lundi 21 mars 2016

PREMICES de Sophie Jordan

Sorti le 2 mars 2016

Couverture de The Ivy Chronicles, Tome 1 : Prémices4ème de couverture : Pepper est amoureuse de Hunter depuis toujours. Une seule ombre au tableau : il n’en sait rien et n’a jamais vu en elle que la meilleure amie de sa petite sœur.
Le jour où ce dernier est enfin libre, Pepper doit saisir sa chance… sauf qu’elle n’a aucune idée quant à la manière de s’y prendre. Qu’à cela ne tienne, ses colocs ont le prof parfait en tête : le serveur du Mulvaney, aussi connu pour être le barman le plus sexy du campus ! Loin de se douter que leurs routes se sont déjà croisées, Pepper accepte que ce garçon l’entraîne sur les chemins de la séduction. Et si les termes de l’arrangement semblent lui convenir, rien ne garantit qu’il sera à la hauteur de ses attentes…

Mon avis : J'ai commencé ce livre sans avoir lu la quatrième de couverture. Je me suis lancée à l'aventure et que dire à part que je ne regrette pas du tout.  Je peux même dire sans aucune ambiguïté que ce livre est un joli coup de cœur. La plume de l'auteure est magnifique et envoûtante et l’histoire bien que « basique » est rondement menée et nous fait ressentir toutes les émotions que l’on aime dans un roman tel que celui-ci.

Je ne vais pas faire de résumé car la quatrième de couverture est assez parlante et en dévoile assez, je ne pourrais rien rajouter sans devoir entrer dans les détails et ce serait dommage.

Je vais donc directement passer aux personnages.

Pepper a 19 ans, un passé pas facile à assumer et un avenir tout tracé. C'est une jeune femme déterminée et pourtant qui manque cruellement de confiance en elle. Orpheline de père et abandonnée sur le perron d'une grand̀-mère qu'elle connait à peine, par sa mère, elle n'a jamais eu de petit copain, a toujours été le vilain petit canard, pas forcément à cause de son physique mais de son décalage familial. Elle nous raconte son histoire et nous embarque complètement. On subit ses choix, ses doutes. On a envie de crier après elle et pourtant, on la comprend.
Fait nouveau pour moi, j'ai adoré qu'elle soit unique narratrice car même si certains livres ont besoin d'une double narration, celui-ci, au contraire est enrichi par le mystère qui amplifie ce sentiment de confusion et d'hésitation que Pepper ressent.

Et y a de quoi hésiter entre Hunter, le futur chirurgien, celui qui lui fait ressentir la sécurité, l'avenir serein. BCBG, propre sur lui, qui ne l'a jamais vu comme une fille à aimer jusqu'à aujourd'hui...
Puis, on a Reece, le barman, tatoué, taciturne, au passé difficile qui se dévoue à l'initier aux plaisirs charnels pour un autre qui représente un saut en parachute, sans le parachute...

Heureusement pour elle, elle a le soutient infaillible de ses deux amies, Emerson et Georgia qui sauront la guider ou la pousser quand elle en aura besoin mais aussi mettre les pieds dans le plat en lui mettant la honte.

Alors, le cœur ou la raison, la raison ou le cœur ? Lequel prendra le dessus sur l’autre ? Fera-t-elle le bon choix ?

Si vous aimez les histoires pas faciles et où les personnages vous envoient des papillons dans le ventre, alors ce livre est pour vous comme il l'a été pour moi. Ce livre est un tome unique, le prochain tome sera sur Emerson et j’ai vraiment hâte de le découvrir car c’est un personnage haut en couleurs.

Mes extraits : vous ne pouvez pas savoir à quel point ce fut dur de choisir quels extraits mettre !
— C’est d’accord.
Emerson pencha la tête.
— D’accord… pour quoi ?
— Je vais le faire, déclarai-je. Je vais écouter tous vos conseils. Je vais flirter et porter toutes les tenues que vous me choisirez.
Emerson se redressa, alerte.
— T’es sérieuse ?
Georgia semblait hésitante.
— Tu es sûre, Pepper ?
Je hochai la tête et bus une nouvelle gorgée, dont l’amertume m’arracha une grimace.
— Oui. Je veux apprendre les jeux de la séduction.
J’en avais besoin.
 Emerson frappa dans ses mains et étudia la salle.
— Génial ! Très bien. Voyons voir. Qui est-ce que…
— Non. (Je levai un doigt.) Si je fais ça, ce n’est pas pour finir avec un type bourré qui ne saura probablement pas mieux embrasser que moi. (Je les regardai dans les yeux.) Comme on a dit tout à l’heure, je veux quelqu’un qui s’y connaît.
Je pris une profonde inspiration, une seule image à l’esprit.
— Je veux le barman.
Emerson sourit lentement, et hocha la tête pour approuver.
— Alors c’est dit. Ce sera le barman.
******
Il s’approcha de moi. Mon cœur se mit à battre comme un tambour dans ma poitrine. Il pencha la tête et toute pensée m’abandonna. Il n’y avait plus de réflexion, de calcul ou de logique. Seulement des sensations pures.
Le sang se mit à bourdonner dans mes oreilles quand il se rapprocha encore pour ne plus laisser aucun espace entre nous. Ça n’était pas rapide comme dans les films. Pas de plongée en piqué. Je voyais son visage s’approcher lentement. Son regard se déplaça plusieurs fois de mes yeux vers ma bouche pour m’observer, guetter ma réaction. Puis je sentis sa main sur ma joue.
Personne n’avait jamais fait ça.

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 317 pages
Éditeur : J'ai lu
Collection : FICTION FANTASM

6 commentaires:

  1. Je dois dire que ce livre me fait de l'œil depuis un petit moment... Je vais peut être me laisser tenter... A voir...

    RépondreSupprimer
  2. Alors là tu m'as convaincu
    Je vais suivre ton conseil...

    RépondreSupprimer
  3. Ta chronique me donne envie... ^^

    RépondreSupprimer
  4. j'avais pas vu la chornique!!! 1 de plus dans ma pal mais pas en prio :/

    RépondreSupprimer