jeudi 21 juillet 2016

LES COLOMBES, de Caro M. Leene

Sorti le 07 juillet 2016

4ème de couverture : Elles sont cinq. Lola, Anne, Camille, Marie et Solène. Cinq adolescentes auxquelles la vie semble vouloir sourire sans nuage. Mais lorsqu'Anne disparaît, tout bascule. Leurs rêves d'avenir et leur insouciance. Leur jeunesse et leurs éclats de rire. Il leur faut désormais mentir. Mentir pour protéger le secret de leur amie. Mentir pour rester fidèles au serment qui les unit. Jusqu'à ce que six ans plus tard, les secrets que l'on croyait enfouis refassent surface et reviennent hanter Lola et ses amies. Une chaîne en or retrouvée dans une boîte aux lettres, une étrange sculpture de papier, une colombe clouée à une porte : les messages se font de plus en plus sombres, de plus en plus angoissants. Quelqu'un sait. Quelqu'un connaît leur secret. Et cette personne cherche vengeance. Quand la mort étend ses ailes sur la campagne, le pacte des sœurs de sang doit- il être rompu ?

Mon avis : Lola avait tout pour être heureuse : un petit ami parfait, un avenir prometteur, les meilleures amies du monde. Puis un soir d’octobre, six ans plus tôt, tout a basculé. Il aura suffit d’un pacte lié par le sang pour que la vie de Lola et de ses amies basculent. Un plan mis en place pierre par pierre où chacune a un rôle bien précis et où le mensonge prend une part intégrante de leur vie.
Mais après la disparition d’Anne, Lola perd tout, sa meilleure amie, Guillaume, son avenir. Pendant six ans, elle a réussi, non pas à oublier, mais à vivre avec ce lourd secret même si ce n’est pas toujours facile, notamment grâce à Camille, Marie et Solène qui elles aussi ont du faire des sacrifices.
Jusqu’à ce que Guillaume, le frère d’Anne mais aussi ex de Lola, revienne remuer ce passé afin d’avoir des réponses.
Un passé qui refait surface avec des plumes, une colombe clouée à sa porte, un passé qui la terrifie et l’oblige à se tourner vers le seul qui l’a toujours comprise et aidée : Guillaume. Mais est-il celui qu’il prétend être ? La mort sera-t-elle plus forte que la vie ?
***
Que dire à part qu’il y avait un bon moment que je n’avais pas pris autant plaisir avec un livre de ce genre. Mi-thriller mi-romance, j’ai complètement été happée dans cet univers très proche de celui de Pretty Little Liars où le suspens est souvent à son comble.

Tout d’abord, un grand merci à Stéphanie chez Hugo et Cie pour ce Service Presse car j’ai tout simplement adoré lire ce livre. La plume de l’auteur est additive et fluide, les pages s’avalent goulument jusqu’à ce qu’on ait le fin mot de l’histoire.
Histoire rondement bien menée, qui m’a surprise par son thème et dont le dénouement m’ait restée inconnu jusqu’à la fin.
L’auteur arrive à semer le doute et nous ôter les certitudes que l’on possède pour résoudre cette énigme. Dès le début, on se pose les questions : que se passe-t-il ? Le sang a coulé, Anne a disparu, les filles ont fait un pacte mais pour qui ? Pourquoi ?
Alors l’auteur allie à travers les yeux de Lola, le passé et le présent pour que l’on puisse comprendre. Et la mayonnaise prend.

Du côté des personnages, nous retrouvons donc l’héroïne principale, Lola, qui s’est laissée embarquée par le plan d’Anne, sa meilleure amie.
Lola est une jeune femme plutôt banale mais très fidèle à sa parole et aux gens qu’elle aime. L’amitié passe avant tout pour elle, même avant Guillaume son amoureux, auquel elle a menti pour protéger son secret.
J’ai aimé découvrir son personnage même si parfois son entêtement à vouloir être plus forte m’a agacée par moments.

A travers ses yeux, nous découvrons aussi Guillaume qui n’a plus rien du garçon charmeur. Il a perdu son innocence quand il a perdu sa sœur et sa relation avec Lola. Il s’est refermé comme une huître et peut être acerbe, pourtant, depuis son retour, il reste aux côtés de Lola pour l’épauler et la protéger même quand les doutes s’immiscent entre eux. J’ai aimé son personnage plutôt énigmatique mais dont le cœur est totalement pris par Lola.

Autres personnages principaux, les meilleures amies de Lola. Toutes différentes les unes des autres, leur loyauté est toutefois leur point commun. Marie l’extravagante, qui positive toujours et a le mot pour faire rire ; Solène, la sérieuse qui est plus calme et posée ; Camille la beauté plutôt en retrait et enfin Anne.

Anne tient vraiment une place à part dans le roman car tout tourne autour d’elle, son pacte et sa disparition. On apprend d’elle qu’elle est la meneuse du groupe et que les 4 autres n’arrivent jamais à lui dire non ! Pourtant, au vu de la fin, on ne peut que la trouver courageuse et altruiste.
En bref, un joli coup de cœur pour ce roman qui m’aura tenue en haleine et faite vivre des moments forts et palpitants.
Encore un grand merci à Stéphanie de chez Hugo et Cie pour m’avoir permise de lire ce petit bijou.

Mes extraits :
« Paul m’a quittée en début de semaine, mais cela n’a rien à
voir, du moins je m’en persuade. Il rejoint seulement la liste des mecs qui ne me conviennent pas.
Maxime. Adrien. Pierre. Alexis.
Et Guillaume.
Guillaume.
Lui, c’est différent.
Lui, je n’ai pas eu le choix.
Il a décidé pour moi, pour nous.
J’entends encore sa voix dans ma tête. C’était il y a six ans et pourtant j’ai la sensation que c’était hier. Il m’avait simplement dit qu’Anne n’était pas rentrée et s’était étonné de ma présence chez eux. Je m'étais contentée de hausser les épaules, serrant très fort dans ma poche l'enveloppe pliée en quatre.
Je ne pouvais rien dire.
Par chance, j'avais réussi à me faufiler par l'arrière de la maison. La voie était libre, j'avais suivi les instructions d'Anne et récupéré l'enveloppe. Il avait semblé sceptique et avait insisté :
« Je t’écoute, explique-moi Lola ».
Son visage était crispé, rongé par l’inquiétude tandis qu’il attendait ma version. Je mourais d’envie de le prendre dans mes bras, de le rassurer, mais j’en étais incapable. La soirée m’avait plongée dans une espèce de léthargie. J’accomplissais mécaniquement ma partie du plan.
J’avais promis, nous avions promis. Nous étions des sœurs de cœur devenues des sœurs de sang. »
*** ***
« À pas de loup, je me lève et descends l’escalier. Guillaume est profondément endormi, un bras dans le vide et l’autre replié devant son visage.
Je m’assois dans l’escalier et le regarde. Je ferme les yeux avant de sentir la nostalgie m’envahir. J’essaye de me reprendre, mais je n’y arrive pas. Une force extérieure me pousse et dix secondes plus tard, je suis devant lui. La raison me crie de retourner au lit, mais l’envie est plus forte. J’hésite encore, pas totalement sûre de ce que je m’apprête à faire. Et puis je me décide et m’allonge à ses côtés. Je me bascule sur le flanc pour ne pas croiser son regard. Instantanément, je sens son bras m’encercler et il me tire un peu plus vers lui. Emprisonnée dans ses bras, je me sens enfin à l’abri et en sécurité. Dans le creux de mon oreille, je sens son souffle.
Il ne dort pas.
Je fixe un point face à moi, ne sachant pas très bien si je dois parler, et me perds dans mes souvenirs.
Un léger murmure me ramène pourtant à la réalité.
– Tu m’as manqué, Lola. »

Chronique de Sandy Twi-cops
Format : Format Kindle
Taille du fichier : 1000 KB
Nombre de pages de l'édition imprimée : 306 pages
Éditeur : La Condamine

8 commentaires:

  1. Ah il me dit bien celui-ci ! Ça fait longtemps que je n'ai pas lu de roman de ce genre :) super chronique, merci !

    RépondreSupprimer
  2. Quel plaisir de lire une si jolie chronique sur mon roman ! Je suis ravie de t'avoir embarque dans mon univers qq heures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, elle est amplement méritée :)

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Il rejoint ma wish-list celui-c ! :) Il a l'air vraiment bien !

    RépondreSupprimer