jeudi 11 mai 2017

JAMAIS PLUS de Colleen Hoover

Sort le 11 Mai 2017

Résumé : Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neurochirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?
Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.
Est-ce que l'amour peut tout excuser ?

Mon avis : Comment vous parler de ce livre sans trop vous en dévoiler ? Parce que oui, "Jamais plus" se doit d'être découvert. Et même moi qui ai tendance à commencer par la fin, je me suis tout de suite arrêter quand, dans sa note de fin, Colleen Hoover nous annonce que même là il y a des spoilers et j’ai bien eu raison d'arrêter, car j’ai pu savourer pleinement cette lecture, tout comme j'ai pu souffrir !!

Nous savons que lorsqu'on ouvre un livre de Colleen Hoover, la lecture va être intense et difficile, et qu’elle va nous toucher d’une façon ou d’une autre. Ce roman ne fait pas exception, par contre il le fait d'une façon totalement différente.
C’est beaucoup plus adulte, plus impactant et plus vrai. Les émotions sont plus vives et nous heurtent aussi bien dans nos cœurs que dans ce que l'on croyait juste. Mais la force de l’auteure est de nous livrer toutes ces émotions avec sincérité et douceur.
"Jamais plus" nous sort de notre petit confort, non pas parce qu’il joue encore la carte du dramatique, mais tout simplement parce qu’il est vrai. Bien sûr, nous sommes toutes conscientes que le thème abordé existe, et que ça peut concerner n’importe qui, mais là, Colleen Hoover nous ouvre une fenêtre sur ce qu’il se passe dans la tête de la personne concernée. Alors oui, nous avons de l’empathie, pourtant on ne peut pas s’empêcher de juger et de critiquer les décisions prises et en même temps, on excuse et on pardonne. Nos sentiments et nos émotions se retrouvent sans dessus dessous.

Le récit nous présente Lily entre passé et présent, ce qui nous permet de mieux comprendre ses décisions. Et vous, que seriez-vous capable de supporter par amour ?

Sinon, « Jamais plus » se découpe en deux parties.
La première partie nous permet de faire la connaissance de Lily alors qu’elle se trouve sur un toit terrasse de Boston où elle est montée pour réfléchir … Réfléchir à la réaction qu’elle a eue et aux émotions qu’elle ressent suite aux funérailles de son père. Mais lors de ce retranchement, elle va faire la connaissance de Ryle, un neurochirurgien qui a lui aussi besoin d’évacuer. Et pour ça, ils vont mettre en place un petit jeu qu’ils appellent « la vérité toute nue ». Mais cette partie est également celle qui nous plonge dans l’enfance et l’adolescence de Lily au travers de son journal intime.

Dans la deuxième partie c’est une Lily en couple que nous retrouvons. Nous allons la suivre dans la construction de cette nouvelle vie à deux, dans leur désaccord, leur réconciliation, et leur doute.


Que dire des personnages qu'on aime et qu'on déteste ?
Lily est une jeune femme qui impose le respect car elle est forte, avance dans sa vie et se bat pour ses rêves. Elle veut une boutique de fleurs, elle l'a. Elle veut être heureuse, elle l'est ... ou le sera ! A travers ses choix, elle nous offre une leçon de vie, car si il est facile pour nous de juger, c'est tellement plus compliqué pour elle. Et pourtant on a envie de la protéger, de la câliner 

Le premier homme à croiser sa route c'est Atlas, son voisin qu'on va apprendre à connaître au travers son journal intime. S'il fait parti de son passé, il reste cependant dans son cœur à jamais. C'est un soutien inestimable pour Lily.

Et puis il y a Ryle, ce neurochirurgien ambitieux et brillant, qui appartient à son présent et qui nous retourne le cœur comme il retourne celui de Lily. Mais il vit avec un lourd secret qui aura des incidences sur sa vie, leur vie.

En résumé, un livre touchant et vibrant d’émotions avec des mots justes et des personnages qui le sont tout autant. Mais je crois que ce qui m’a le plus touché, c’est de lire les mots de Colleen Hoover à la fin du livre, car cela donne une autre dimension à cette lecture.

**Merci à Stéphanie, Déborah et à Hugo Roman pour cette lecture**

Mes extraits :
- Je t’en prie ! insiste-t-il.
Je refuse, malgré l’émotion qui s’empare de tout mon corps.
- Je suis vraiment doué, tu sais, dit-il dans un sourire. Tu n’auras presque rien à faire.
J’essaie de ne pas rire, mais son insistance est aussi charmante qu’exaspérante.
- Bonne nuit, Ryle.
Sa tête retombe en arrière. Il s’accroche à la porte pour se redresser puis la rouvre, s’apprête à sortir quand, tout d’un coup, il tombe à genoux, m’enveloppe la taille de ses bras.
- Lily, s’il te plait ! marmonne-t-il d’un air misérable. Allez on passe la nuit ensemble.
Il lève sur moi un regard de chien battu.
- Je te désire tellement … Je te jure, dès qu’on aura baisé, tu n’entendras plus jamais parler de moi. Promis.
Pour un peu, il me ferait pitié, ce malheureux neurochirurgien en train de supplier. Lamentable.
- Debout, dis-je en le repoussant. Tu es ridicule. 

*** ***
La vie avec Ryle me réserve encore bien des surprises, mais j'éprouve pour lui des sentiments aussi profonds qu'autrefois pour Atlas. Il m'aime autant qu'Atlas  m'a aimée. Et je sais que s'ils apprenaient à se connaître, Atlas ne pourrait que le constater et qu'il serait content pour moi.
Parfois surgit une vague intempestive qui vous avale et refuse de vous rejeter. Ryle est ma vague intempestive et, pour le moment, je surfe sur sa belle surface.

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 407 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : NEW ROMANCE

4 commentaires:

  1. Sublime chronique ma coco !! Tu ne donnes trop envie !!!

    RépondreSupprimer
  2. Purée Colleen Hoover a encore fait mouche apparemment ! Merci coco, il me faut absolument !

    RépondreSupprimer
  3. Très belle chronique, je le rajoute à ma pile!

    RépondreSupprimer
  4. Même si je suis anti romance ces derniers temps, je ne pouvais pas passer à côté du nouveau CoHo.

    Je l'ai commencé et fini aujourd'hui. C'est un livre magnifique, qui m'a profondément touchée et remuée.

    La fin m'a arrachée des larmes même si je l'ai comprise malgré tout. Lily est un modèle de courage et d'abnégation. Je l'admire beaucoup.
    "Quand je serais grande, je veux être comme elle"

    RépondreSupprimer