement construit, je n'ai pas vu les pages défiler. Vivement le tome 2 qui promet d'être tout aussi bien, si ce n'est plus vu la fin, car Madeline n'a pas dit son dernier mot et n'a certainement pas la servilité de Gabriel envers son père. 

Mes extraits:
Beezle avait raison. C'était un beau diable. Bien plus que beau, d'ailleurs. Disons plutôt qu'il était la chose la plus magnifique que j'aie vue de ma vie. Il avait la silhouette idéale selon les critères d'un peintre italien de la Renaissance, de son front large jusqu'à ses pommettes ciselées en passant par son nez aquilin légèrement arrogant et sa toute petite fossette au menton.
***
- Je suis arrivée
-Hourra, grommela Beezle.
-C'est quoi son problème? demanda Patrick en accrochant un blazer en cuir sur le portemanteau à côté de la porte d'entrée et en déroulant l'écharpe grise à grosses mailles qu'il avait autour du cou.
Patrick était grand et mince, et il avait des cheveux d'un blond électrique et d'adorables fossettes.
- C'est une gargouille, répondis-je.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 379 pages
Editeur: Milady
Collection: Bitlit


BATTLE TEAM DU JOUR

Nouvelle semaine...
Nouvelle rubrique...

BATTLE TEAM DU JOUR

On verra s'affronter deux "team"... A vous de nous dire dans quelle team vous vous situez 😜

Et on commence ces battles avec deux BoGoss issus de.... Twilight!!! Hey oui, "Team Twilight" oblige...
Alors : Team Edward Cullen ou Team Jacob Black ?!?

Bonne journée...

De Dimka TwiCops

vendredi 15 mars 2019

WILL YOU PLAY, d'Alicia Garnier

Sorti le 06 mars 2019

Résumé: Les règles sont faites pour être brisées... Alors que sa carrière de galeriste démarre à peine, Dawn rencontre l’homme idéal. Celui qui va l’aimer, la faire se sentir unique et combler toutes ses attentes. Sauf qu’en trouvant l’amour, elle a l’impression d’avoir perdu Garrett, son meilleur ami. Celui qui a grandi à ses côtés, qui partageait avec elle le goût du danger, des paris insensés, et qui apportait le brin de folie qui donnait du sens à sa vie… Garrett n’en revient pas. Dawn en couple ? Avec ce type ? Monsieur Parfait a beau cocher toutes les cases, il n’a pas la moindre idée du diamant brut qu’est sa meilleure amie... Mais si Dawn ne voit pas que ce type est fade et banal, que peut-il y faire ? Rien. À part trouver, lui aussi, une copine. De préférence une qui causera à Dawn la même peine que celle qu’il ressent… Car tout ça n’est qu’un jeu, non ?

Mon avis: Je n'étais pas forcément partie pour lire cette histoire que ce soit à cause de sa couverture basique ou son résumé qui laisse penser à une histoire déjà vue et revue. Pourtant, il aura fallu un petit mot encourageant de l'une de mes auteures préférées pour que je me laisse finalement tenter. Et sincèrement? Un grand merci Sophie car sans toi je serais peut-être passée à côté d'une lecture coup de cœur! Comme quoi, l'habit ne fait vraiment pas le moine...

Pour revenir un peu sur l'histoire avant d'entrer dans les détails de mon avis, on rencontre, à tour de rôle, Dawn et Garrett, deux adultes presque trentenaires unit par une amitié hors du commun. Une amitié tellement forte que les deux habitent l'un en face de l'autre et n'hésitent pas à interrompre l'intimité de l'autre dans les pires moments. Pourtant, cette année, quelque chose va tout changer - Dawn va rencontrer Josh, son homme idéal et peut-être même bien l'homme de sa vie. Puis en réponse Garrett se met en couple avec Claire. Aucun n'aime leurs amants respectifs mais ils essayent de faire bonne figure. Il suffira d'un dérapage, d'un acte manqué pour leur quotidien vole en éclat. A force de jouer avec le feu, ils finiront sûrement par se brûler....

Il m'aura fallu quelques heures pour finir se livre. Quelques heures intenses qui m'ont tourmentée et m'ont fait vivre un saut en chute libre. J'ai adoré, j'ai détesté, j'ai pesté, j'ai crié de frustration, j'ai eu le coeur qui a battu à cent à l'heure à la fin me demandant si j'allais avoir affaire à une auteure sadique. Bref j'ai eu un beau coup de coeur pour ce livre. Je souligne vraiment l'efficacité de la plume d'Alicia Garnier qui trouve toujours les mots justes et surtout maîtrise l'art de la tourmente. Je n'étais pas forcément rassurée par la double narration et les passages qui reviennent sur le passé, car je l'avais déjà bien trop vu à mon goût dans mes autres lectures, mais finalement, tout est roule parfaitement bien et rien ne semble entraver le but à atteindre - la fin du livre. Car bon sang de bonsoir, je ne voulais qu'une chose: lire cette maudite fin. Et plus j'avançais, pire c'était. Horriblement génial! Ouaip horrible car le suspens entre Dawn et Garrett était insoutenable, surtout que bien évidement, je voulais tuer Josh et Claire. Et génial, car je me suis régalée tout simplement.

En parlant de Dawn et Garrett, là aussi, ce fut une torture! Si l'on devait leur dédier une chanson, ce serait celle de JJ Goldman - A nos actes manqués -. Elle leur va bien je trouve! Sans déconner, j'ai jamais vu deux personnes que je pouvais adorer et détester en même temps. Mais bon, je les ai plus aimés que détestés quand même. J'ai adoré leur complicité, leurs jeux (même si je préfère dire chiche que Da-Re) l'intensité de leurs sentiments toujours très justement décrits.
Pareil, j'ai détesté Josh pour la forme (pas Claire, elle c'est une salope oups...) mais en vrai, il est adorable ce mec! 
En fait Alicia Garnier a ce truc pour nous retourner le cerveau au point que l'on ne sait plus si on doit ou peut aimer un personnage.

Je conclurai simplement en vous conseillant vivement de lire ce New Adult. Celles et ceux qui me lisent savent à quel point il est rare que je puisse conseiller ce genre de lectures, donc c'est que Will you play a vraiment ce petit truc pour vous faire passer un excellent moment de lecture en compagnie de Dawn et Garrett.

Mes extraits:
Sans que je puisse les retenir, les larmes ont commencé à rouler sur mes joues. Le barrage cédait enfin. Le corps secoué de sanglots silencieux, je me suis dirigé vers le porche de chez mes parents et me suis assis sur les marches. Je ne sais plus combien de temps je suis resté là, à regarder les étoiles, laissant libre cours à ma tristesse. Mais un instant j’étais seul, et le suivant la voix de ma mère m’a enveloppé, en même temps que ses bras. Les sanglots ont redoublé mais je me sentais soutenu, aimé, et les mots réconfortants que ma mère me chuchotait ont pansé une partie de mes plaies.
— Je crois qu’il est temps que tu ailles récupérer ta complice, Garrett.
— Crois-moi, maman, elle ne veut pas me voir, elle vient de me repousser d’un simple regard… depuis sa chambre !
— On parle de Dawn, là, elle doit attendre que tu ailles lui présenter des excuses en personne. Ou que tu lui donnes un nombre illimité de Da-Re à utiliser quand elle veut.
J’ai doucement rigolé avant de sécher mes larmes. Ça ressemblerait bien à Dawn d’avoir un raisonnement pareil. Je suis alors allé jusqu’à sa maison et j’ai sonné. Plusieurs fois, même. Je risquais de réveiller sa mère, mais je m’en fichais. La porte s’est finalement ouverte, et elle se tenait là dans un pyjama improbable, pas le moins du monde surprise de me trouver face à elle. Je ne sais toujours pas ce qu’elle a vu sur mon visage, mais elle m’a dit ce que je rêvais d’entendre sans le savoir. 

— Tu en as mis, du temps, idiot ! Ce que tu m’as manqué !
À cet instant précis, le vide en moi s’est comblé. Puis elle s’est jetée dans mes bras, ni plus ni moins. Des mois d’éloignement et de douleur balayés d’un simple câlin, je me souviens l’avoir gardée contre moi plusieurs minutes jusqu’à ce qu’elle se moque gentiment de mon comportement.

***
– Da-Re d’essayer de porter ce truc avant que je le renvoie ?
Un sourire illumine son visage comme rarement ces temps-ci. Il me contourne, attrape la boite et se dirige vers la porte de service menant à nos appartements.
– Laisse-moi un quart d’heure et attends-toi au meilleur show de ta vie !
– Parce que tu as besoin de préparation ? Je te pensais bien plus joueur que ça, Garrett, je le taquine.
Il s’arrête à quelques centimètres de la sortie, puis il se retourne, une lueur de défi dans les yeux. Je suis persuadée qu’il va se dérober, je m’attends presque à ce qu’il m’envoie balader. Cependant, il amorce le mouvement d’enlever une première chaussure. Il retire celle-ci, puis l’autre, le tout en tenant toujours la boite. Il s’approche dangereusement de moi pour la poser sur le comptoir, il enlève son T-shirt, puis rapidement son pantalon.
Quand il se penche pour sortir la nuisette, le doute semble s’immiscer en lui, et il passe la minute suivante à essayer de comprendre dans quel sens la mettre. Je commence à rigoler doucement, et c’est plus fort que moi, je sors mon téléphone pour immortaliser cette scène.

Chronique de Sandy TwiCops

Broché: 320 pages
Editeur: Harlequin
Collection: &moi

PHOTO-PUZZLE

Sans plus attendre...
... c'était la magnifique couverture de Lune Pourpre, tome 1 : Initiée de Laëtitia Danaé qui se cachait sous la pièce de puzzle d'hier --> chronique

En espérant que vous ayez passé une excellente semaine, je vous souhaite un week-end tout aussi excellent!!!

Bonne journée à vous.

De Dimka TwiCops

jeudi 14 mars 2019

ET TU ENTENDRAS LE BRUIT DE L'EAU de Sophie Jomain

Sorti le 6 mars 2019
Résumé : Elle est parti pour fuir celle qu'elle était devenue...
Là-bas, elle va trouver celle qu'elle est vraiment.

Marion Verrier est Fendie Miller. Ou plutôt Fendie Miller est Marion Verrier. Elle ne sait plus trop... Est-elle vraiment devenue cette journaliste assoiffée de scoops que plus rien n'émerveille? Poussée à bout, Marion craque et décide de s'échapper en baie de Somme. Un bungalow cosy perdu dans la nature pour se retrouver et réfléchir à ce qu'elle va faire de sa vie, voilà tout ce à quoi elle aspire. Mais, au "Bruit de l'eau", Marion découvre qu'elle n'est pas aussi seule qu'elle le pensait ; quelqu'un d'autre a choisi l'écolodge pour s'isoler du monde. Un homme mystérieux et solitaire, que le destin n'aura de cesse de remettre sur sa route.

Mon avis : Il est là!!! Mon précieux!!! Le tout dernier Sophie Jomain 💜 Et autant vous dire que je me suis jetée dessus dès son arrivée... Bon, j'avoue, j'aurais voulu le lire d'une traite mais malheureusement, un week-end bien chargé en anniversaires a retardé ma lecture...

Bref... Fini le "3615 raconte ta life" et passons aux choses sérieuses : Sophie Jomain à le pouvoir de manier les mots à la perfection, de nous transporter dans son monde. Elle se jette corps et âme dans chacun de ses projets d'écriture et le résultat est des plus bluffants. Avec Et tu entendras le bruit de l'eau, le personnage de Marion est à un tournant de sa vie où elle ressent le besoin de s'éloigner de son travail, de Paris, de penser à elle et de se ressourcer. Et pour cela,  Marion décide - avec plus ou moins l'accord de son supérieur hiérarchique - de partir loin de tout pendant trois mois. Sa destination : un écolodge en Baie de Somme tenue par un couple fort sympathique !

Avec ses descriptions bien précises et bien détaillées, Sophie Jomain sait nous donner envie de découvrir cette région. On voyage tout le long de notre lecture. C'est magique et ça donne vraiment envie de marcher dans les traces de Marion en découvrant - pour de vrai - tous les endroits présents dans ce livre.

Bien, revenons à la "retraite" de notre héroïne : La Baie de Somme, cela tombe plutôt bien car en fin d'année, les touristes désertent cette région. Elle va pouvoir s'adonner à sa passion (la photographie), prendre le temps de se balader, d'admirer le paysage, de se retrouver elle-même et surtout, effectuer une vraie remise en question sur son avenir.

En effet, Marion est une journaliste people de renom. Célibataire et mordue de travail, elle arrive à un croisement de sa vie : peut-elle encore s'épanouir dans sa vie actuelle? Ne devrait-elle pas trouver une voie qui la rendrait de nouveau heureuse? 

Chez Tom et Christelle, Marion va pouvoir réfléchir à tout cela... Son programme pour les trois prochains mois est déjà tout tracé : photographies, promenades et découverte de la région. Mais c'était sans compter sur le destin qui décide de mettre sur son chemin le seul voisin qui a également loué un écolodge!

Ben est un trentenaire mystérieux et séduisant (je ne vais pas vous le cacher, il est même carrément sexy!!!). Zoologiste passionné par son travail, il loue chaque année l'écolodge "Rivages" - petite maison sur l'eau - et viens observer les naissances des phoques gris. C'est un homme qui a un passé sentimental lourd qui l'a "obligé" à se réfugier derrière une carapace. Mais en grattant un peu, il y a quelque chose de moins brute.

Les premières rencontres entre Marion et Ben sont quelques peu électrisantes mais petit à petit, une relation s'installe entre eux et Ben décide de mettre les choses au clair : passer du bon temps ensemble sans aucun sentiment, ni engagement!

Mais vont-ils tenir cette promesse?

Et tu entendras le bruit de l'eau, ce n'est pas que l'histoire de Ben et Marion, c'est aussi et surtout des thèmes plus sensibles et d'actualité comme la combat pour la sauvegarde des espèces menacées, les migrants et les mineurs isolés dans les camps de réfugiés.

Préparez-vous à vivre, malgré tout, un panel assez large d'émotions... J'ai envie de vous dire "Comme à chaque fois avec la plume de Sophie Jomain" 😉

En bref, c'est un nouveau coup de coeur qui s'inscrit pour cette année 2019! Un livre qui vous invite à vous remettre en question, ne pas avoir peur du changement et (se) faire confiance. Une fois encore, ma chère Sophie, tu m'as transportée dans un nouvel univers avec tes mots. Comme je te l'ai dit, à travers les yeux de Marion, tu m'as donné envie de découvrir la région de la Baie de Somme et surtout, de réserver l'un des écolodges de "Le bruit de l'eau". Merci pour cette pépite que je vous invite à découvrir sans plus attendre!!!

Mes extraits :

- Elle?
- Oui, c'est une femelle et elle va mettre bas.
- Ici?
Il me regarde avec un oeil agacé.
- Oui, les phoques n'ont pas encore eu la bonne idée de créer des maternités adaptées. Les femelles mettent bas sur la plage.

* * *

- Elle est coincée...
Sans un mot, Ben grimpe à son tour. Il se colle à mon dos, la tête sur mon épaule, et passe les bras de part et d'autre de ma taille pour tirer d'un coup sec sur le clapet. Cette promiscuité inattendue me fait perdre tous mes moyens. Prise au dépourvu, j'ouvre de grands yeux, incapable de savoir quoi faire.
- Il sort, me glisse-t-il à l'oreille.

* * *

Ben à une drôle d'expression. Ses yeux sont plus brillants que d'habitude, plus expressifs. J'y lis tout un tas d'émotions inhabituelles. ça me bouleverse, je ne parviens plus à soutenir son regard.
Il pousse un profond souris, se lève, franchit la distance qui nous sépare et me prend par la main pour m'obliger à me mettre debout. Ses doigts se glissent derrière ma nuque et... (Pour la suite, il va falloir lire le livre 👿)

* * *

- Tu peux te battre autant que tu veux contre tes démons, te créer un océan de solitude et tout décimer sur ton passage, tu entendras toujours le bruit de l'eau.


Chronique de Dimka TwiCops


Broché : 378 pages
Editeur : Editions Harlequin
Collection : &H

PHOTO-PUZZLE

C'était vraiment facile de chez facile hier... Voici la réponse en image :
... Wild Men, Saison 1 de Jay Crownover --> chronique


Maintenant, voyons voir si vous allez reconnaitre de quelle couverture vient cette pièce!


Là aussi, c'est facile!!!

Bonne journée.

De Dimka TwiCops

mercredi 13 mars 2019

LE MERCREDI, C'EST...

... SALON DU LIVRE!!!
Hey oui, ce week-end se déroule LIVRE PARIS 2019 et autant vous dire qu'il y aura du beau monde!!!

Si vous voulez regarder si l'un(e) de vos auteurs/autrices est présent(e), c'est ici que ça se passe!

Je peux vous dire qu'une certaines Jacinthe Canet y sera - avec Jane - le samedi de 15h-18h et le dimanche de 11h-14h... Hésitez-pas à passer sur le stand des Editions du Héron d'Argent (S46) pour lui demander une petite griffe sur votre exemplaire de BBB (chronique).

Il y aura aussi la jolie Sophie Jomain, présente le samedi de 17h30 à 19h30 sur le stand d'Harper Collins France (P59) où elle se fera un plaisir de signer son tout dernier bébé mais également les "anciens"... Munissez-vous de patience 😅 L'attente pour le graal suprême sera looooooooongue.

* * *

Je vous cite deux autrices parmi tant d'autres mais le choix est assez laaaaarge!!!

* * *

Pour plus d'information sur l'événement, je vous invite à parcourir le site internet --> Livre Paris

Et si l'un ou l'une d'entre vous compte s'y rendre, hésitez pas à partager votre "aventure".

Bon mercredi à vous!!!

De Dimka TwiCops