lundi 6 février 2017

NÉS A MINUIT - Renaissance, Tome 3, Délivrance de C.C. Hunter

Sortie le 12 janvier 2017

***Attention spoilers sur les tomes précédents***

4ème de couverture : Della Tsang doit mener le combat le plus difficile de toute sa vie : alors qu'elle enquête sur un meurtre pour le compte des forces spéciales surnaturelles, elle apprend que le principal suspect n'est autre que son propre père.
Et pour ne rien arranger, alors qu'elle cherche désespérément à découvrir la vérité sur l'affaire, le lien magique qu'elle partage avec Chase, le terriblement agaçant mais irrésistiblement séduisant vampire, se renforce de jour en jour, troublant sa relation avec Steve, le métamorphe fou amoureux d'elle.
Exaspérée par tous ces mystères, Della risque de commettre des erreurs irrémédiables. Car sa quête de réponses la mène vers le plus dangereux gang surnaturel de la ville, et faire face aux sombres secrets de son histoire familiale est une épreuve qu'elle n'est peut-être pas prête à surmonter...

Mon avis : Il y a des univers que nous avons toujours un peu de mal à quitter, tellement l’auteur a fourni un super travail en vous y entrainant avec lui. Nés à Minuit fait parti de ce genre de livres et c’est avec un petit pincement au cœur que je clos l’histoire de Della Tsang.

Au fil des tomes, nous avons pu comprendre que pour que notre jeune vampire vive en paix, il fallait qu’elle fasse front à son passé. En retrouvant puis perdant définitivement son cousin dans le premier tome, au bénéfice de super pouvoirs et d’une renaissance dont elle se serait bien passée, Della n’a d’autres choix que d’accepter le lien qui la lie désormais à Chase, le vampire qui l’a sauvée.
Seulement depuis cette renaissance, Della est assaillie par les fantômes de son passé, au sens propre comme au figuré. Bien qu’elle déteste ce nouveau don, elle est forcée d’admettre qu’il lui est indispensable pour sauver les personnes qu’elle aime. Toutefois, elle va très vite déchanter quand le fantôme de sa tante lui apparaîtra pour lui montrer l’auteur de son meurtre, qui n’est autre que son frère, le père de Della.
Incapable de croire en la culpabilité de son père, la super vampire va alors découvrir en fouinant, que l’homme qui la chérie avait un frère jumeau devenu lui aussi vampire et que cet oncle n’est autre que le mentor de Chase.
Trahie, elle est désormais prête à tout pour sauver son père de la prison, voire pire de la chaise électrique et trouver le vrai coupable. Mais parfois, les certitudes sont nos pires ennemies et Della va en faire les frais ainsi que son entourage proche. Et si le coupable n’était pas celui que l’on croyait ?

Bien que j’eusse trouvé le second tome un chouya en dessous du premier à cause d’un rythme un peu plus lent, j’avais quand même été séduite par la tournure que prenaient les événements. Eh bien ce dernier tome, c’est un peu l’inverse. Je ne me suis pas ennuyée une seconde, j’ai englouti les pages, mais, au final, j’ai été déçue par la précipitation de certains événements finaux. J’aurais aimé de vraies raisons pour certaines situations ou plus de développement pour d’autres.
Mais bon, cela ne m’a pas empêchée d’aimer quand même ce dernier opus, ni de kiffer retrouver tous mes personnages chouchous, de Lucas et Kylie, en passant par Miranda ou encore Burnett et Holiday avec leur puce.

Petit fait nouveau dans cette saga, bien que l’on ait eu quelques chapitres du point de vu de Chase dans le tome précédent, l’auteur a choisi pour ce tome-ci, de donner la voix à ses vampires liés, soit Chase et Della, ce qui rythme vraiment plus l’histoire, nous offrant un peu plus de suspens sur certaines situations.

Du côté des personnages, Je n’ai pas toujours compris Della mais elle reste quand même une héroïne qui compte. Alors oui, elle a un caractère de merde, elle est têtue, indécise parfois, mais elle reste surtout une jeune femme qui a la trouille. La trouille de perdre sa famille définitivement, la trouille de donner à nouveau son cœur alors qu’il a déjà été brisé. En bref, une jeune fille de dix-huit ans dans toute sa splendeur.

Puis nous avons Chase, qui malgré sa trahison envoie un signal fort dès le début du livre. Il aime Della et fera tout pour qu’elle aussi l’aime. Il ne compte pas l’abandonner et surtout lui prouver qu’elle peut avoir confiance en lui.
Comme Lucas avant lui, Chase a fait chavirer mon petit cœur de midinette et j’ai maudit Della un bon nombre de fois, car bon Chase c’est Chase quoi. Protecteur, taquin, beau gosse, que demander de plus ?

Steve vient clore ce triangle amoureux, bien qu’il soit un jeune homme charmant et dévoué, je n’ai jamais su m’attacher à lui. Pourtant, j’ai vraiment apprécié ce personnage dans ce dernier tome. Il s’avère être un vrai soutien à Della, dans les bons comme dans les mauvais moments, ce qui a vraiment fait remonter sa côte.

En bref, un tome qui clôt très bien la saga de notre belle vampire. J’espère sincèrement que nous aurons une suite mais cette fois-ci avec Miranda en héroïne, parce qu’au final, nous n’avons aucun aperçu sur l’avenir de nos héros, ni si Miranda a choisi entre Perry et Shawn… Histoire à suivre.

Extraits :
« – Tout ce que je te demande, c’est une dernière chance, plaida-t-il. Laisse-moi te prouver que je suis digne de respect, moi aussi. Je ferai tout ce que tu veux.
L’expression de Burnett se radoucit. Il se tourna vers sa femme, qui hocha la tête. Puis il soupira et examina tour à tour son bébé et le jeune homme.
– Tout ce que je veux ?
– Tout, répondit Chase.
– OK. Tu as déjà changé une couche ?
Les effluves qui parvinrent alors à ses narines le firent déglutir avec difficulté.
– Je peux apprendre.
– Pas sur mon bébé, intervint Holiday. Et puis, c’est à ton tour à toi, gronda-t-elle en s’adressant à son mari.
Ce dernier jeta un coup d’œil à Chase.
– Mais j’ai besoin de…
– … de changer la couche de ta fille. Moi aussi, j’ai des choses à dire à ce jeune homme.
Burnett s’éloigna avec son bébé tout souriant dans ses bras. Chase l’entendit murmurer :
– Hannah, ma puce, comment fais-tu pour être aussi mignonne et pour empester autant ?
– Merci, souffla Chase.
Il était clair que la fée avait influencé la décision de Burnett.
– Non, ne me remercie pas, lança Holiday en s’approchant de lui. Tu as su te montrer très convaincant.
– J’étais sincère.
– Je te crois, dit-elle en tournant la tête vers le couloir où Burnett avait disparu. Tu sais, mon mari n’a pas l’air commode au premier abord mais c’est vraiment quelqu’un de bien. Il a fait le serment de ne jamais causer de tort si ce n’était pas nécessaire et il s’y tient, même si j’ai parfois besoin de le rappeler à l’ordre.
Chase esquissa un sourire.
– Il a beaucoup de chance de t’avoir.
– Moi, en revanche, je n’ai rien promis du tout, reprit-elle. Alors je te préviens, Chase Tallman : si tu blesses Della ne serait-ce qu’une seule fois, je t’arrache ce qui fait de toi un homme, je passe tout ça au pilon et je le donne à manger aux rats et aux scorpions. Compris ?
Chase hocha la tête. Il aurait répondu « oui, madame » s’il n’avait pas avalé sa langue. Ce n’était pas seulement la menace envers son intégrité physique qui l’inquiétait, c’était surtout l’évocation des rats et des scorpions. Tout ça n’avait strictement rien à faire dans la même phrase. »
*** ***
« Chase craignait fort de savoir où cette conversation allait les mener. Il crispa les mâchoires si violemment qu’il s’étonna presque de ne pas sentir ses dents se fendre. Ne t’énerve pas. Ne t’énerve surtout pas.
– Ah oui ?
Il s’appliqua à respirer par le nez pour garder son calme.
– Oui. Tu te trompes si tu crois que je dois accepter comme une évidence que Della et toi soyez faits l’un pour l’autre.
Chase sentit ses yeux s’échauffer peu à peu.
– Attention…
Cet avertissement s’adressait autant à lui-même qu’à Steve. Il était prêt à parier que Burnett ne plaisantait pas quand il menaçait de le mettre à la porte au moindre faux pas.
Steve secoua la tête, nullement intimidé, ce qui ne fit qu’attiser la colère de Chase.
– La seule chose que je me dois de respecter, c’est Della. Je ne te dois rien du tout, et je me fiche pas mal de ce que tu considères comme une évidence. Je suis bien placé pour savoir que Della est tout à fait capable de décider par elle-même. Et ça, Chase Tallman, il va falloir t’y faire, lança-t-il avant de tourner les talons.
Chase serra les poings si fort que ses ongles entaillèrent ses paumes. Son cerveau n’avait aucun mal à reconnaître le raisonnement du métamorphe, mais son cœur se rebellait. Si Steve s’imaginait que Chase allait abandonner aussi facilement, il se mettait le doigt dans l’œil. »

Chronique Renaissance et Alliance

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 456 pages
Editeur : Michel Lafon

2 commentaires:

  1. Il faut absolument que je lise le 2 !!!!
    Merci ma Foune 😘

    RépondreSupprimer