vendredi 11 novembre 2016

OFF-CAMPUS, Saison 3 : The Score de Elle Kennedy

Sorti le 03 Novembre 2016

4ème de couverture : Allie Hayes est en mode crise. Elle n'a toujours pas la moindre idée de ce qu'elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d'une rupture qui lui a brisé le coeur. Ce qui est certain, c'est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Et pourtant, il est tellement difficile de lui résister. Mais Allie a décidé que même si son avenir est incertain, une seule chose est sûre, elle ne sera pas le prochain coup d'un soir du hockeyeur.
Il va falloir qu'il en fasse un peu plus que d'habitude pour la faire céder.
Dean obtient toujours ce qu'il veut. Des filles, des bonnes notes, des filles, la gloire, des filles... C'est un homme à femmes, et il n'a jamais rencontré une fille qui reste insensible à son charme. Jusqu'à Allie. En une nuit, la blonde fougueuse a fait basculer son petit monde. Et elle lui dit qu'elle veut être son amie ! Non. C'est lui qui décide du déroulement des choses et il n'est pas prêt à bousculer sa façon de vivre. Cette fille-là va faire tourner la tête du volage Dean, au point qu'il se demande s'il n'est pas temps d'arrêter d'enchaîner les amourettes pour se jeter dans le grand amour.

Mon avis : Il y a des sagas, ou même des auteurs, dont vous attendez les sorties sans pour autant que ce soit un coup de cœur. C’est le cas pour Off campus d’Elle Kennedy. Donc à peine acheté, que je l’ai dévoré.
Une fois de plus, je ne suis pas déçue car chaque tome est différent, aussi bien dans l’intensité des émotions que dans le vécu des personnages. Mais une chose ne change pas, la qualité de la plume d’Elle Kennedy.
On avait pris l’habitude que ce soit fluide, simple, plein d’humour et de réalisme, et bien The score ne déroge pas à la règle. Cependant avec Dean et Allie, nous sommes plus dans la légèreté, même si certaines révélations ou certains évènements ne vous laissent pas indifférents.
En tout cas, Dean et Allie m’ont donné le smile et le frisson une grande partie de ma lecture. Et puis ils s’accordent tellement bien tous les deux. Ensemble, ils font des ravages ;-)
On côtoie aussi une autre facette du monde du hockey, on passe derrière le rideau et on découvre ainsi le rôle du coach.
On garde une alternance de point de vue avec Dean et Allie. Et qu’est-ce que j’ai aimé être dans la tête de ces deux-là !


Allie Hayes étudie le théâtre à Briar mais c’est aussi et surtout la meilleure amie et colocataire de Hannah (The deal). Elle vient de rompre pour la troisième fois avec son petit ami avec qui elle était depuis trois ans et demi. Mais il a du mal a accepté la situation et il harcèle Allie pour lui parler. Sur les conseils de Garrett et Hannah, elle s’en va passer le week-end dans la maison des garçons, et vu qu’ils ne sont pas là, c’est Tucker et Dean qui veilleront sur elles. Sauf que quand elle arrive sur place, Tucker n'est pas là et Dean n’est pas seul …

Dean Heyward-Di Laurentis est l’une des stars de l’équipe de Hockey de l’université mais c’est aussi le colocataire de Garrett, Logan et Tucker. Bon il est surtout connu pour être le plus grand queutard du campus ! Et alors qu’il se trouve dans son salon en train de se chauffer avec deux magnifiques créatures, quelqu’un vient frapper à sa porte. Quand il ouvre et qu’il découvre qu’il s’agit d’Allie, il lui claque la porte au nez. Mais si lui ne l’invite pas à entrer, la belle ne se gêne pas à forcer le passage. Putain, il doit jouer les baby-sitter pour une nana de 21 ans !!

Après une soirée avec un film pourri, de la fumette et de la tequila, Allie se réveille avec la gueule de bois mais ce n’est pas le pire … elle est dans le lit de Dean ! Elle ne met pas longtemps à se souvenir qu’elle vient de passer une nuit de sexe torride et que c’est elle qui lui a sauté dessus !! On parle aussi du fait qu’elle a joué les dominatrice une partie de la nuit ?

Si elle a honte d’avoir eu un plan cul si tôt après sa rupture et avec le plus grand queutard du campus, ce n’est pas le cas de Dean, qui vient de vivre l’une des nuits les plus mémorables de sa vie. Et contre toute attente, il veut remettre le couvert … Mais Allie ne cède pas à ses sms « J’aimerais qu’on recouche ensemble » ou « J’ai envie de rebaiser avec toi ». Pour toute réaction, elle lui raccroche au nez ! Elle le tue à petit feu … raison de plus pour qu’il ne lâche pas l’affaire.

Allie va-t-elle céder aux avances de Dean ?
Est-elle faite pour avoir un plan cul ?
Et Dean, peut-il être exclusif ?

Où va les mener cette histoire ?

Pour ce qui est des personnages, on retrouve avec beaucoup de plaisir Garrett, Hannah, Logan, Grace et Tucker. Si ils sont toujours aussi cassant les uns envers les autres et que leurs échanges sont toujours aussi drôle, il n’en demeure pas moins qu’ils restent soudés. On découvre également un peu plus Beau Maxwell, l’un des meilleurs amis Dean qui est également le quaterback de l’équipe de foot de l’université. Arrive aussi la petite sœur de Dean, une vraie tornade, drôle et pétillante ! Et puis je vais vous laisser découvrir Winston et Petit Dean qui nous offrent de grands moments ;-)

* Allie est une jeune femme simple, dévouée et altruiste, qui aime que les choses soient bien définies. Elle tient son plan de carrière depuis ses douze ans et n’en déroge pas, bien au contraire, elle s’affirme et ne lâche rien même pour son mec, ce qui d’ailleurs les mène à la rupture. Mais Allie ne sait pas être seule, elle a besoin d’être en couple et un plan cul est loin de lui correspondre. Mais contre toute attente c’est auprès de Dean qu’elle va apprendre à lâcher prise et à profiter de ses années d’université.

* Dean je l’adore. Contrairement à ce que l’on croyait et au-delà de ce qu’il laisse transparaître, c’est un excellent élève et il est drôle, touchant et attentif. Mais on le voit plus comme le queutard de service qui aime sa vie et le sexe. Il en parle et le vit très librement, mais il a quand même des règles. Il ne couche jamais avec une première année. Ne baise jamais dans son lit. Et ne recouche jamais deux fois avec la même femme. Mais Allie va mettre son monde à l’envers. Par contre au niveau professionnel, même s’il se dirige vers une carrière d’avocat, il se cherche encore. La seule chose dont il est sûr, c’est qu’il ne sera pas hockeyeur pro comme Garrett ou Logan. Certains évènements vont aussi lui faire prendre conscience que « La vie de Dean » ne peut pas toujours être parfaite …

En résumé, une troisième saison tout aussi addictive que les autres. Et même si ce n’est pas un coup de cœur, je passe toujours un très bon moment de lecture avec ces personnages. Off-Campus c’est frais, c’est drôle, c'est addictif, on ressent les papillons dans le ventre et on en redemande !
Il ne nous reste plus qu’à découvrir Tucker dans « The goal » qui sortira en Janvier 2017 :-)

Mes extraits :
J’ai cinq messages non lus sur mon téléphone, c’est ce qui se passe lorsque vous vous préparez un sandwich de meufs canon.
Logan : Salut mec, la pote de Wellsy, Allie, passe le week-end chez nous.
Logan : Garde ta queue dans ton froc. G et moi ne sommes pas d’humeur à te casser la gueule si tu tentes quoi que ce soit, mais Wellsy l’est. Donc : bite = froc = n’embête pas notre invitée.
Je ricane en remarquant qu’Hannah est toujours aussi diplomate.
Hannah : Allie reste avec vous jusqu’à dimanche. Elle est vulnérable en ce moment, alors ne profite pas d’elle ou je ne serai pas contente. Et tu ne souhaites pas que je sois mécontente, n’est-ce pas ?
Garrett : Allie va dormir dans ma chambre.
Garrett : Ta bite peut rester dans la tienne.
Bon sang, mais c’est quoi cette obsession pour ma bite ?
*** ***
- Tu crois que ça me plaît ? je m’exclame. Crois-moi, mec, je n’ai absolument pas besoin de ça en ce moment, je dis avant de boire une gorgée. Eh, tu sais Twilight ?
– Je te demande pardon ? répond-il en clignant plusieurs fois des yeux.
– Twilight . Le bouquin sur les vampires.
Il m’étudie d’un air soucieux.
– Et alors ?
– Ben, tu sais, la manière dont le sang de Bella est spécial pour Edward, qu’il le fait bander dès qu’il est près d’elle ?
– Tu te fous de ma gueule, là ?
J’ignore sa remarque indignée.
– Tu crois que ça peut arriver dans la vraie vie ? Avec les phéromones et toutes ces conneries ? Est-ce que c’est une théorie débile qu’a inventée un psychopathe pour justifier son attirance pour sa mère ? Ou est-ce qu’il y a une raison biologique qui explique qu’on est attiré par certaines personnes ? Comme dans cette foutue série, Edward la désire sur un plan biologique, non ?
– Tu es vraiment en train de parler de Twilight avec moi ?
[...]
– Tu sais, je ne crois pas qu’on parle d’une situation de type Bella et son sang magique.
– Ah non ?
– Non, je pense que tu as imprégné la chatte de cette meuf.
Un rire étouffé retentit derrière nous et je me tourne à temps pour voir notre serveuse passer, les joues rouges et les lèvres pincées comme si elle se retenait de rire.
– Comment ça ? je demande à Beau.
– Je pense que tu es plutôt dans la situation de Jacob. Tu as imprégné sa chatte, et maintenant c’est la seule chatte à laquelle tu peux penser. Tu n’existes plus que pour cette chatte. Comme Jacob et le bébé mutant bizarre.
*** ***
Nous nous tapons dans la main, fiers d’avoir compris, mais nos paumes se sont à peine touchées que j’ai une illumination en voyant ce qu’est devenue ma vie.
Je pousse un grognement et j’arrête le DVD.
– Eh, c’est pas fini, dit-elle.
– Allie, je dis avant d’inspirer calmement, il faut qu’on arrête, avant que mes couilles ne disparaissent et qu’on me retire ma carte de membre du club des hommes.
– Qui a le pouvoir de la retirer ? demande Allie en haussant un sourcil.
– Je ne sais pas. Le conseil des hommes ? Jason Statham ?
– Alors, tu dis que tu es trop viril pour regarder un soap opéra français ?
– Oui.
Je bois le reste de ma margarita cul sec, ce qui me fait réaliser à quel point j’ai sombré.
– Bon sang, je bois des margaritas, Allie ! Tu es mauvaise pour ma réputation, poupée. Personne ne doit savoir qu’on a fait ça ce soir, je dis en plongeant mon regard dans le sien.
– Ha ! Je vais l’écrire partout sur Internet. Vous savez quoi les gars ? Dean Sebastian Kendrick Heyward-Di Laurentis est chez moi en train de regarder un soap opéra et de boire des cocktails de gonzesse. Tu ne baiseras plus jamais, dit-elle en me tirant la langue.
Elle n’a pas tort sur ce point.
– Est-ce qu’au moins tu pourrais conclure que la soirée s’est terminée avec une pipe ? je marmonne. Parce que comme ça tout le monde se dira que j’ai enduré cette souffrance pour me faire astiquer le pilori

Chronique de The deal et  The mistake

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 360 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance

1 commentaire:

  1. Je suis en plein dedans et je surkiffe ta chronique est à la hauteur de mon ressenti en même Leelane un jour Leelane toujours ;-)

    RépondreSupprimer