jeudi 3 mai 2018

LES CONTES INACHEVÉS, T2, Il était deux fois, d'Aya Ling

Sorti le 28 mars 2018 (ebook)
Sortie prévue le 28 avril 2018 (broché)

*attention risque de spoilers sur les tomes précédents*

Résumé: Sept ans se sont écoulés depuis que Kat a quitté Athelia. Grâce à l’intervention de la petite fille du roi gobelin, le livre est rouvert et Kat est renvoyée dans le Monde des Contes. En apprenant qu’on lui offre une seconde chance, Edward est déterminé à ne pas la laisser partir cette fois. Ses chances de réussite, toutefois, semblent nulles. Kat ne se souvient en rien de leur passé, elle déteste la vie à la cour et a hâte de retourner dans le monde moderne. Sans oublier le prix à payer pour avoir trafiqué le livre une nouvelle fois...

Mon avis: Rien qu'à la lecture du résumé de ce second opus, j'ai cru que j'allais décédé d'une crise de panique! Nan mais 7 ans? Ok, Kat était relativement jeune dans le premier tome - 17 ans pour rappel alors qu'Edward en avait 24 - mais il peut se passer tellement de choses en 7 ans! Surtout quand vos souvenirs ont été effacés et que, eh bien, l'on ne s'attend pas à ce que l'héroïne reste seule tout ce temps. Et voilà que *BOUM* non seulement, elle a oublié Edward mais qu'en plus elle est folle amoureuse d'un autre. Mon pauvre petit Edward, quel choc il va avoir quand sa belle ne sera plus la même...
On aurait pu penser que l'auteur s'arrêterait là avec les coups de poignards dans le coeur... Bien évidemment non! Car qui dit retour à Athelia, dit aussi magie et gobelins. Et comme on le sait tous, avec la magie, il y a toujours un prix à payer.

Mais avant, revenons un peu à l'histoire. Nous avions laissé Kat et Edward juste à la fin de leur mariage. Kat était alors retournée chez elle puis a vécu pendant sept ans sa petite vie tranquillou, et alors qu'elle se prépare à passer une soirée plutôt coquine avec son petit ami, Jason, le livre "La vilaine belle-soeur" apparaît et la transporte dans un monde dont elle n'a aucun souvenir. Quelle n'est pas sa surprise quand elle voit ce bel étalon se jeter sur elle avec affection et lui annonce qu'il est son mari, depuis quelques heures... Stupéfaite, elle ne comprend rien à ce qu'il lui arrive. Heureusement pour elle, malheureusement pour lui, Edward se souvient de tout et comble ses lacunes. Bien que sceptique, elle se doit de jouer le jeu surtout quand Krev apparaît pour lui confirmer qu'elle ne rêve pas, et qu'elle ne doit en aucun cas tomber amoureuse d'Edward. Chose ardue quand ce dernier est bien décidé à la faire tomber amoureuse de lui à nouveau, mais ce qu'il ne sait pas, c'est que la vie de Kat est menacée dans ce monde...

Là tout de suite, je n'ai qu'une envie, crier ma frustration au monde entier! Pourquoi les auteurs sont-ils si cruels? Je ne vais pas survivre jusqu'à la sortie du prochain tome, je vous le dis! Je ne pourrais vous dire si ce tome est meilleur que le premier mais en tout cas, il n'est pas en dessous, c'est certain. Cette histoire est juste magique. La plume de l'auteur est tout simplement enchantée, sinon comment expliquer autrement l'addiction que j'ai eu pour ce livre? De l'introduction jusqu'au mot fin, je n'ai pu me détacher de ce roman, de cette histoire, de ces personnages. Tout est addictif. Chaque mot, chaque phrase, sont tout simplement pensés pour nous mettre en situation avec les personnages, notamment avec Kat qui est la narratrice principale.

Même si je dois vous avouer que j'ai un peu moins apprécié Kat dans ce second tome, elle reste une héroïne fantastique. Mon désamour vient surtout de la peine qu'elle donne inconsciemment à Edward. Mais en dehors de ça, Kat n'est plus tout à fait la même. Elle est plus mûre, plus réfléchie, plus méfiante, et puis elle est aussi casée, ce qui n'arrange pas les choses. Si je ne l'ai pas carrément détesté, c'est surtout parce qu'elle reste quand même Kat et qu'elle a des circonstances atténuantes. En même temps, cet agacement m'a réconforté car cela prouve bien que l'auteur a réussi à combler ces sept années du côté de Kat.

Du côté d'Edward, je n'avais qu'une envie le prendre dans mes bras! Le pauvre morfle bien quand même. Là encore, l'auteur a réussi merveilleusement à doser l'apitoiement et le sursaut de dignité de son personnage. J'ai adoré sa combativité, son dévouement envers sa femme mais aussi qu'il lui laisse le temps d'apprendre à le connaître à nouveau. *Soupirs*. Je vous le disais déjà: le vrai prince charmant!

Pour les personnages secondaires, nous noterons le retour de  la peste Bianca, la sœur de Katriona, mais surtout l'arrivée de celle qui risque de rendre le troisième tome trèèèès intéressant. Je ne vous en dis pas plus!

En bref, nouveau coup de cœur pour cette saga. Elle représente vraiment le type d'histoire que j'affectionne, me faisant frissonner, couiner, crier de frustration. Désormais, il va falloir attendre la sortie du troisième tome et vu le cliffhanger à la fin, ça va être dur.

Mes extraits:
— Alors elle a laissé Edward devant l’autel comme ça ?
— Il n’était pas seul, ma petite citrouille. La Katriona d’origine est revenue dans son corps, donc il a encore une épouse. Edward s’est arrangé pour que personne ne soupçonne que Kat avait échangé sa place avec la Katriona du conte. Et Kat ne se souvient de rien de sa vie dans ce conte de fées, donc cela lui épargne la douleur d'avoir perdu son véritable amour. Ne t’inquiète donc pas de tout ça, jolie petite tête. Ladite jolie petite tête tremblait désormais d’une rage pure.
— Ce n’est pas une fin heureuse, papa ! Tu m’as menti ! Tu m’as menti !
— Pippi ! s’exclama le roi gobelin. Arrête de brailler, mon ange.
— Tu n’es qu’un méchant ! Je ne te ferai plus jamais confiance !
***
— Est-ce que je peux… 
Je regarde vivement autour de moi mais il n’y a rien, pas même un téléphone portable qui traîne. 
— Pouvez-vous me dire où je suis ? 
Ses joues restent rouges. On pourrait croire que c’est un adolescent entamant à peine la puberté, mais je lui donne environ vingt ans. Il fait plus d’un mètre quatre-vingts, possède un corps bâti comme celui d’un athlète, et un visage à mourir. Ça devient vraiment bizarre. Je me pince le bras jusqu’à ce que mes ongles laissent une marque, mais non, je ne rêve pas. Il me dévisage un long moment, comme si je venais de lui parler dans une langue étrangère. 
— Une question, dit-il enfin. Comment s’appelle ta sœur ? 
— Hein ? 
— Le prénom de ta sœur. J’ai besoin de m’assurer de ton identité. 
— Je ne comprends pas ce que vous… 
— Réponds-moi. 
Son ton est ferme, autoritaire, comme s’il avait l’habitude de donner des ordres et de s’attendre à ce qu’on lui obéisse. Et il y a une lueur désespérée dans son regard, comme si en l’absence d’une bonne réponse il serait forcé de recourir à des moyens drastiques. — Paige. Mais pourquoi est-ce que… 
Je ne peux pas aller plus loin, parce qu’il s’avance soudain et m’enveloppe de ses bras. Pendant une seconde, le choc me transforme en statue. 
— Dieu merci c’est toujours toi, murmure-t-il. 
Je ne sais pas de quoi il parle. Mais je sais qu’il ne devrait pas m’étreindre. J’ai un petit ami, pour l’amour de Dieu ! J’essaie de le repousser, mais le mouvement fait glisser la couverture de mes épaules. 
— Lâchez-moi ! 
J’essaye frénétiquement d’accomplir l’impossible tâche de le repousser et de garder la couverture sur moi. Il laisse retomber ses bras et recule, mais malgré tout, il reste bien trop près du lit.

Chronique de Sandy Twi-Cops
Broché: 347 pages
Editeur: MxM Booksmark
Collection: Infinity


Lien du T1: Ici
Lien du T1.5:ici

2 commentaires:

  1. Tu me donnes bien envie Sandy !
    Je les rajoutes à ma PAL :-)

    RépondreSupprimer
  2. Hâte d'avoir ton ressenti ma Coco

    RépondreSupprimer