vendredi 19 juillet 2019

MODERN LOVE, T1, Sous le charme du barman de Piper Rayne

Sorti le 26 juin 2019


Résumé: Qui aurait pu croire que coucher avec l'ennemi était si amusant ? Est-ce que ce coup d'un soir était une bonne idée ? En y repensant, probablement pas. Pour ma défense, je venais juste de ré-emménager chez mes grands-parents, j'avais perdu le boulot de mes rêves et un mec sur Tinder venait de me poser un lapin. C'était comme si la vie venait de tamponner « Loser » sur mon front. Donc quand le mec derrière le bar a commencé à me lancer LE regard... vous savez, celui qui promettait que j'allais crier son nom jusqu'au petit matin ? Et quand ce mec avait également une parfaite barbe de trois jours sur son menton bien ciselé, des biceps gonflés sous son T-shirt et un sourire arrogant, je savais qu'il serait bon au lit. Donc quand il m'a lancé ce fameux regard, je n'ai pas réfléchi. J'ai sauté sur le cheval et je l'ai monté ! Oui, le jeu de mots était volontaire. Et tout à fait justifié, soit dit en passant. Je l'admets, je m'apitoie sur mon sort et j'ai agi impulsivement, mais le temps que je comprenne QUI était le barman, je craquais déjà pour lui.

Mon avis: Après avoir enchaîné quelques lectures fantastiques, retour à la New Romance avec une sortie de chez MxM Bookmark de la collection Infinity.
L'histoire est très simple, celle de Whitney, une jeune femme célibataire au chômage qui revient vivre chez ses grand-parents afin de repartir sur de bonnes bases. Un retour qui la déprime un peu car bien qu'elle soit heureuse de retrouver ses amies, elle doit aussi faire face au bonheur de l'une d'elle en particulier. Whit (pour les intimes) apprend en effet que Tahlia va se marier, faisant d'elle le témoin. Ce qu'elle ne sait pas -encore- c'est que l'autre témoin n'est autre que Cole, le frère du marié, accessoirement celui qui lui a gâché son rêve mais aussi le barman avec lequel elle a passé la nuit sans garder aucun souvenir... Alors quand les futurs mariés leur demande de s'associer pour leur trouver l'endroit idéal le mariage, autant vous dire que Whit ne saute pas au plafond. Mais avec quelques règles, ils pourront achever leur tâche sans s'étriper, n'est-ce pas? 

Modern Love est une romance agréable à lire. Elle ne révolutionne pas le genre mais fait son travail parfaitement, à savoir faire passer un bonne moment de détente. L'humour est d'ailleurs le point fort de l'histoire. Je ne crois pas que sans la gaucherie de Whit, ou encore la folie de Lennon, j'aurais autant apprécié ma lecture. Bon, le style fluide et percutant de l'auteure y contribue aussi mais, l'humour est ce que je retiendrais le plus. 

Du côté des personnages, j'ai apprécié ce trio de copines un peu déjantées, même si Tahlia se démarque un peu plus en étant la voix de la sagesse. En fait, tout le long de ma lecture, je me représentais un peu Tahlia en ange sur l'épaule droite de Whit alors que Lennon était plutôt le petit diablotin. Et je trouve que ça fonctionne bien, car du coup, Whit voguait entre les deux, nous faisant mourir de rire ou nous attendrissant. Mais elle est avant tout un personnage attachant. J'ai beaucoup aimé sa positivité et le fait qu'elle ne réfléchisse pas un million d'années avant d'agir.

En ce qui concerne Cole, j'ai trouvé ce personnage masculin intéressant. Il est mignon, gentil, sexy. Mais il tombe malheureusement dans le cliché du déjà vu. C'est dommage. Cela ne m'a pas empêché pour autant d'être séduite hein, je ne suis qu'une pauvre femme, mais il m'a juste manqué un peu de profondeur.

En bref, une histoire drôle et une romance mignonnette. L'auteure a atteint son objectif en me faisant passer un bon moment. Ce livre ne laissera pas pour autant un souvenir impérissable mais je lirais la suite quand même parce que lire un livre qui vous fait rire et oublier la réalité pendant quelques heures, ça n'a pas de prix!

Mes extraits:
Je suppose qu’après la nuit dernière, tu en auras besoin. Désolé, j’ai dû partir, j’avais un rendez-vous tôt dans la matinée. Reste autant que tu veux et surtout, laisse-moi ton numéro. Ne t’embête pas pour la porte, elle se verrouillera automatiquement derrière toi.
  Cole.
  PS : Je peux t’appeler Whit, maintenant ? Puisque tu te réveilles à moitié nue dans mon lit, j’imagine que tu nous considères comme des « amis ».
***
Je le retrouve facilement cette fois-ci, cependant je ne vois pas le sextoy rose brillant que Lennon m’a donné l’autre soir. Où est ce fichu truc ? Elle va me tuer si je l’ai perdu. Je le cherche une minute de plus, mais en sors bredouille. Attendez…
Non.
Non !
Il n’y a personne pour en témoigner, toutefois la chaleur me monte aux joues alors que le sentiment d’humiliation s’installe.
Je me déteste.
J’ai bien remis le vibromasseur dans mon sac après avoir trouvé mon portefeuille, chez Cole, n’est-ce pas ?

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 268 pages
Editeur: MxM Bookmark
Collection: Infinity Romance Passion


SERIE DU JOUR

C'est déjà la fin de la semaine et je pense sérieusement à faire cette rubrique "Série du jour" plus souvent. Est-ce que ça vous dirait?!?

* * *

Revenons à nos moutons et parlons de cette "dernière" série à voir absolument sur Netflix!

Elle revient aujourd'hui!!!! Et dès que je rentre de ma séance ciné (Roi Lion oblige), je me cale devant le premier épisode de cette nouvelle saison... Voir peut être un peu plus q'un épisode. Bref....

Il s'agit de...
De quoi ça parleUn homme mystérieux, surnommé le Professeur (El Profesor), planifie le meilleur braquage jamais réalisé. Pour exécuter son plan, il recrute huit des meilleurs malfaiteurs du pays qui n'ont rien à perdre.
Le but est d'infiltrer la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre afin d'imprimer 2,4 milliards d'euros, en petites coupures de 50  et cela en moins de onze jours, sans verser une goutte de sang – malgré la présence de 67 otages, dont la fille de l'ambassadeur du Royaume-Uni.

Combien de saisons à ce jour : 3

Pour en savoir plus : rendez-vous juste ici !

* * *

Qui n'a jamais entendu parler de cette série?!? Vous deviez être au fin fond d'une grotte, c'est pas possible!!!

Filez directement remédier à cela 😜

Sur ce : Bella ciao, bella ciao, bella ciao, ciao, ciao (Ne me remerciez pas, c'est cadeau!!!)

De Dimka TwiCops

jeudi 18 juillet 2019

COVENANT, T5, Sentinelle de Jennifer L. Armentrout

Sorti le 19 juin 2019


***Attention spoilers sur les tomes précédents***

Résumé: Alors que le monde des mortels sombre lentement dans l'anarchie, Alexandria se remet peu à peu de l'enfer qu'on lui a fait vivre et qui a ébranlé toutes ses certitudes. Déjà compromise, la possibilité d'une vie heureuse avec Aiden s'éloigne davantage lorsqu'un allié inattendu se présente. Or, pour vaincre ses adversaires, Alex doit mettre toutes les chances de son côté, quitte à orchestrer la destruction de tout et tous ceux qu'elle aime... ou se sacrifier.

Mon avis: Quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi à chaque fois que je commence une saga, que je l'aime d'amour au point d'être impatiente de savoir le dénouement, une fois arrivée au dénouement, je ne veux pas le lire? La peur de la dépression post coup de coeur? Peut-être bien! En tout cas, je peux vous dire que je suis officiellement en dépression post Covenant! Il faut dire que j'ai tellement adoré cette saga, même si le premier tome m'avait fait un peu peur avec sa ressemblance avec Vampire Academy. Pour autant, je ne me suis pas découragée et j'ai continué, découvrant un univers tellement riche et prenant que je ne pouvais plus décrocher. Mais retournons d'abord à l'histoire avant de continuer mon avis.

L'histoire reprend juste après la fin du tome 4. Alex vient de se faire laminer par Arès qui est à la tête de la rébellion. Bien qu'elle ne puisse pas mourir, ce dernier l'a quand même assez amoché pour qu'elle en tombe dans le coma et que son corps subisse des dégâts irréversibles. Toutefois, son corps n'est pas le seul à avoir morflé, sa confiance a été détruite aussi au passage. Comment peut-elle affronter Seth puis battre le dieu de la Guerre? Heureusement, elle n'est pas seule. Ses amis, son amour mais aussi d'autres dieux se rallient à elle et commence à esquisser un plan qui pourrait être aussi dangereux qu'audacieux. Comment battre le dieu de la Guerre? En s'instruisant auprès de celui qui est la Guerre elle-même. Un Titan. Mais ce plan a ses failles car avec les dieux rien n'est jamais gratuit et le dénouement, n'est jamais celui que l'on attendait vraiment.

Que dire à part que ce tome est parfait. Parfaitement écrit, parfaitement dosé entre actions, amour et suspens. Je ne m'étendrais pas sur la magnifique plume de JLA, qui au bout de 5 tomes arrive encore à prouver tout son talent. Elle a réussit à faire monter la pression pour nous offrir une fin en apothéose. Ce que j'aime chez cette auteure, c'est qu'elle arrive toujours à nous offrir des histoires extraordinaires, approfondies, que soit du côté de l'histoire comme de ses personnages.

Ainsi elle offre une magnifique fin à Alex. Cette magnifique jeune femme, courageuse et d'une loyauté infaillible, que ce soit en amour ou en amitié. Ayden n'est pas en reste non plus. Bien que nous n'ayons plus son point de vu, on continue de ressentir tout l'amour qu'il a pour Alex ainsi que son dévouement. Ces deux-là feront partis à jamais de mes couples chouchous en littérature. Ils ont fait vibrer mon coeur  comme jamais et même si j'ai eu des doutes parfois, je n'ai jamais douté qu'ils étaient fait l'un pour l'autre.
Je ne peux bien évidement parler d'eux sans évoquer Seth, qui restera lui aussi cher à mon coeur. Je l'ai aimé, je l'ai détesté, j'ai eu de la peine pour lui. J'espère sincèrement que l'auteure exploitera son histoire afin de lui rendre un hommage qu'il mérite. 

Je finirais en vous recommandant vivement de lire cette saga young adult. Elle possède un nombre de qualités non négligeable, que ce soit d'un point de vu fantastique très bien exploité, ou de la romance qui fait vibrer mais aussi d'un point de vu mythique qui, bien que revisité, donne envie d'en savoir un peu plus sur ces dieux aimés d'un autre époque.

Mes extraits:
— Alex.
Mon cœur s’arrêta de battre un instant avant de repartir de plus belle en reconnaissant cette voix. Elle m’était intimement familière, dans mon cœur et mon âme.
— Alex, ouvre les yeux. Allez, bébé, ouvre tes jolis yeux.
Et je voulais les ouvrir, parce que, pour lui, j’aurais fait n’importe quoi. Combattre une armée de démons sang-mêlé ? Présente. Me colleter avec des Furies en colère ? Sans problème. Enfreindre une bonne douzaine de règles pour un baiser interdit ? Déjà fait. Ouvrir les yeux ? Apparemment, c’était trop me demander.
***
— Si je comprends bien, ces deux-là ont l’habitude de se disputer ?
Deacon s’étrangla de rire en se laissant retomber sur le canapé.
— Je crois qu’on peut répondre par l’affirmative.
Aiden lança un regard assassin à son frère en prenant une longue et profonde inspiration.
— Waouh, fit Deacon avec un coup de coude à Luke. Ça deviendrait presque gênant si ce n’était pas aussi distrayant. C’est comme regarder ses parents…
— Boucle-la, Deacon, Aiden et moi aboyâmes en même temps.
— Tu vois !
Deacon souriait de toutes ses dents.
— Ils vont ensemble comme les petits pois et les carottes.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 416 pages
Editeur: J'ai Lu
Collection: Young Adult

Chronique du T4: Ici


SERIE DU JOUR

Faisons un break dans les séries espagnoles... pour le moment 😜

* * *

La série du jour pourrait vous intéresser si vous chercher quelque chose à regarder après avoir vu Outlander.

Il s'agit de...

De quoi ça parle : En Cornouailles (Angleterre), vers la fin du xviiie siècle, Ross Poldark revient de la guerre d'Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, mais il ne trouve qu'un monde en ruines : son père est mort, la mine familiale a fermé et la femme qu'il convoitait avant la guerre est fiancée à son cousin.

Combien de saisons à ce jour : 4

Pour en savoir plus : rendez-vous ici !

* * *

Merci ma Lulu de me supporter dans mes commentaires lors du visionnage des 4 premières saisons! Et je sais que tu me supportera encore lors de cette 5ème et dernière saison qui est diffusée depuis le 14 juillet sur BBC mais sera disponible - normalement - le 30 août prochain sur Netflix.

Hésitez vraiment pas à regarder cette série 😉

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

mercredi 17 juillet 2019

CHASSEUSE DE VAMPIRES, T10, La vipère de l'archange de Nalini Singh

Sorti le 12 juin 2019

Résumé: Autrefois jeune fille brisée connue sous le nom de Sorrow, Holly Chang rode désormais les sombres souterrains de la cité des anges. Mais ce ne sont pas ses alliés ailés qui ont fait d’elle une femme traquée, c'est le pouvoir inconnu qui coule dans ses veines. Brutalisée par un archange devenu dément, il lui a laissé la soif de sang d'un vampire, la capacité à hypnotiser sa proie et une morsure empoisonnée. Et maintenant, sa tête a été mise à prix… Venom est l'un des Sept, la garde rapprochée de l’Archange Raphaël, et il est aussi exaspérant qu'il est séduisant. Vampire vieux de plusieurs siècles, ses crocs dispensent un poison plus mortel que celui de Holly. Mais même si Venom est capable de protéger Holly de ceux qui la traquent, il pourrait ne pas pouvoir se sauver lui-même - car l’étrange et violent pouvoir tapi au fond d’Holly est en train de se réveiller... Personne n'est en sécurité.

Mon avis: Qui était aussi impatient que moi de découvrir ce dixième tome? En même temps comment ne pas l'être face à cet univers tellement extraordinaire? Chaque fois que je dois écrire un avis sur l'un des univers de Nalini Singh, je ne sais pas vous, mais j'ai l'impression d'écrire toujours la même chose. "Génial", "exceptionnel", "grandiose", je pourrais me lasser, mais non. Je ne peux pas, car je n'ai pas d'autres mots pour décrire l'univers de "Chasseuse de vampires". 
A chaque tome, je ne peux que souligner l'imagination sans borne de l'auteure, la qualité de son écriture descriptive tout en restant plaisante ou la profondeur qu'elle apporte à ses personnages. Je ne vous cache pas que chaque fois que je ferme l'un de ses livres, j'ai beaucoup de mal à me replonger dans d'autres univers, tant ils finissent toujours par accaparer mon attention. L'oeuvre de grands auteurs, et Nalini Singh en fait inexorablement partie.

Mais bon, assez parlé de mon extase sur l'auteure et revenons à l'histoire de ce dixième tome. Moins attendue que celle de Campanule, j'étais néanmoins curieuse de retrouver Venin, le Sept mortel de Raphael. Il faut dire que ce vampire unique au venin de serpent qui coule dans ses veines est l'un des plus mystérieux depuis le début de la saga. Bien que l'on sache sa conception, il y a une partie de lui qui reste hermétique au monde qui l'entoure. Toutefois, il aura suffit d'un petit Chaton pour qu'il se révèle enfin. Et quelle révélation! Venin est loin d'être la terreur froide qu'il voudrait paraître. Bon ok, il l'est un peu quand même. Maiiis, on découvre dans ce tome, qu'il est aussi très taquin, et possède un humour percutant. Cette révélation, on la doit à Holly. 
Pour ceux qui ne se rappelle pas de la jeune femme, elle fait partie des victimes d'Uram, est celle qu'il a transformé avant que Raphael ne s'occupe de son cas. Toutefois, comme Venin, Holly n'est pas un vampire comme les autres. Elle développe d'étranges capacités et dons. Des canines plus courtes mais qui répandent un venin puissant à l'instar de Venin, l'invisibilité, une endurance plus développée. Sa plus grande force? Son caractère.
Vous l'aurez deviné, deux êtres uniques mais qui ont des particularités similaires. De quoi les rapprocher... ou pas! Holly ne supporte pas le dédaigneux Venin. Malheureusement pour elle, quand sa tête est mise à prix et que sa vie est en danger, Dimitri ne lui laisse pas le choix que d'avoir Venin comme protecteur. 

Quel bonheur de retrouver cet univers. Rien que d'écrire cet avis, j'ai envie de reprendre entièrement la saga. Maiiis ne nous éparpillons pas et parlons de ce tome si génial. Nouveau tome, nouveau coup de coeur. Il y a tout dans ce livre pour les amoureux du genre. De l'action, du suspens, de l'amour. Le tout écrit avec une plume maîtrisée et addictive. Écrite en parallèle avec l'histoire du tome précédent, ce tome 10 est quasiment un huis clos autour de l'histoire de Venin et Holly mais ce n'est pas franchement dérangeant car Dimitri et Illium font quelques apparitions très remarquées et que les deux personnages principaux se suffisent à eux-même.

J'ai adoré découvrir Venin et Holly. Il se complètent tellement ces deux-là. Et alors qu'après chaque tome, je me dis que je ne peux pas aimer un autre couple, l'auteure me prouve que j'ai tord. J'admire le travail de Nalini Singh qui au lieu de positionner la romance au devant de la scène, met plutôt l'action et les intrigues en avant, ce qui m'a permise de me languir de la première attention, du premier baiser rendant la romance haletante. 
Je ne m'éterniserais pas sur le caractère de chacun des personnages, car ils sont tout simplement parfaits dans leurs imperfections. Alors que Venin est plutôt froid de premier abord,  Holly est un personnage qui paraît fragile. Des perceptions totalement surfaites car au final, Venin se révèle être un personnage à l'humour aussi pointu que ses canines, quand Holly possède une force intérieure égale à celle de Venin. 

Vous l'aurez donc compris, ce dixième tome est un gros coup coeur. J'admire vraiment la qualité de l'univers que dépeint Nalini Singh et je ne peux que souligner l'incroyable talent qu'elle a de se renouveler malgré les nombreux tomes. Si je ne devais lui donner qu'un défaut, ce serait l'attente entre les tomes, mais comme on dit souvent, plus c'est long, plus c'est bon! Maaiiis, d'après Amazon, le prochain, qui sera sur Elena et Raphael pourrait bien sortir en octobre! 

Mes extraits:
Il sortit du jet privé.
Évidemment, il portait un costume impeccablement taillé sur mesure, noir comme sa chemise, et pas de cravate. Des lunettes noires réfléchissantes dissimulaient ses yeux. Holly n’arrivait toujours pas à savoir s’il les portait pour protéger ses yeux du soleil, pour ne pas inquiéter les simples mortels ou tout simplement parce qu’il aimait jouer les connards aux airs impénétrables.
Elle aurait parié sur la troisième option.
Après avoir dévalé les marches de l’escalier avec son sac de voyage en cuir marron – usé mais élégant, bien sûr – par-dessus l’épaule, il se retourna vers l’avion et fit un geste de la main en direction du cockpit. La lumière de l’après-midi venait ciseler sa mâchoire, et le teint bruni de sa peau resplendissait au soleil. Sa chevelure mi-longue d’un noir chocolat était parfaitement coiffée, sans qu’un seul cheveu dépasse. Le salopard semblait tout droit sorti d’une pub pour whisky ou pour une montre de luxe.
Elle fronçait les sourcils lorsqu’il croisa son regard à travers la baie vitrée. Elle savait qu’il l’observait, malgré ses lunettes de soleil. Bras croisés et plantée, elle lui renvoya son regard.
Il sourit et releva ses lunettes.
Des yeux de vipère d’un vert étourdissant.
Je vois que je t’ai manqué, Chaton, articula-t-il sans un bruit.
Holly lui répondit par un sourire dégoulinant au possible… suivi d’un doigt d’honneur.
***
— Ils te laissent conduire maintenant ? demanda-t-il d’un ton étudié pour la faire enrager. Je pars à peine deux ans et je rate les premiers pas du chaton. Est-ce qu’ils ont pris des photos pour remplir l’album de bébé que je t’ai envoyé ?
— Il est plein de belles images, répliqua Holly en grimaçant une caricature de sourire. Même si Honor est un poil inquiète de tous ces dessins de toi que je fais avec la tête coupée. Enfin, une artiste doit savoir suivre son instinct.
— Oh, Hollyvette, comme je suis ému de savoir que j’occupe en permanence tes pensées.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 416 pages
Editeur: J'ai Lu
Collection: fantastique



Chronique T9: Ici


SERIE DU JOUR

Restons avec les séries espagnoles diffusées sur Netflix...

* * *

Aujourd'hui, je vous présente une série dont le retour se fera en septembre de cette année!

Il s'agit de...

De quoi ça parle : La série suit la vie de trois jeunes ayant reçu une bourse pour étudier à Las Encinas, un prestigieux lycée espagnol, suite à l'effondrement de leur ancien lycée. Les arrivées de Samuel, Nadia et Christian ne seront pas simples, car les étudiants du lycée ne leur faciliteront pas les choses. Mais entre humiliation et harcèlement scolaire se produit le meurtre d'un des adolescents. Il reste à découvrir qui est le meurtrier.

Combien de saison à ce jour : 1 - la seconde arrive en septembre

Pour en savoir plus : rendez-vous ici !

* * *

Une partie de Cluedo dans le monde de Gossip Girl!!! C'est un bon résumé de cette série.

Connaissiez-vous déjà Elite?!? Avez-vous envie de la découvrir?!?

Bon mercredi à vous.

De Dimka TwiCops

mardi 16 juillet 2019

BRIAR UNIVERSITÉ, T1, The Chase de Elle Kennedy

Sorti le 6 juin 2019

Résumé: On dit que les opposés s'attirent. Et s'il y en a bien une qui est d'accord avec ça, c'est Summer, parce qu'il n'y a aucune raison logique pour qu'elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n'aime pas les intellos tatoués, les jeux vidéo, les joueurs de hockey qui pensent qu'elle est volage et superficielle. Cette image qu'il a d'elle ne joue pas en sa faveur. Ce qui arrange encore moins Summer, c'est qu'il soit copain-copain avec son frère. Et que son meilleur ami ait le béguin pour elle. Et qu'elle vienne d'emménager avec eux. Parce que oui, pour couronner le tout, ils sont colocataires ! Summer a décidé que ça n'avait pas d'importance. Fitzy a clairement déclaré qu'elle ne l'intéressait pas, même si les étincelles entre eux risquent de mettre le feu à leur maison. Elle n'est pas le genre de fille à courir après un homme, et elle ne va pas commencer. La vie de Summer est déjà bien assez remplie par une nouvelle école, un professeur louche et un avenir incertain. Et puis, si son colocataire sexy se réveille et réalise ce qu'il manque... il sait où la trouver.

Mon avis: Une fois n'est pas coutume, ce n'est que lorsque j'ai commencé le livre que je me suis aperçue que cette histoire était... un spin off. Pour être plus exacte, le spin off de Off Campus, une saga que je n'ai absolument pas lue. Mais bon, si cela peut vous rassurer, ce livre peut très bien se lire sans avoir lu les précédents. 

Une fois passé ce constat, je me suis très vite plongée dans l'histoire de Summer, une jeune étudiante qui, après s'être fait renvoyée de sa première université, est pistonnée par son père pour étudier la mode à Briar. Refoulée de sa sororité, elle n'a d'autre choix que d'emménager avec Hollis, Hunter et Fitzy, les amis hockeyeurs de son frère. Ce qui ne devrait pas poser de problèmes puisqu'elle les connait et s'entend plutôt bien avec eux. Mais tout ça c'était avant qu'elle embrasse Hunter le soir du réveillon de l'An et que Fitz, le garçon qui lui plait depuis longtemps, l'insulte de fille superficielle et idiote. Ouep, la colocation risque d'être tendue. Enfin, un problème après l'autre. Il faut qu'elle surpasse ses difficultés scolaires, réussit à convaincre l'assistant du doyen qu'elle mérite sa place et qu'elle arrive à trouver ce qui cloche avec son professeur de mode... 

Briar Université ne révolutionne pas le genre de la New Romance. Bien qu'il se lise très facilement et m'a fait sourire par moment, il ne restera pas non plus dans le top 10 des lectures que j'ai aimé cette année. Ne vous méprenez pas, ce n'est pas une chronique négative, car j'ai passé un très bon moment avec Summer et Colin, mais il a manqué cette petite étincelle qui fait que l'on oubliera l'histoire. 
Hormis ce fait, je dirais que l'histoire est plutôt bien construite. Il y a de l'humour, de l'amour, un brin de sujets sérieux. L'auteure réussit à garder une aura légère autour de l'histoire de Summer qui pourtant aurait peut-être mérité un peu plus de profondeur.

Je m'explique. Summer apparaît comme un personnage vaniteux, superficiel et idiot. Le cliché de la belle blonde riche quoi! Or une fois que l'on creuse, on s'aperçoit vite que la jeune femme joue de cette image pour cacher son trouble de l'attention qui lui pourrit la vie. Pour cela, elle use d'artifices afin de masquer ce "défaut". C'est à ce niveau que j'aurais aimé que l'auteur creuse un peu plus, plutôt que de s'éparpiller avec un autre sujet important, le harcèlement sexuel, traité lui aussi superficiellement. Je trouve cela dommage, mais je respecte le choix de l'auteure.

Du côté des autres personnages, et plus précisément, Colin, j'ai aimé que l'auteure sorte des sentiers battus pour représenter son héros. Bon ok, c'est un sportif, beau-gosse et populaire maiiiis c'est aussi un mec réservé, intelligent et geek! C'est sur ce dernier point que j'ai craqué. Le mec en plus d'être au top niveau, il est aussi un crac niveau technologie au point d'avoir créé son propre jeu vidéo. Sexyyyy. 

En bref, une romance avec laquelle j'ai passé un bon moment, même si je n'en garderais pas un souvenir impérissable. J'aurais aimé que l'auteure approfondisse un peu plus son histoire mais même telle quelle, cela reste une lecture agréable. 

Mes extraits:
La particularité d'un baiser, c'est qu'il constitue un prélude au sexe. Parfois, on embrasse par ennui. Parfois, un baiser nous fait chavirer, parfois, on ne sent rien du tout. Qu'est-ce que tous ces baisers ont en commun ? Leur banalité.
J'aimerais plutôt vous parler de ces baisers qui sont uniques en leur genre.
Ces baisers qui restent dans votre tête pendant des heures, des jours. Qui font que vous vous touchiez les lèvres sans même vous en rendre compte et que vous frissonniez en vous souvenant de cette bouche contre la vôtre.
Ce n'est pas forcément un baiser spectaculaire. Pas la peine de se trouver devant la tour Eiffel pendant un coucher de soleil, puis une aurore boréale au-dessus de vos têtes (qui apparaîtrait miraculeusement à Paris).
***
– Tu danses avec moi ?
J’ai envie de répondre non.
Mais je me tâte à dire oui.
C’est le fameux « Dilemme Summers », terme que j’ai inventé pour qualifier les réactions diamétralement opposées que provoque en moi cette déesse blonde aux yeux verts.
Un « évidemment que oui », aussitôt suivi de « non, jamais de la vie ».
Ou encore « j’ai envie de la déshabiller », puis « mieux vaut courir le plus loin possible d’elle ».
– Merci, mais je n’aime pas danser.
Je ne mens pas. Il n’y a pas pire que la danse.
Et en présence de Summer Di Laurentis, c’est mon instinct de survie qui prend le dessus.


Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 397 pages
Editeur: Hugo Roman
Collection: New Romance


SERIE DU JOUR

Poursuivons la découverte des séries diffusées sur Netflix...

* * *

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une série que j'ai découverte il n'y a pas longtemps et dont je me suis "engloutie" les trois premières saisons en moins d'une semaine... La saison 4 est prévue pour le 8 août prochain!

Il s'agit de...
ou si vous préférez en VF : Les demoiselles du téléphone

De quoi ça parleLa série se déroule en 1928 et prend place à Madrid. Grâce à leur travail de standardistes, quatre jeunes femmes en quête d’indépendance vont créer des liens et vivre des aventures plus fortes les unes que les autres.

Combien de saisons à ce jour : 3

Pour en savoir plus : rendez-vous juste ici !

* * *

Si vous ne connaissez pas cette série, n'attendez plus : foncezzzzzzzz!!! Vous pourrez plus la lâcher 😜

Et si vous avez le bonheur de connaitre déjà cette série, qu'en pensez-vous?

Bonne journée!!!

De Dimka TwiCops

lundi 15 juillet 2019

LES MACCOY, T2, L'ours et le taureau d'Alexiane Thill

Sorti le 4 juillet 2019

Résumé: Après avoir découvert le terrible secret de Caleb MacCoy, Phèdre a rejoint le château de Dunvegan pour enfin prendre possession de l’héritage de son père. Désormais à la tête des MacLeod, elle découvre la vie de Chef de Clan... Mais sa position est fragile : depuis son fief d’Inveraray, le bourreau de son enfance, Henry Campbell, est à l’affût de la moindre opportunité pour la faire chuter... Et pour cela, il est prêt à se servir de Caleb. Car aux yeux des Clans, Phèdre est toujours la Pupille de ce dernier, et elle est donc censée respecter ses ordres...

Mon avis: Avant de commencer, j'aimerais remercier les éditions Hugo Roman et Alexiane Thill pour l'envoi de ce livre dont j'attendais impatiemment la sortie. 
Je n'ai eu aucun mal à me replonger dans l'univers de ces Highlanders grâce notamment au petit bonus envoyé un mois environ. Ce petit bonus est parfait pour se remettre dans le bain car il reprend les scènes importantes du premier tome mais vu par Caleb. Je ne peux donc que vous le recommander si vous avez un peu de mal à resituer l'histoire, car ce tome commence peu de temps après la fin du tome.

Nous retrouvons donc Phèdre et Caleb deux mois après que celle-ci l'a quitté pour prendre la tête de son clan. Nous avions effectivement découvert que Phèdre n'était pas juste une jeune femme qui voulait honorer la mémoire de son père mais l'héritière du clan MacLeod décimé par Henry Campbell, le petit roi d'Ecosse. Bien décidée à se venger, Phèdre embrasse alors sa destinée et se voit confrontée à l'hostilité de son clan qui lui en veut d'avoir pactisé avec leur ennemi. L'Ogre. Celui qui a participé à la tuerie et qui a exécuté son père. De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas, et Phèdre l'a franchi, même si son coeur refuse de la suivre. 

Amour, trahison, complot, vengeance, faux-semblant et vérités sont les mots clés qui rythment ce second tome. Une nouvelle fois, je me suis laissée happer par cet univers particulièrement bien construit et prenant. Bien que le style de narration ait changé, avec cette fois le point de vu de Caleb en plus de celui de Phèdre, j'ai pu à nouveau apprécier le style fluide et percutant de l'auteure. Auteure qui n'hésite pas à nous malmener et nous faire passer par différentes émotions comme la frustration, l'espoir, le doute mais aussi l'amour. Car cette histoire est avant tout une histoire d'amour impossible où différentes épreuves attendent les héros. 

Héros que j'ai vraiment aimé retrouver. Le fait que Caleb ait, cette fois, voix au chapitre permet d'approfondir son personnage même si cela enlève un peu le mystère qui l'entoure. Toutefois, l'auteure sait ce qu'elle fait et prolonge un peu le mystère en ne révélant pas toutes les facettes de l'Ogre, ce que j'ai grandement apprécié. Du coup, j'ai pu découvrir les fragilités de cet homme et tout l'amour qu'il porte à Phèdre. Tiraillé entre les devoirs envers son clan et son amour pour son Chardon, Caleb peut parfois paraître lâche ou indécis, et ce sont ces petits défauts qui font de lui un personnage plus réel, moins parfait certes, mais plus attachants encore. 

A contrario, j'ai eu un peu plus de mal avec Phèdre dans ce second tome. Moins imposante, plus fragile, elle s'est renfermée sur elle-même et a tendance à trop se laisser faire. Depuis qu'elle a quitté Caleb, elle n'est que l'ombre d'elle-même et compte un peu trop sur les autres, comme le fils Bain, son bras droit. Ce qui m'a le plus énervé, c'est qu'elle sait que le comportement de Callum n'est pas approprié mais elle ne fait rien pour le remettre à sa place, alors qu'elle aurait envoyé bouler Caleb cent fois si c'était lui qui avait agit comme ça. Mais bon, elle est perdue dans sa nouvelle vie, donc on lui pardonne. Heureusement, elle finit par reprendre du poil de la bête et la passion qui vit en elle finit par refaire surface. 

En bref, un second tome aussi bon que le premier. Alexiane Thill approfondit un peu plus son univers et surtout ses personnages principaux à travers une double narration bénéfique à leur développement. L'histoire d'amour reste sur le devant de la scène mais n'est pas lourde au point d'écraser le suspens qui entoure la vengeance de Phèdre, ce qui rend l'ensemble très addictif et agréable à lire. Je me rend compte que je suis de plus en plus attachée à Phèdre et Caleb et j'ai vraiment hâte de découvrir ce que leur réserve l'auteure dans le prochain tome. 

Mes extraits:
Le froid de décembre s’infiltre par la fenêtre ouverte de mon bureau. Je sens la morsure de la bise sur mes bras nus, sur mes joues. Peu m’importe. Les yeux rivés sur la mer du Nord déchaînée, je reste figé, admiratif d’un tel spectacle, reflet fidèle de la tourmente qui ravage mon esprit.
Deux mois.
Deux mois depuis que je suis rentré à Inchkeith, seul.
Sans elle.
Deux interminables mois où le moindre courant d’air me renvoie son parfum ; celui de la fièvre printanière des Highlands, des rochers humides de nos montagnes, de l’herbe fraîche des grandes plaines.
Celui des chardons qui fleurissent dans les recoins les plus insoupçonnés.
La fragrance de l’Écosse.
Mo cluaran…
***
Même en vivant entourée de plus de cent vingt hommes et femmes réputés pour leur rigueur et leurs talents au combat, pour la plupart logeant aux alentours du village de Dunvegan, j’ai la trouille.
Mon poing s’abat plus fort sur le sac de frappe. Le choc fait trembler mon bras.
Je suis à la tête d’un domaine incroyable… et je suis incapable de m’y intéresser, trop obnubilée par le passé, par Campbell et…
Je t’aime, MacLeod…
Va te faire foutre, MacCoy.
Ces mots prononcés deux mois plus tôt ne veulent pas quitter mon crâne. Ce sont les derniers qu’il a entendus ; les derniers qu’il a murmurés. Ma mémoire rebelle se refuse à les oublier.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 729 pages
Editeur: Hugo Poche
Collection: New Romance


Chronique du T1: Ici


SERIE DU JOUR

On peut presque parler d'une nouvelle rubrique 😉

* * *

Netflix, vous connaissez?!? Grace à ça, j'ai découvert énormément de séries et cette semaine, je vais vous en présenter cinq... Celles dont le retour (plus ou moins imminent) est attendu comme les cadeaux de Noël 😂

* * *

Voici donc la première : la saison 3 est sortie le 4 juillet dernier... Deux jours pour la regarder!!! Et dire que maintenant, il faut attendre pour connaitre l'éventuelle suite de cette merveilleuse série 😩

Il s'agit de....

De quoi ça parleUn soir de novembre 1983 à Hawkins, dans l'Indiana, le jeune Will Byers, douze ans, disparaît brusquement sans laisser de traces, hormis son vélo. Plusieurs personnages vont alors tenter de le retrouver : sa mère Joyce, ses amis menés par Mike Wheeler et guidés par la mystérieuse Onze, une fille aux pouvoirs psychiques un peu étranges, ainsi que le chef de la police Jim Hopper. Parallèlement, la ville est le théâtre de phénomènes surnaturels liés au Laboratoire national d'Hawkins, géré par le Département de l'Énergie des États-Unis (DoE) et indirectement la Central Intelligence Agency (CIA), dont les expériences dans le cadre du projet MKULTRA ne semblent pas étrangères à la disparition de Will.

Combien de saisons à ce jour : 3

Pour en savoir plus : rendez-vous jure ici !

* * *

Vous connaissez cette série ou pas encore?!?

Si c'est pas le cas, vous savez ce qu'il vous reste à faire 😜

Bonne journée!

De Dimka TwiCops

vendredi 12 juillet 2019

BLACK WINGS, T3, Black Howl de Christina Henry

Sorti le 3 juillet 2019

Résumé: À la vie, à la mort... En tant que Faucheuse, Madeline Black a pour rôle d'escorter les défunts dans l'au-delà. Enfin, en théorie... Car les fantômes arpentent les rues de Chicago, prisonniers dans ce monde. Au même moment, le pacte involontaire que Maddy a passé avec les loups-garous se retourne contre elle lorsque leur alpha est enlevé. Et Maddy a beau être l'héritière de Lucifer, les déchus refusent de lui adresser la parole depuis qu'elle a accepté de protéger le demi-frère de Gabriel. Pour couronner le tout, sa relation avec ce dernier bat de l'aile depuis quelque temps. Au moins, Nathaniel, son odieux ex-fiancé, a disparu dans la nature. Du moins, c'est ce qu'elle croit...

Mon avis: Voilà une sortie que j'attendais impatiemment et je remercie vivement Milady pour le rapprochement des sorties! 
Que dire à part que je me suis jetée sur ce livre dès que je l'ai eu entre les mains? J'étais déjà sous le charme de Madeline Black dès le premier tome. Avec le second tome, Christina Henry avait haussé le niveau d'un cran. Et troisième tome alors? Il m'a achevée! 

Mais revenons d'abord à l'histoire. Après avoir retrouvé un semblant de vie normale à son retour du royaume des Fées, Maddy se retrouve vite face à  de nouveaux ennuis. Des fantômes non répertoriés par l'agence affluent dans la ville de façons très perturbantes, Wade, l'Alpha des garous, a été enlevé et Samiel, le demi-frère de Gabriel va être jugé par les Grigori. Autant vous dire, que Maddy, qui s'est mise au régime, n'aura pas le temps de chômer ou grignoter. Surtout que Lucifer rôde toujours dans le coin et que ses ennemis sont de plus en plus nombreux!

Voilà, voilà, rien que de me remémorer l'histoire, j'ai envie de la relire! Donc comment vous dire que je me suis franchement éclatée à lire ce lire. Toujours aussi bien écrit et construit, Christina Henry continue pourtant à approfondir son univers. Et même si cela se ressens moins que le tome précédent, je sais que j'effleure encore toutes les possibilités que peut m'offrir l'auteure et rien que pour ça je suis méga fan! 

Du côté des personnages, pas de franches évolutions, on continue de suivre Maddy, sa gargouille et ses beaux mecs :p . Maddy est toujours Maddy, drôle, courageuse, têtue. Il n'y a rien de vraiment nouveau concernant les autres personnages, ils restent fidèles à eux-même. Gabriel toujours aussi lisse, JB moins présent, Nathaniel, quasiment absent. Il n'y a que Beezle et Samiel qui ont tenu la barre cette fois. Pourtant, l'histoire continue d'évoluer. Maddy commence à maîtriser ses pouvoirs, commence à vraiment s'imposer aussi. 

En bref, un troisième tout autant réussi que le second malgré une fin qui m'a laissé dubitative. J'ai vraiment hâte de lire la suite et surtout de voir comment l'auteure va gérer les événements à venir! 

Mes extraits:
J’essayai de me rappeler pourquoi, pour le nouvel an, j’avais pris la résolution stupide de perdre du poids. Beezle avait ri pendant trente bonnes minutes quand je lui avais dit que j’allais à un cours d’aérobic.
— Tu devrais venir, toi aussi, avais-je dit. Si ce n’est que tu flanquerais la frousse à tous ces gens qui s’entretiennent.
Beezle avait tapoté son ventre rond, indigné.
— Je te signale que j’ai la forme parfaite pour une gargouille.
— Ouais, une gargouille qui s’essouffle en allant chercher des trucs à grignoter dans la cuisine, avais-je répondu.
— Mieux vaut s’essouffler en quête de chocolat qu’en quête d’une forme que tu n’atteindras jamais, avait dit Beezle.
J’avais alors juré de perdre quinze kilos d’ici au mois de juin. Avec le recul, ça avait été stupide de dire ça tout haut, parce que, si je ne perdais pas ces kilos, Beezle allait me harceler à ce sujet pour le restant de mes jours.
— Encore cinquante ! cria le moniteur.
***
Le visage de Nathaniel, déformé par la fureur, les mains de Nathaniel qui me clouaient au sol.
Gabriel qui se détournait de moi avec dégoût.
— Ce n’était pas réel, marmonnai-je dans ma barbe.
J’avais le visage couvert de sueur, et une bourrasque d’air froid de janvier me fit frissonner.
— Maddy…, commença J.B. en levant la main vers moi.
— Non. (Je reculai et tentai de me ressaisir, d’oublier de nouveau.) Ne compte pas sur moi pour ça. Tu ne peux pas être mon ami quand ça te chante et me crier dessus le reste du temps. Quoi que ta mère ait fait, je n’avais rien à voir là-dedans, et elle m’a fait endurer bien pire qu’à toi. Tu as été humilié par un sortilège d’amour. Elle a essayé de me briser le cœur, l’esprit, le corps.
— Mais elle n’a pas réussi.
Le regard de J.B. était difficile à interpréter.
— Elle n’a pas réussi, acquiesçai-je. Et je ne laisserai ni toi ni personne d’autre le faire non plus.
Puis je me détournai et m’envolai, et il n’essaya pas de me suivre.
***
— Tes ordres ont-ils changé, maîtresse ?
— Ne commence pas avec cette histoire de « maîtresse », dis-je, en colère. J’ai eu ma dose d’attitude hostile de la part de celui-qui-n’est-pas-mon-copain-non-plus ce matin.
Gabriel hocha la tête avec raideur.
— Comme tu voudras.
— Et je ne m’appelle pas Bouton d’or, non plus.
Je soupirai. Je ne savais pas combien de temps encore on pouvait continuer comme ça, tous les deux. Gabriel semblait m’en vouloir encore plus que je refuse de me comporter comme sa propriétaire.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 384 pages
Editeur: Milady
Collection: BitLit


Lien du T2: Ici




GIF DU JOUR

C'est vendredi et c'est cadeau!!!!







Et le dernier, c'est juste parce que j'adoooooore ce passage 😂😂😂😂

Bonne journée et passez un bon week-end!!!

De Dimka TwiCops

jeudi 11 juillet 2019

SAUVAGES T2, la cité des loups de Maria Vale

Sorti le 19 juin 2019

Résumé: Une humaine peut-elle ouvrir son cœur à la nature sauvage ? Elijah Sorensson jouit de tous les attributs du succès : costumes taillés sur mesure, luxueux appartement new-yorkais, l’attention de femmes superbes… Pourtant il n’a que mépris pour cette vie d’humain qui lui a été imposée. Il est l’alpha de sa génération au sein de la meute du Grand Nord, et le loup qui l’habite s’apprête à se rebeller. Dans ce monde d’artifices et de faux-semblants, Thea Villalobos est la seule à percevoir un homme au cœur habité de passions puissantes qui étouffe peu à peu sous le masque qu’il arbore. Mais même pour un esprit aussi libre et indépendant que le sien, il est dangereux d’aimer une âme aussi terrible et sauvage qu’un loup…

Mon avis: Alors que j'avais découvert le premier tome qui relatait l'histoire de Silver et Tiberus, une belle découverte, grâce aux éditions Milady, voilà que je les remercie à nouveau pour l'envoi de ce second tome, qui cette fois, explore la vie d'Elijah.
Loup par nature, Elijah fait parti de ceux que la meute a besoin d'avoir à l'extérieur. Une vie de faux semblant qu'il a de plus en plus de mal à supporter. Alors que la meute a subit de lourdes pertes, dont celle de leur Alpha, Elijah pense de plus en plus à revenir chez lui, même si pour se faire, il doit défier la nouvelle Alpha. Mais avant ça, il veut explorer le lien qui le relie à cette humain, Thea, même si les lois des loups sont clairs - aucun humain ne doit savoir. 

Tout comme le premier tome, j'ai apprécié retrouver l'univers assez sombre qu'a crée Maria Vale. Loin de la légèreté d'autres auteurs, Maria Vale relate son univers comme l'est celui des loups: sombre, animal, sauvage, brut. L'auteure ne s'encombre pas de fioritures humaines même si la romance est également présente. Ce tome 2 est toutefois construit différemment du premier tome. La première différence vient du point de vu totalement masculin. Et même si j'ai apprécié la plume de l'auteure, je n'ai pas retrouvé la "droiture" lupine de Silver chez Elijah. Cela peut s'expliquer par le fait qu'Elijah est un homme avec du vécu. Un vécu qu'il n'a pas construit sur ses terres mais en ville. Toutefois, j'aurais aimé un peu moins d'apitoiement et un peu plus d'actions. 

En ce qui concerne la seconde différence, elle viendrait plutôt de la romance, que j'ai, d'ailleurs, beaucoup aimé. Il faut dire que Thea Villalobos est une femme peu banale. Aussi solitaire que les loups, elle possède cette simplicité de vie et cette droiture que l'on retrouve peu chez l'Homme. Au point qu'elle me semblait plus louve que femme, quand Elijah se comportait plus comme un homme qu'un loup. Un effet intéressant en ce qui me concerne pour la construction du roman.

La troisième différence est celle qui m'a le moins plu. Alors que le premier tome était entièrement relaté sur les terres des loups, ici, l'ensemble du roman se déroule en ville. Alors oui, il est intéressant de voir comment se comporte un loup hors de sa zone de confort, mais il m'a manqué de l'action une bonne partie du roman et c'est dommage. 

Mais bon, dans l'ensemble, ce second tome reste une lecture très agréable. Ce n'est toujours pas un coup de coeur mais, je le recommande fortement rien que pour l'originalité de l'auteure qui a su se démarquer dans l'univers déjà bien rempli des hommes-loup.

Mes extraits:
— Alpha, il est temps que je revienne pour de bon. Le neuvième échelon a besoin de moi. Ça fait trente ans que je vis hors-terres, dis-je avant de me corriger. Trois cent soixante lunes et…
— … et nous avons besoin de tes services, maintenant plus que jamais.
Elle prend dans ses bras un louveteau venu lui mordiller la cheville et le frotte doucement contre sa joue pour le marquer. Il roule sur le dos pour offrir son ventre rond aux caresses de son alpha mais, dès qu’il entend la voix d’un de ses petits camarades, il gigote pour qu’elle le repose. C’est comme ça : ils ont besoin d’amour, mais aussi de liberté.
— La meute est vulnérable pour le moment, et tu es le mieux placé pour protéger nos intérêts. Je suis d’accord avec toi : le neuvième échelon a besoin de son alpha en personne, mais ça ne veut pas forcément dire toi. Il est temps que tu passes le flambeau à ta schildere. Ça fait des années que Celia tient les rênes, de toute façon. L’heure est venue pour toi de lui céder la place, Elijah.
Après son départ, je suis resté un long moment aux abords de la future grande halle, dont les fondations ont été posées à l’emplacement même des restes calcinés de l’ancienne. C’est une structure complexe et caverneuse, parce que nous avons besoin de beaucoup d’espace de stockage et parce que la ligne de gel est très profonde dans la région.
Ce qu’Evie ne semble pas comprendre, c’est que je suis prisonnier d’un labyrinthe où ce mince fil qui m’attache à mon échelon est mon unique guide. Si je le lâche, je risque de me perdre à jamais.
***
Je refuse de finir comme Halvors, en steak de loup cramé autour d’un lampadaire.
Un.
Je vais rentrer chez moi.
Deux.
Je vais rentrer chez moi.
Trois.
Je vais rentrer chez moi.
Quatre.
Je vais rentrer chez moi.
— Qu’est-ce que tu regardes ? dis-je au type dégarni qui observe mes poids d’un air ébahi.
Il sort de la salle à reculons. Le bouchon de sa bouteille d’eau roule par terre, mais il ne cherche même pas à le ramasser.
Cinq.
Je vais rentrer chez moi.

Chronique de Sandy Twi-Cops

Broché: 336 pages
Editeur: Milady
Collection: BitLit

Chronique du T1: Ici