jeudi 24 septembre 2015

WILD LOVE #2 - Wild Boy de Lia Riley

Aujourd'hui on laisse la place à Sandy qui nous donne son avis mitigée sur la suite de Wild Love !!
******
Sortie le 09 Septembre 2015

Couverture de Off the Map, Tome 2 : Wild Boy4ème de couverture : Leur amour n’était destiné à durer que le temps d’un été. Et pourtant… Lorsque Natalia est tombée amoureuse de Bran, le beau surfeur aux yeux verts hypnotiques, son univers sombre a soudainement été illuminé. De son côté, Bran a été irrésistiblement attiré par celle qui lui a volé son cœur comme aucune autre fille. Mais il y a un problème : Natalia n’a qu’un visa de quelques mois en Australie, elle n’est pas censée rester dans ce pays coloré, rude, sauvage… et si loin de chez elle. Doit-elle accepter de tout quitter pour vivre cette passion sauvage ?
Peut-être. Encore faut-il que les fantômes surgis de son douloureux passé lui en laissent la possibilité…
Ils vivent une passion infinie où rien n’est garanti, mais tout est possible…

Mon avis : J’ai enchaîné ce tome après avoir lu le premier. J’avoue ne pas avoir remarqué les incohérences relevées par Coco dans la chronique du premier tome, et avoir apprécié l’histoire de Bran et Talia.
J’ai donc commencé ce tome enthousiaste et curieuse de voir ce que l’auteur nous réservait pour cette suite.

Nous retrouvons donc une Natalia sur le point de revenir en Australie deux mois après que Bran soit venu la supplier de revenir.  Tous deux sont excités de se retrouver afin de pouvoir se laisser aller à la passion qui les dévore. Mais bien évidemment, rien n’est toujours aussi simple, comme pour tous les pays, l’Australie ne fait pas exception aux lois sur l’immigration et Talia, bien qu’ayant obtenu un visa de séjour, celui-ci a un délai d’expiration : 4 mois !
Ils ont 4 mois pour trouver une solution, sinon Natalia devra retourner aux Etats-Unis. Et si vous rajoutez à l’urgence de cette situation, de nouveaux personnages qui ne voient pas leur amour d’un bon œil, vous aurez une histoire explosive…

Enfin normalement :p

Eh oui, je n’ai pas été emballée plus que ça par ce tome. Je ne pourrais pas expliquer exactement pourquoi, ni mettre des mots simples dessus car c’est encore un peu confus pour moi.
J’ai apprécié la rébellion de Talia, aimé qu’elle s’affirme, et paradoxalement je lui en ai voulu de toujours vouloir tout compliquer. J’aurais aimé que Lia Riley, développe un peu plus le côté obsessionnel de la jeune femme, qu’elle développe les relations entre les personnages, au lieu de les faire se lamenter. La palme revient quand même à Bran qui de mec sûr de lui passe au mec borné qui se met des œillères.
Alors oui, certains passages sont plutôt bons et nous donnent envie de continuer et de savoir comment ça se terminera. J’ai apprécié que contrairement au premier, on ait plus de point de vue de Bran mais ce sentiment d’inachevé est toujours là. On effleure sans jamais creuser, ce qui est dommage car il y avait vraiment de la place !

Comme l’a annoncé Coco, il y aura un troisième tome, que je lirai pour comprendre toute l’histoire mais cette trilogie ne restera pas dans mes annales.

Voici maintenant quelques extraits pour vous donner envie… ou pas :D

Extrait 1 :
« Il se penche pour m’embrasser.
    — Oh ! Trouvez-vous une chambre ! Siffle une fille à côté de nous.
    Bran lui fait un doigt d’honneur et elle retourne à ses notes.
    — Tu devrais vraiment penser à écrire un bouquin, dis-je, tout bas, en rangeant mon sac à dos.
    — Des conseils pour devenir exceptionnel ?
    — Je pense plutôt à une suite de Comment se faire des amis.
    — Je n’aime pas les gens, c’est une règle globale, Capitaine, rétorque-t-il en grimaçant.
    — Et je suis quoi, moi ? Un babouin ?
Il éclate de rire.
    — Tu es une personne. La personne pour moi. »

Extrait 2 :
« Il se dégage de lui une assurance farouche, ses cheveux noirs coupés court mettant en valeur sa mâchoire résolue. L’éclat dans ses yeux verts m’éblouit même à cette distance. Et soudain, je comprends « Brando », son surnom du lycée. Son expression voilée de mystère combinée à une vulnérabilité saisissante rappelle Marlon Brando à ses débuts.
    Ses traits s’apaisent quand il me repère derrière une rangée de vélos garés sur la chaussée. Son sourire, mon Dieu, il me désarme.
    Ce garçon me renverse. »

Chronique de Wild Love

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 312 pages
Éditeur : City Editions

3 commentaires:

  1. Merci Sandy pour cette chronique ;-)
    Bon j'en attendais beaucoup du coup je vais le descendre dans ma PAL .... je le lirais un jour sans :-)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, savez-vous pour quand est prevu la sortie du tome 3 en france? Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, désolée nous n'avons pas d'info sur la sortie du tome 3. En plus City Editions n'est jamais bien pressé pour sortir les suites ... on en attend quelques une !

      Supprimer