vendredi 4 août 2017

CHASING RED, Tome 1 de Isabelle Ronin

Sorti le 28 Juin 2017 (lecture version papier)

Résumé : Caleb est la star de l’université. Il est beau, riche et insouciant. Aucune fille ne lui résiste. Aucune, sauf Veronica Stratfford, alias Red, qui occupe toutes ses pensées depuis qu’il l’a vue danser, tellement irrésistible dans sa robe rouge.
Quand il découvre que « Red » s’est fait expulser de chez elle et n’a plus nulle part où dormir, Caleb lui propose de loger dans son immense appartement. Mais la jeune femme est difficile à apprivoiser. Elle n’attend jamais rien de personne. Ou plutôt si : elle s’attend toujours à ce qu’on l’abandonne.

Mon avis : Même si les trames n’ont souvent rien d’innovantes, il est toujours intéressant de s’ouvrir à de nouveaux auteurs, afin de découvre de nouveaux personnages, de nouvelles histoires et surtout de nouvelles plumes.
Et c’est encore mieux quand le résumé vous fait envie et qu’il vous promet une lecture sans prise de tête. Et bien pari réussi parce que je l’ai lu d’une traite, et pourtant ce n’est pas un coup de cœur !
Oui certaines choses m’ont dérangées, comme le manque d’approfondissement des personnages et de certains points de l’hidtoire, où la rapidité du développement des sentiments de Caleb, ça va trop vite pour être crédible, mais ça reste malgré tout un agréable moment de lecture.
L’écriture est fluide, parfois simple et légère, et les personnages sont attachants.
Nous avons une double narration qui alterne les points de vues de Red et de Caleb, avec les points de vues surprises de deux personnages.

La première rencontre de Caleb et de Veronica se fait en boîte.
Veronica, que Caleb surnomme Red à cause de sa robe rouge, vient le sortir des griffes d’une groupie. Et alors qu’il pense avoir une ouverture avec elle, elle se défile. Mais quand il la retrouve dehors, malade et limite à se faire agresser, c’est lui qui vient à son secours.
N’ayant pas le cœur d’abandonner Red dans cet état, Caleb la ramène chez lui et va même lui proposer de l’héberger quand elle va lui apprendre qu’elle a été mise à la rue !

Si au départ, Red est un challenge pour Caleb, car il faut bien le reconnaitre, aucune femme ne lui dit non, il va très vite s’attacher à elle, et en faire son univers. Mais la belle n’est pas facile à dompter. Il va devoir faire preuve de patience et de douceur.
Quand à Veronica, elle a tellement l’habitude de se débrouiller seule, qu’elle se méfie de toutes les attentions de Caleb, et puis elle ne perd pas de vue qu’il collectionne les femmes et qu’elle ne veut pas être une encoche de plus à sa tête de lit … Mais à force de patience et de gentillesse, Caleb va faire tomber ses défenses une à une.

Veronica parviendra-t-elle à faire confiance à Caleb ?
Caleb parviendra-t-il à dompter la belle Red ?

Au niveau des personnages, Red va se lier d’amitié avec sa patronne, Kara, qui se remet difficilement de sa rupture avec le meilleur ami de Caleb, Cameron. Il y a aussi Beth qu’elle va rencontrer lors d’une soirée. Toutes deux offrent à Red, l’amitié et le soutien qu’elle n’a jamais connu. Du côté de Caleb, nous avons donc Cameron, qu’il considère comme un frère. Ils sont très proches et pourtant ils se cachent des choses.

* Caleb a tout du mec arrogant. Il est basketteur, queutard et les femmes lui tombent dans les bras en un claquement de doigt. Tantôt gamin, tantôt autoritaire, il sait se montrer tendre, doux, patient et romantique … enfin avec Red ! Avec elle, il peut enfin aspirer à autre chose, et découvrir de nouveaux horizons.

* Veronica est une jeune femme qui manque de confiance en elle. Ce qui l’amène à douter de tout et de tout le monde, surtout des hommes … merci papa !! Au contact de Caleb, elle va commencer à baisser ses barrières et à s’affirmer. Et même s’il l’attire, la route est encore longue.

En résumé, un premier tome qui se lit et se laisse lire facilement même si il manque d’approfondissement et que tout va beaucoup trop vite.
Certaines questions restent en suspens, mais je découvre qu’il y a une suite, alors peut-être aurons-nous nos réponses dans le tome 2 …

**Merci à Mateia et à BMR pour cette lecture**

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 432 pages
Editeur : BMR

3 commentaires:

  1. J'ai lu pas mal d'avis négatifs mais ta chronique me donne quand même envie de le tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu le diras si tu tentes.... mais ce n'est pas une lecture prioritaire!!

      Supprimer
    2. Pfiou ya trop de romance qui se ressemblent je trouve...

      Supprimer